spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Mosquée de Mantes-la-Ville : le maire FN perd un troisième procès

Dans la même catégorie

mosquee mantes sud

Et de trois. Août 2015, octobre 2015 et désormais septembre 2016, Cyril Nauth, maire Front national de Mantes-la-Ville (78), vient d’être une nouvelle fois débouté par le tribunal administratif de Versailles.

L’édile souhaitait préempter des locaux ayant vocation aujourd’hui à devenir, sous la houlette de l’association des musulmans de Mantes-Sud (AMMS), une mosquée afin de l’attribuer à la police municipale. La justice en a décidé autrement. Le tribunal a estimé, rapporte l’Agence France Presse, que le « véritable mobile » est « tiré de considérations étrangères à un but d’intérêt général » et qu’il y avait « détournement de pouvoir » de la part du maire, lequel a voulu « utiliser le droit de préemption afin de faire échec à l’installation d’un lieu de culte musulman ».

En mars 2016, l’AMMS écrivait une lettre à Cyril Nauth pour offrir à la municipalité 6 000 euros pour soutenir un projet de bus à destination des élèves et des personnes âgées. Cette somme correspondait à l’argent versés par la mairie suite à trois procès perdus par l’édile.

Lire – Condamné, le maire Front national paie. La mosquée rend l’argent pour financer un projet municipal

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

3 Commentaires

  1. Il m’est insupportable de voir un maire même s’il est FN s’acharner aussi cruellement sur la communauté musulmane. Courage aux dirigeants de la mosquée de cette ville car la haine se fait sentir!

  2. Quel beau geste que celui de cette association, à la haine elle a répondu par la retenue et à l’absurdité par l’intelligence.
    Ce maire a démontré que la mosquée est plus utile que lui vis à vis de cette ville. La haine rend aveugle

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles