Attentat contre Rachid Eljay : il faut protéger imams et mosquées (LESM)

Par Al-Kanz

Une tentative de meurtre contre l’imam Rachid Eljay a échoué. La plateforme L.E.S. Musulmans interpelle les autorités publiques.

Rachid Eljay
© Rachid Eljay

Aux alentours de 16h, ce jeudi 27 juin, un individu armé a tenté de tuer Rachid Eljay. Blessé par balles, l’imam de la mosquée Sunna à Brest est ce soir hors de danger, tout comme le fidèle membre de son équipe, cible lui aussi de l’assaillant.

Dans un communiqué de presse, la plateforme L.E.S. Musulmans « [exige] des pouvoirs publics qu’ils prennent de toute urgence toutes les mesures nécessaires pour protéger les lieux de cultes musulmans et assurer la sécurité des imams et des personnalités musulmanes visés par des discours racistes et des menaces. »

Et d’ajouter : « Il est temps que l’État prenne toutes ses responsabilités face au risque terroriste islamophobe qui vise les citoyens de confession musulmane, comme l’a relevé à plusieurs reprises le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner. »

Dans son communiqué, la plateforme L.E.S. Musulmans précise en outre que « […] à quelques minutes d’intervalle [de l’attentat], un homme a envoyé à plusieurs rédactions une lettre dans laquelle il indique vouloir tuer Rachid Eljay. »

On apprenait en début de soirée que l’auteur présumé de l’attentat a été retrouvé mort près de sa voiture après s’être lui-même donné la mort en se tirant une balle dans la tête. L’enquête à venir devrait déterminer s’il est aussi l’auteur de la lettre en question.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (2 commentaires)

  1. Sou    

    Que Allah azza wa jalla, lui accorde guérison patience et force pour continuer sa daw3a sans peur.
    Que Allah le protège, lui et sa famille, ses fidèles ainsi que tous les musulmans.

    1

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.