Islamophobie : appel au boycott de Ryanair après les propos de son patron Michael O’Leary

Par Al-Kanz

Selon le patron irlandais, les terroristes “sont généralement des hommes de confession musulmane”.

Dans une interview accordée au quotidien britannique The Times, Michael O’Leary, patron de la compagnie aérienne Ryanair, appelait samedi à un contrôle renforcé dans les aéroports pour les passagers musulmans, les hommes voyageant seuls, “car c’est de là que vient la menace [terroriste]”.

Islamophobia Ryanair’s Michael O’Leary
“Le patron de Ryanair, Michael O’Leary, veut des contrôles supplémentaires sur les hommes musulmans”

Ces déclarations ont aussitôt été condamnées par plusieurs associations et mosquées britanniques.

Dans un communiqué de presse publié quelques heures après la parution de l’interview, le centre islamique du district londonien de Lewisham appelle musulmans et non-musulmans à cesser de voyager avec Ryanair, dont le directeur général “est réputé pour [ses] remarques scandaleuses sur les écologistes, les personnes handicapées et les personnes obèses [qu’il qualifie de] +monstres+.”

boycott Ryanair

Face au tollé et à l’appel au boycott relayé sur les réseaux avec le hashtag #BoycottRyanair, la compagnie aérienne a indiqué dans un communiqué qu'”aucun appel à des contrôles supplémentaires sur un groupe de personnes n’a été demandé” par Michael O’Leary. Le Times serait la cause de ce malentendu à cause du titre “inexact” choisi pour l’interview.

Ce rétropédalage ne devrait guère convaincre le centre islamique Lewisham, qui invite les musulmans non seulement à voler avec une autre compagnie aérienne que Ryanair, mais à l’informer de leur choix par mail à [email protected] et sur Twitter à l’adresse @Ryanair.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.