Pas de hajj non plus pour les Malaisiens et les Sud-Africains

Par Al-Kanz

L’Arabie saoudite n’a à ce jour toujours pas annoncé sa décision finale.

hajj Malaisie
Ahmad Faiza / Shutterstock.com

Après Singapour et l’Indonésie, la Malaisie a annoncé officiellement l’annulation et le report à 2021 du hajj, pèlerinage à La Mecque, pour ses ressortissants.

Lors d’une conférence de presse jeudi 12 juin, Zulkifli Mohamad Al-Bakri, ministre malaisien des Affaires religieuses, à indiqué avoir pris “cette décision difficile” du fait des risques sanitaires liés à la pandémie de coronavirus, rapporte The Star.

Quelques heures plus tard, le South African Hajj and Umrah Council (SAHUC), organisme officiel en charge du pèlerinage en Afrique du Sud, annonçait dans un communiqué de presse avoir pris une décision identique.

Après discussion avec le ministère saoudien du Hajj et de la Omra, le SAHUC a tranché en ce sens “sur la base de la fermeture [des] frontières, de la limitation des voyages internationaux et des problèmes liés au COVID-19”.

31 600 pèlerins malaisiens doivent ainsi renoncer à accomplir le pèlerinage à La Mecque cette année, contre 221 000 indonésiens, 900 singapouriens et 3 500 sud-africains.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.