spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Hajj 2023 – 1444 : la vaccination contre le Covid sera bien exigée, rappellent les autorités saoudiennes

Dans la même catégorie

Hajj 2023 – 1444. Cette semaine à Djeddah, en Arabie saoudite, s’est tenu le salon Expo Hajj 2023, consacré comme son nom l’indique aux pèlerinages à La Mecque (hajj et omra).

Ce fut l’occasion pour les autorités saoudiennes de promouvoir les nouveaux services proposés aux pèlerins, de rencontrer des délégations étrangères, venues pour la plupart signer des accords ou négocier des partenariats, et d’offrir une vitrine mondiale à l’organisation du hajj.

Quiproquo

Lors d’un bref discours, Tawfiq Al-Rabiah, ministre saoudien du Hajj et de la Omra, a fait plusieurs annonces, dont l’une, selon toutes vraisemblances, a semé la confusion.

Evoquant un retour à ce que fut le hajj avant la pandémie de Covid-19, le ministre a indiqué que les restrictions relatives au nombre de pèlerins seront levées. Il y aura lors de l’édition 2023 au moins autant de pèlerins qu’en 2019, soit quelque 2,5 millions d’âmes. Cette information semble avoir été bien comprise de tous.

En revanche, s’agissant de l’âge des candidats au pèlerinage et du vaccin contre le Covid, il y a eu malentendu. Des médias, à travers le monde, comme des comptes très influents, saoudiens ou traitant de l’actualité en Arabie saoudite, n’ont pas reçu la communication du ministère comme attendu.

C’est ainsi que l’on a pu lire que :
– les restrictions relatives à l’âge étaient levées. Depuis 2020, seuls les pèlerins âgés entre 12 et 65 ans sont acceptés ;
– le retour à un hajj comme 2019 signifiait aussi un pèlerinage sans vaccination obligatoire contre le coronavirus Covid-19.

Vaccins anti-Covid-19 obligatoires

Après une mise au point vendredi par plusieurs médias saoudiens, c’est au tour dimanche 15 janvier du ministère du Hajj et de la Omra de clarifier le propos du ministre en publiant sur Twitter l’infographie ci-dessous.

Cette année encore, le vaccin contre le Covid est exigé pour accomplir le hajj

Ce qu’il faut retenir, c’est que :
– si les plus de 65 ans peuvent désormais prétendre au pèlerinage à La Mecque, les enfants doivent être avoir au moins douze ans.
– l’obligation vaccinale contre le Covid-19 demeure. Elle constitue toujours une des conditions pour accomplir le hajj. Tout comme les vaccins contre les méningites type A, C, W135 et Y et la grippe saisonnière.
– Les personnes atteintes d’une maladie chronique ne seront pas acceptées ; point pour le moins obscur.

Enfin, la priorité est donnée à celles et ceux qui n’ont jamais accompli le hajj dans le passé.

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles