spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Le professeur Rachid Haddach a été rappelé à Dieu

Dans la même catégorie

Le professeur Rachid Haddach, très apprécié du public musulman francophone, a été rappelé à Dieu. L’information a été rendue publique par sa famille dans la nuit de samedi 1er à dimanche 2 février.

Retiré un temps de la vie publique en novembre 2012, suite à des soucis de santé, le prédicateur belge a vu son état de sa santé « fortement chuté », indiquait en mars 2019 Darifton sur son compte Instagram. « C’est grave », ajoutait ce dernier.

Lire – Le professeur Rachid Haddach cesse ses « activités de prédication »

Témoignant d’une grande pudeur, le professeur Rachid Haddach a constamment tenu à rester discret sur sa longue et grave maladie.

C’est avec la même pudeur que son épouse et ses enfants ont annoncé son départ et la date de sa prière mortuaire (salat janaza), remerciant « tous et toutes pour toutes [les] invocations et [le] soutien ».

Rachid Haddach

La salat janaza se déroulera donc lundi 3 février en Belgique, plus précisément à Bruxelles, à la mosquée Al-Khalil au 35 rue de L’Indépendance. Elle devrait réunir un grand nombre de fidèles belges, mais aussi français et bien au-delà de part et d’autre des frontières belges.

C’est pourquoi, sur la page Facebook de la mosquée, il est officiellement demandé de « privilégier les transports en commun […], car les rues avoisinantes seront fermées« . Chacun est appelé à « faire preuve de respect et de retenue et à observer scrupuleusement les consignes qui seront données par les organisateurs et par les forces de sécurité »

S’agissant des condoléances, la famille les accueillera avant la prière du dhuhr à la mosquée. Elle demande du reste à ce que ce lieu soit privilégié, et non la maison.

Conformément au souhait du professeur Rachid Haddach, l’inhumation aura lieu à Bruxelles, dans la commune de Schaerbeek.

Terminons avec ce hadith et ce que nous pouvons faire, aujourd’hui et ad vitam æternam, en l’occurrence propager son enseignement : d’après Anas (qu’Allah l’agrée), le Prophète ﷺ a dit (sens de la traduction) : « Il y a sept choses dont la récompense parvient au serviteur dans sa tombe après sa mort : celui qui a enseigné une science, a creusé le lit d’un fleuve, a creusé un puits, a planté un palmier, a construit une mosquée, a laissé un mushaf (exemplaire du Coran) en héritage ou a laissé un enfant pieux qui demande pardon pour lui après sa mort. »

Rachid Haddach

Le professeur Rachid Haddach avait une chaîne officielle sur Youtube. Ce que chacun peut faire, c’est en profiter à titre personnel, mais aussi diffuser régulièrement les différentes vidéos toujours en ligne. Pour y accéder, cliquez sur le lien suivant : Chaîne Youtube officielle du professeur Rachid Haddach

Inna lillah wa inna ilayhi raji’un. Nous sommes à Dieu et à Lui nous retournons.

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

4 Commentaires

  1. Salam Alikoum,

    Qu’Allah lui fasse miséricorde et lui accorde le plus haut degré du paradis. Il faisait parti de ces conférenciers qui vous « bousculent » spirituellement, et vous poussent à l’introspection, toujours avec douceur. La quête de l’amour d’Allah, sa crainte.
    Qu’Allah couvre sa descendance de la piété et de succès ici bas et dans l’au delà.
    Journée de tristesse pour nous ici bas, pas pour celui qui rejoint son créateur avec l’espérance de sa grande Miséricorde.

    Ina lilah wa ina ilayhi raji’oun.

  2. Merci pour cette hommage à un homme bienveillant mais exigeant,qui est un exemple et nous a transmis l’importance de l’après…il faut être heureux de son exemple,de sa vie tournée vers l’autre et sa préoccupation pour sa communauté et donc pour la jeunesse musulmane

Répondre à abdelatif Annuler la réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles