Hajj et coronavirus : l’Indonésie demande à l’Arabie saoudite de prendre une décision

Par Al-Kanz

L’Indonésie prévoit de faire une annonce le 1er juin prochain.

hajj 2020 Indonesie Arabie saoudite
Arya Manggala / Shutterstock.com

Alors que le mois de ramadan s’achève, le silence de l’Arabie saoudite sur la tenue ou l’annulation du hajj préoccupe.

Dans un communiqué publié mardi 19 mai, l’Indonésie annonce avoir reporté au 1er juin sa décision définitive – attendue initialement pour le 20 mai – d’organiser ou non le pèlerinage à La Mecque.

Ce report survient après une discussion entre le président indonésien Joko Widodo et le roi d’Arabie saoudite Salman bin Abdulaziz.

Le hajj doit commencer aux alentours du 29 juillet prochain. Passé début juin, précise le porte-parole du ministère indonésien des Affaires religieuses, Oman Fathurahman, au site Salaam Gateway, il n’y aura pas assez de temps pour les préparatifs.

Les 221 000 pèlerins du pays comptant le plus de musulmans au monde devront alors renoncer à accomplir le hajj cette année ; à l’instar des musulmans de Singapour.

Lire – Hajj : pas de pèlerinage en 2020 pour les musulmans de Singapour

Le premier contingent de pèlerins indonésiens en partance pour l’Arabie saoudite doit embarquer le 26 juin.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.