Nantes : la mosquée Arrahma cible d’un incendie volontaire

Par Al-Kanz

Trois poubelles ont été déplacées et incendiées devant l’une des portes de la mosquée.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, la mosquée Arrahma, à Nantes (44), a été la cible d’un incendie qui serait « criminel » selon les responsables du lieu de culte.

« Devant la porte, nous ne laissons jamais rien traîner, ce qui veut dire qu’ils ont déplacé les poubelles devant la porte pour y mettre le feu », précise à France Bleu Loire Océan Abdeslam Bahloul, un fidèle de la mosquée.

Intervenus aux alentours de trois heures du matin, les pompiers ont pu éteindre l’incendie qui a endommagé une porte et des murs de l’édifice. Une enquête est en cours.

Cette profanation survient à quelques jours du début du mois de ramadan 2021 – 1442, dans un climat particulièrement délétère pour les musulmans, cible du gouvernement et depuis quelques jours du Sénat.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.