spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Un quartier de Londres interdit à un islamophobe après des messages de haine sur Twitter

Dans la même catégorie

Islamophobie. Après plusieurs messages haineux entre avril et juin, David Camp avait, dans les rues de la ville de Cambridge, menacé de brûler une mosquée, avant d’être arrêté par une patrouille de police.

Jugé coupable de plusieurs infractions, dont certaines aggravées par une incitation à la haine en raison d’une appartenance religieuse, l’homme de 35 ans s’est vu interdire d’approcher mosquées et centres islamiques de l’est de Londres, plus précisément une partie de Whitechapel, connu pour abriter une forte population musulmane.

Détail intéressant : David Camp a été reconnu coupable de « comportement anti-social », d’où l' »Anti-social behaviour order » (Asbo), une ordonnance qui relève le désordre social que constitue son islamophobie.

Le délinquant fera en outre l’objet d’une surveillance pendant les douze prochains mois.

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

15 Commentaires

  1. Gode bless London 😉

    Nan serieux c’est une bonne initiative je pense^^
    Prochaine etape: l’humiliation en place publique incha Allah!!

  2. Londres a vraiment l’air d’être une ville super pour les musulmans ! On dirait bien que la bas ils sont plus pris en considération et mieux protégés qu’ici malheureusement !

  3. La Mosquée en question est la grande mosquée « East London Mosque & London Muslim Centre ».

    La population bangladaise est aussi fortement présentes dans les projets islamiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles