spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Des leaders juifs britanniques dénoncent la persécution des Ouïghours le jour du souvenir de l’Holocauste

Dans la même catégorie

En octobre 2002, le Conseil de l’Europe décidait de mettre en place une journée du souvenir de l’Holocauste et de prévention des crimes contre l’humanité. Trois ans plus tard, en novembre 2005, l’assemblée générale des Nations unies choisissait le 27 janvier, date d’anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz, pour commémorer cette tragédie.

Cette année, rapporte le site Slate, la communauté juive du Royaume-Uni a tenu à dénoncer explicitement la persécution en cours contre des minorités musulmanes (ouïghours principalement, kazakhs, etc.), persécution perpétrée par les autorités chinoises .
Il s’agissait en outre de faire « pression sur le gouvernement britannique [afin] qu’il adopte une position plus ferme sur le traitement brutal des Ouïghours par la Chine ».

Selon [Marie van der Zyl, la présidente du Conseil des députés des Juifs britanniques], il y aurait des similitudes entre ce qui se passerait en Chine et ce qui s’est passé dans l’Allemagne nazie des années 1930 et 1940. Avec des rabbins, d’autres dirigeants communautaires et des survivants du génocide, elle exhorte Boris Johnson à agir contre la situation. Elle dénonce les violations des droits humains des Ouïghours, qui s’annonce «comme le scandale le plus grave de notre époque», alors que les rescapés des camps continuent de témoigner.

Pour lire l’article dans son intégralité, cliquez sur le lien suivant : La communauté juive du Royaume-Uni utilise le jour de l’Holocauste pour dénoncer la persécution des Ouïghours

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles