Mais qui aide Ali ?

Par Al-Kanz

Marketing. La « diversité » s’affiche partout. Elle nous est servie à toutes les sauces, sans que nous sachions au fond à quoi elle correspond. Elle se traduit en pratique par une mise en avant des minorités dites « visibles » – entendre par là « non blanches ».

La « diversité » s’affiche partout. Elle nous est servie à toutes les sauces, sans que nous sachions au fond à quoi elle correspond. Elle se traduit en pratique par une mise en avant des Noirs, des Arabes, des Asiatiques et de tous ceux que l’on classe dans les minorités dites « visibles » – entendre par là « non blanches » (sic).

Hier, au détour d’un clic, nous sommes tombés sur le site de la Société générale où nous avons découvert l’existence d’Ali, un jeune homme souriant qui veut faire une thèse « dans le domaine de la robotique ». Ali a pu être « aidé » par la Société générale grâce à un prêt étudiant.

Société générale Ali
Copie d’écran du site de la Société générale

Mais Ali n’est pas le seul à profiter de la bienveillance de Société générale. Il y a aussi Ouahid, « cinq fois champion de France et quatre fois champion d’Europe » en handibasket.

Société générale Ali
Copie d’écran du site de la Société générale

Des Ali, des Ouahid, on en voit de plus en plus dans les magazines, les plaquettes institutionnelles ou encore les sites Internet. La « diversité » est à la mode, ce qui ne plaît pas à tout le monde… Allez, un dernier pour la route : jolies petites frimousses en page d’accueil du site de la CAF (caisse d’allocations familiales).

Société générale Ali
Copie d’écran du site de la caisse d’allocations familiales



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (10 commentaires)

  1. omnislam    

    salam ‘aleykom cher al kanz,

    pour info à nos lecteurs, je me permets de peaufiner votre article en ajoutant le lien où vous avez trouver ces images, et en précisant que les détails s’y trouvent aussi… sur ce lien :
    https://particuliers.societegenerale.fr/mais_qui_aide.html

    1
  2. khalid - Societe generale : interdit aux chiens et au voile -    

    Salam Aleykoum,
    Quand j’ai vu la Pub de la société generale j’ai tout de suite pensé à l’interdiction faite aux femmes voilées d’entrer à la société generale.

    C’est un truc qu’il faut rappeler, j’ai quitté la société générale pour cette raison et depuis il existe encore des cas : http://www.yabiladi.com/forum/read-1-2973380.html

    Cordialement,

    2
  3. Fat    

    salem walikoum

    C’est vrai que c’est devenu à la mode, les politiques et les grandes entreprises veulent cultiver la diversité pour ce donner une bonne conscience. Le danger de cette engouement c’est les statistiques etniques. Le président Nicolas « moi-moi-moi » veut tous nous ficher comme en Amérique, c’est comme même déroutant: pour mieux cibler vaut mieux être fichés! Je suis contre cette politique d’autant plus qu’on sait que les minorités etniques font l’objet de beaucoup de discrimination. Mais dans mon entourage les avis sont partagés: si on montre plus souvent les minorités dites visibles ( rien que l’appelation mérite d’être analyser) peut être que cela changera la maniére dont on les percoit! bon débat!!

    Pour revenir à l’affaire de la SG, je me permet de parler de l’affaire de Sabrina, l’étudiante en thése licencié pour cause de voile. Aujourd’hui, il existe plusieurs cas comme çà, on se sert du projet de loi qui veut interdire le port du voile dans les lieux public ( qui n’a pas encore été voté) pour l’utiliser à toute les sauces ( à Toulouse on a interdit à une musulmane une carte de transport en utilisant la loi de 2004 sur lécole…). Chacun s’approprie la loi pour l’utiliser quand sa leur arrange ( aller à la tête du client!!!)

    Le probléme en France c’est qu’il existe une liberté de conscience, de pensée et de religion pour chaque individu sauf … la femme musulmane!

    Le comité de soutien à Sabrina : comitesoutiensabrina@gmail.com

    3
  4. aménate    

    sl wk,

    je rejoinds FAT.

    TOUT CA NE PROFIQUE QU A EUX.

    A la gare du nord je me suis vu refuser le pass navigo(pas de photos voilé)
    le lendemain une autre me la faites sans photos car il avait une photos de moi dans la base su temps du lycée.

    Y’en a marre qu’on nous juge.

    4
  5. 512banque    

    Oui il y en a qui n’aiment pas trop cette diversité affichée, comme les lecteurs de fdesouche par exempel !

    5
  6. omnislam    

    salam,

    @512banque : tout comme les lecteurs de FN, et autres conservateurs de convictions dont la religion est synonyme de pollution environnementale.
    Il ne s’agit pas vraiment de savoir qui aime ou n’aime pas parmi les groupuscules, puisque ces gens sont dans la majorité connu, mais plus de comprendre l’intérêt et les buts réellement visés par une telle affiche, ce qui est en défaut dans cette initiative mercantile.

    6
  7. Samir    

    A qui cela profite ? –> aux banques, sachant que notre religion nous interdit les dettes et les interêts. Sommes-nous pas de bon client pour les banques françaises ? OUi vérifier par vous même.

    est pourquoi cette pub maintenant ?

    Une piste pour les esprits curieux : La finance islamique bientôt en France

    http://www.saphirnews.com/La-finance-islamique-bientot-en-France_a3317.html

    Cordialement,

    7
  8. Abdelmalek    

    Salam aleikoum,

    c’est purement commercial. Ils ont vendu des prêts à la « majorité » donc maintenant pour élargir leurs part de marché ils cherchent des clients parmi les « minorités ». Les minorités intéressent quant elles ont de l’argent à dépenser. Quand à leur fournir du travail faut pas exagérer…

    Salam aleikoum,
    Abdelmalek

    8
  9. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Abdelmalek, eh bien que ces minorités utilisent leur argent pour forcer ce respect qu’on ne leur a jusque-là pas toujours montré.

    9
  10. A Noël, SFR pense à Ali    

    […] 30déc2011A Noël, SFR pense à AliAl-Kanz, le site |   Ecrire un commentaire En 2009, la Société générale aidait Ali. En 2011, c’est SFR qui pense à Ali qui doit – du verbe devoir – fêter Noël. […]

    10

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE