Le Petit Futé : l'Algérien bat sa femme

Par Al-Kanz

Selon le guide touristique Le Petit Futé, « il est toujours normal pour un homme algérien de lever la main sur sa femme, sa petite amie, sa fille ». Mais pas seulement.

Algérie. Mourad Kezzar est en colère. Ce journaliste algérien publie ce matin dans les colonnes de l’un des plus célèbres quotidiens algériens, El Watan, un article sur le guide touristique que consacre le Petit Futé à l’Algérie. Si les propos du Petit futé, rapporté par M. Kezzar, peuvent être sujets à discussion lorsque, par exemple, est évoquée la Casbah d’Alger, on a un peu plus de mal à comprendre les remarques que le plus pochetron des Dupont-Lajoie ne renierait pas. On savait le Guide du Routard plein d’arrogance franchouillarde, on découvre le Petit Futé xénophobe.

« Le nouveau code de la famille présenté par Bouteflika en mars 2005 est loin d’être satisfaisant. L’idéologie islamiste a complètement assombri le regard des hommes sur les femmes. On voit, mais on ne connaît pas la femme. On ignore ou on en veut à celle qui par sa seule existence vous attirera dans les filets du mal. Comme ailleurs, et peut-être plus qu’ailleurs, les femmes sont souvent rabaissées, voire battues… Il est toujours normal pour un homme algérien de lever la main sur sa femme, sa petite amie, sa fille…», lit-ont toujours dans la page 105. »

Nous avons vérifié, à la Fnac, les citations relevées dans l’article de Mourad Kezzar dans l’édition 2009-2010 du guide.

l'Algérien bat sa femme
Extrait du Petit Futé 2009-2010

Selon le Petit Futé, il est même possible d’avoir les faveurs d’une Algérienne en hijab pour un dîner sortant de l’ordinaire. Les Algériennes apprécieront.

l'Algérien bat sa femme
Extrait du Petit Futé 2009-2010

Et les ragots sont l’une des activités principales des Algériens.

l'Algérien bat sa femme
Extrait du Petit Futé 2009-2010

Nous ne pouvons nous empêcher de penser à ce que Frantz Fanon écrivait, il y a 50 ans déjà, dans L’an V de la Révolution algérienne et que nous vous invitons à lire :

« Ayons les femmes le reste suivra. Il y a chez l’Européen cristallisation d’une agressivité, mise en tension d’une violence en face de la femme algérienne. Dévoiler cette femme, c’est mettre en évidence la beauté, c’est mettre à nu son secret, briser sa résistance, la faire disponible pour l’aventure. Cacher le visage, c’est aussi dissimuler un secret, c’est faire exister un monde du mystère et du caché. Confusément, l’Européen vit à un niveau fort complexe sa relation avec la femme algérienne. Volonté de mettre cette femme à portée de soi, d’en faire un éventuel objet de possession.

Cette femme qui voit sans être vue frustre le colonisateur.
Il n’y a pas réciprocité. Elle ne se livre pas, ne se donne pas, ne s’offre pas. L’Algérien a, à l’égard de la femme algérienne, une attitude dans l’ensemble claire. Il ne la voit pas. Il y a même volonté permanente de ne pas apercevoir le profil féminin, de ne pas faire attention aux femmes. Il n’y a donc pas chez l’Algérien, dans la rue ou sur une route, cette conduite de la rencontre intersexuelle que l’on décrit aux niveaux du regard, de la prestance, de la tenue musculaire, des différentes conduites troublées auxquelles nous a habitués la phénoménologie de la rencontre.

L’Européen face à l’Algérienne veut voir. Il réagit de façon agressive devant cette limitation de sa perception. Frustration et agressivité ici encore vont évoluer de façon permanente. »

On ne croit pas se tromper en disant que l’affaire ne va pas rester sans suites.

Pour lire l’intégralité de l’article de Mourad Kezzar, cliquez sur le lien suivant : Féroce attaque contre la destination Algérie par le Petit futé



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (53 commentaires)

  1. fusionfroide    

    j’ai lu l’article complet sur El Watan. Même s’il doit y avoir beaucoup de vérité dans ce qu’a dit ce journaliste du petit futé, ce n’est franchement pas le role d’un guide touristique de parler autant d’un pays. A la limite si l’Algérie est un pays a déconseillé, ils n’ont qu’a ne pas le citer dans leur guide. Je sens que ce journaliste à une revanche a prendre.

    1
  2. Mise au point    

    Oui, cela sent la revanche. Le guide de plus de 500 pages (qui ne contient pas que des choses négatives) a été publié il y a plus de 2 ans et ce journaliste a participé à sa mise à jour. Son nom apparaît certainement dans les remerciements… A l’époque, il a même écrit un article très élogieux sur le Petit Futé dans Liberté pour lequel il travaillait. Il a donc mis à jour un chapitre du guide sans l’avoir lu ?

    2
  3. Djamila    

    J’ai bien l’impression que c’est un algérien qui a collaboreé avec les gens de ce guide touristique…on ne peut pas en connaître autant sur un pays si on n’y réside pas ou si on n’y va pas minimum 2 fois par an !

    3
  4. Artemis37    

    Il n’ y a pas que Monsieur Kezzar qui soit en colère, mais tous les Algériens. Et si les propos tenus par le Petit Futé se révèlent exacts, cette affaire ne restera pas sans suite.

    4
  5. abdelli    

    Je suis entièrement d’accord avec Djamila .Indépendamment de certaines remarques qui ne concernent que les algériens eux même,moi qui vit le plus souvent en Algérie depuis 49 ans et ayant suivi la lente descente aux enfers de notre pays,il y’a hélas du vrai dans ce qu’écrit le petit fûté en particulier sur les hôtels , l’hygiène, la frustration des jeunes algériens, la régression mentale(depuis environ 30 ans, à cause de l’intégrisme les algériens sont devenus plus intolérants) sinon comment expliquer le phénoméne des harraguas ainsi que le rush chaque année vers la tunisie ,s’il faisait si bon vivre dans notre pays?les journalistes du petit fûté sont peut être malintentionnés ,les européens sont peut être frustrés de ne pas voir »nos femmes » néanmoins ayons le courage de nous regarder en face ,de voir nos défaut pour ensuite décidons de changer ,car il y’a urgence l’état ne notre société est catastrophique à bien des égards.

    5
  6. halalovore    

    En connaître autant? Que des caricatures au traits grossis:

    C’est comme si pour décrire la france en disant que les français sont des ivrognes qui abusent de leurs enfants et que c’est dans leur culture. Si l’Algérie n’est pas le pays d’Aladin qu’ils n’y aillent pas. Les algériens n’ont pas besoin d’eux. Mais ce n’est pas la peine de cracher sur tout un peuple entier.

    6
  7. halalovore    

    Est-ce que ce torchon et les rédacteurs ne peut pas être condamné pour calomnie, racisme et insitation à la haine? pour ce qu’ils ont écrit en dessus sur les hommes et sur les femmes : « Les Algériennes seraient des femmes faciles, selon les rédacteurs du Petit futé Algérie, elles seraient d’hypocrites prostituées prêtes à se donner au premier venu pour un simple repas ».

    Les Algériennes sont des femmes légères de naissance, même si elles portent un hidjab qui facilite «la chose».

    Petit futé Algérie insinuent avec des mots à peine cachés que l’activité religieuse chez la femme algérienne n’est qu’une distraction, voire un loisir pas plus. «Pour certaines femmes, participer aux réunions religieuses et à la prière du vendredi… est la seule occasion de sortir du domaine privé qu’est le foyer»

    Il ne faut malheureusement rien n’attendre le l’Ambassade d’Algérie.

    7
  8. halalovore    

    Je veux écrire aux rédacteurs et à l’éditeur de ce guide Pouvez-vous nous communiquer l’adresse.
    J’invite tous les musulmans algériens ou non à leur écrire jusqu’à ce qu’ils s’excuse publiquement pour leurs propos.

    8
  9. dzd    

    LOL je suis algérien et je ne l ai pas mal pris tellement que c était ridicule et limite drole surtout que les auteurs se basent non par sur leur experience , mais très explicitement sur des on dits  » on a entendu dire que  » il parait que  »  » tout le monde le dit  » C est vraiment écrit de cette manière LOL
    quand le guide ne se contredit pas ouvertement : un  » nous n avons rien vu  » suivi immédiatement par un  » c est très visible  »
    Et le pire quand ils évoquent les évenements terribles de hassi messaoud eux bien réels en omettant que les types qui ont fait ça, chomeurs , étaient  » jaloux  » que des femmes réussissent à trouver du travail et pas eux
    ils l ont pourtant explicitement exprimé en ces termes .
    à noter que dans les guides des pays notoirement connus dans la région pour leur tourisme de la chair , on ne fait par magie aucune allusion à ce phénomène
    Mention spéciale à l algérien qui bat sa femme quand elle ne s assied pas à la bonne place au restau PTDR
    Sinon djamila , ne cherches pas , ce qu ils racontent c est du délire complet sauf pt etre la saleté dans certaines grandes villes ça c est un fait
    Un guide qui traite carrément les algériens de  » crétins frustrés  » n est pas un guide à prendre au sérieux
    On connait les français ils ne nous aiment pas , ne veulent surtout pas que le tourisme se développe surtout qu ils ont des chasse gardées dans la région
    Et que celui qui en douterait ou croierait à une théorie du complot de l étranger , lisez le guide , c est tellement incroyable et risible , on a vraiment pourle coup avoir l impression d avoir affaire à des hommes de cro magnons vulgaires et frustres
    Enfin ça a le mérite des les décrédibiliser d un coup et de faire rire:)
    dans le genre recueil de blagues c était pas mal LOL

    9
  10. 10
  11. abulcacin    

    « Les Algériennes sont des femmes légères de naissance ».
    Que ceux qui trouvent ces descriptions rigolotes ou réalistes acceptent donc que leurs mères, si elle est algérienne, soit légère de naissance C’est leur problème. Moi cela ne me fait pas rire, j’y vois une insultes et une atteinte à l’honneur de millions de femmes.

    11
  12. riad    

    السلام عليكم حداري إخواتي :قال الله تعالى ( الفتنة أشد من القتل ) و نحن في زمن الفتن و الله أعلم

    12
  13. Yus    

    C’est tout bonnement scandaleux et inadmissible.

    13
  14. tiza    

    salam aleikoum

    je ne suis pas algérienne et pourtant je me suis sentie insultée!
    d’un autre côté l’avis d’un « journaliste » qui pour le coup est le crétin frustré ne devrait en aucun cas nous atteindre

    wassalam

    14
  15. Kacem    

    Je suis vraiment outré par ces propos blessants pour le peuple algérien. Je ne comprends pas pourquoi un guide touristique doit se faire l’écho de préjugés racistes immondes et balancés sur un ton néocolonialiste. Que dirait-on si dans le guide michelin, l’on dirait que dans le Nord de la France, les ch’tis sont des beaufs incultes, chômeurs et consanguins et que dans le Sud de la France, il n’y a que des racistes amis de Jean Marie le Pen ? Que dirait-on hein ?
    SCANDALEUX !

    15
  16. Yassine93    

    Je suis D origine alg. Residant sur le 93 sa fait 14ans que je vais avec ma femme en Algérie et je n ai pas lu plus stupide caricatural bete et haineux,mais faut savoir qu’en occident tout marche avec la pression,et malheureusement des ennemis l Algérie en as,c est clair que tout n est pas rose comme dans chaque pays,mais voyageant beaucoup je peux vous assurer que l Algérie est un très beau pays,que pour un retour apres une guerre,le pays est comparable au phoenix qui renait de ses cendres,bref nous le répétons(c est pas 1ere fois reportage de fr3),on essayes de mettre des batons dans le tourisme algérien,pour les années àvenir,mais nous le répétons,si c est pour devenir un pays pour du tourisme sexuel,et que les conneries du petit futé,repousse ce genre de tourisme alors continuez parceque la valeur de notre pays on la connait on la porte fierement dans notre coeur,et on reve de la voir encore plus haut et meilleur!!!

    16
  17. dzd    

    @ blida l hopital :)

    17
  18. khadidja    

    Depuis quand les speudos journalistes du petit futé se permettent de donner leurs avis sur un pays ???

    Encore un qui a du mal à digérer la libération de l’Algérie…

    En France c’est des centaines de femmes qui se font battre jusqu’à la mort parfois, ce  »journaliste » ferait mieux de balayer devant sa porte.

    18
  19. samir    

    1 Femme tué tout les 3 jours suite à des violneces conjugale , en Algerie ben Non mais En FRANCE

    19
  20. une soeur    

    Salam o aleykum

    Cette description est valable pour n’importe qu’elle pays au monde pour ceux qui font d’un cas une généralité. Je ne suis pas Algérienne mais j’ai toujours eu une image positive de l’Algérie grâce à mes connaissances et aussi grâce à la description de mon papa qui a longtemps vécut en Algérie. Ces propos sont diffamatoire et mérite d’être sanctionné.

    J’ai lue les commentaires et le texte en entiers je suis vraiment révolté comment peut-on autoriser ces propos raciste et intolérable? De plus je ne comprend pas ceux qui écrivent en commentaire on l’a mérité ou encore il y a du vrai dans ce qu’ils ont pu lire, ont-il oublié qu’il s’agit d’un guide touristique et non comme l’a dit le journaliste un rapport d’une organisation des droits de l’homme? C’est la honte que d’accepter à moitié ces paroles même si eux même sont algériens, réveillez-vous les algériens et faites connaitre le vrai visage et votre pays!

    20
  21. sonia    

    Salam aleykum

    Pour celles et ceux qui ont envi de se manifester auprès du Petit Futé (qui n a visiblement rien de futé d’ailleur) voici pour leur envoyer un mail …

    http://www.petitfute.com/contact

    Salam aleykum

    21
  22. Abdallah    

    Assalam ‘alaykoum,

    Peut être sans s’en rendre compte le petit futé rend service à l’Algérie et aux algériens qui doivent mieux se protéger, y compris de certains de leurs propres compatriotes haineux.

    Ramadhâne Saïd.

    22
  23. Zohra    

    Salaam alaykoum

    Combien parmi nous ont pris 5min pour envoyer un mail? …

    23
  24. Abdallah    

    Assalam ‘alaykoum,

    Perso, je n’ai pas envie de leur écrire pour les remercier, je préfère l’ingratitude à leur égard.

    Wa salam

    24
  25. Latifa    

    Bonjour tout le monde !

    d’abord à celui qui a dit que le journaliste d’el wattan a collaboré avec le Petit et non Futé, avez-vous des preuves? ne balancez pas n’importe quoi. Je viens de vérifier sur le guide et son nom n’y figure pas !
    Sincèrement en cette période de jeûne, ça m’a peut être affecté plus que ça ne devrait l’être mais ça fait tellement mal au coeur de lire que les filles « algériennes sont légères de naissance » de naissance ? un bébé ? et que le « hijab facilite paradoxalement les choses » (mais comment peut-on généraliser autant?) mais de quelle Algérie parle-t-il?on a l’impression qu’il a pris les pires exemples et qu’il en a fait la caricature de l’Algérie.

    J’ai visité leur site, et sur la page Algérie il n’y a aucune photo alors que même la Libye y a droit (j’estime que si nous ne pouvons pas rivaliser avec nos voisins Tunisiens et Marocains -dont les rentrées en devises sont représentées majoritairement par le tourisme-, nous pouvons tout de même nous comparer à la Libye, pour l’avoir visitée, je dirais oh que oui)

    A ceux qui disent que nous devons ouvrir les yeux et nous rendre à l’évidence que ses propos sont vrais, mais dites-moi que je rêve !vos commentaires sont lus par le monde entier : c’est comme si vous disiez oui on accepte « nous sommes crétins, sales, notre pays est islamiste, sale et ma femme, ma mère, ma soeur et ma fille sont légères de naissances » (et j’en passe!!!) je suis révoltée !Même s’il pouvait parler des ordures (bon sang même en Italie les ordures sont partout à rome, les petites villes et n’évoquons même pas Napoli) il aurait pu être objectif!et sur les femmes,au delà de dire que l’algérien pouvait lever la main sur sa soeur ou sa petite amie car elle s’est assise à la mauvaise place au restaurant c’est de la folie!Dans quel monde vit-il? (ou vivent-ils les rédacteurs?) quel exemple a-t-il pu prendre : la mauvaise place au restaurant (?!) y a-t-il une bonne et une mauvaise place au restaurant ? je suis écoeurée. Je leur écrirai incessamment quand je serais plus calme pour ne pas leur répondre dans leur langage, car même si mon pays n’est pas touristique, il a quand même des habitants matûres…

    25
  26. abulcacin    

    Je te rejoins Latifa, il ne faut surtout pas dire que c’est rien et d’en rire comme certains.
    Sinon c’est accepter qu’on traite sa mère de femme légère et son père de brute.

    26
  27. Abdallah    

    Assalam ‘alaykoum,

    Peut être sans s’en rendre compte le petit futé rend service à l’Algérie et aux algériens qui doivent mieux se protéger, y compris de certains de leurs propres compatriotes haineux.

    Ramadhâne Saïd.

    Assalam ‘alaykoum,

    Perso, je n’ai pas envie de leur écrire pour les remercier, je préfère l’ingratitude à leur égard.

    Wa salam
    ———————————————-
    Remercier « le petit futé » de s’être fait Hara-Kiri. Je préfère en plus être ingrat à leur égard, ne pas leur écrire pour leur dire merci, malgré le grand service qu’ils rendent aux algériens.

    Il ne faut pas rester focalisé sur la haine de ce torchon, même si ça fait mal, il faut essayer de voir plus loin quand le petit futé ne sera plus car les lecteurs ne sont quand même pas des idiots (du moins pas tous), et quand la destination Algérie sera encore plus prisée dans tous les domaines.

    Wa salam

    27
  28. Abdallah    

    Salam,

    Proposition :

    Dans tous les grands contrats futurs que passera l’Algérie avec la France, il faudrait y inclure une condition supplémentaire aux ratifications, celle de faire disparaitre l’entreprise « le petit futé ».

    Wa salam

    PS: Je remercie le frère Al Kanz pour cet article, je lui souhaite un excellent Buzz !

    28
  29. une soeur    

    Salam o aleykum

    Latifa: Je partage complétement votre point de vue bien parlé ma soeur!

    Abdallah: Pouvez vous m’expliquez en quoi le petit futé a rendu service a l’Algérie? J’ai pas bien compris, barakolah fek

    29
  30. dz    

    ———–( ياأيها الذين آمنوا إن جاءكم فاسق بنبإ فتبينوا أن تصيبوا قوما بجهالة فتصبحوا على ما فعلتم نادمين ( 6 )

    الحجرات

    شوف الفائدة..=0000000000

    30
  31. sonia    

    Salam aleykum

    Je suis egalement d’accord avec toi Latifa, la lecture de certains com’ m’a attristé et je me suis dis qu’en occident on a vraiment réussit à nous renvoyer une mauvaise image de nous même, alors qu’on devrait être plus que fière… Mais kheir inchaAllah la roue tourne, c’est une promesse Divine, un temps plus dous et plus sain va venir pour les musulmans, prions pour que sa venue soit proche…

    Ne dis pas que vous ne pas rivaliser avec vos voisins marcains et tunisiens. La beauté d’un pays ne se mesure par son niveau d’entrée de devise. Et le fait d’voir moins de touriste vous a certainement préservé de biens des maux qui enlaidissent les pays voisins…

    Sinon pour ceux qui sont motivé vous pouvez egalement remplir un formulaire de « plainte » auprès de la Halde (Haute autorité de lutte contre les discriminations). Une conseillère m’a confirmée auourd’hui que de tels propos pouvais être poursuivis… donc à vos claviers inchaAllah.

    Salam aleykum

    31
  32. ELSEVILLANO    

    @ Abdallah.

    Assalam alikoum.

    Tout à fait d’accord le guide rend un fier service à l’Algérie. En effet on aura pas à subir la plaie que seraiy le tourisme dans le pays.
    A part l’argent il n’aurai que des point négatifs notamment sur l’évolution des mœurs. Dans certains pays touristiques musulmans on fait pression pour ne pas punir les musulmans qui mange à la vue de tous pendant le ramadan.

    32
  33. Apulée de Madaure    

    L’attaque en règle intentée par le journaliste d’El Watan, Mourad Kezzar, contre le Country Guide 2010 du Petit Futé sur l’Algérie relève de la désinformation.
    C’est méconnaitre le fabuleux travail effectué par Marie-Hélène MARTIN, la rédactrice en chef du guide et son équipe depuis… 2000 !
    Alors que l’Algérie se relevait à peine d’une longue décennie de guerre intestine, le Petit Futé a décidé de donner un énorme et ô combien salutaire coup de projecteur à cette destination encore boudée par la quasi-totalité des tour-opérateurs émetteurs de touristes comme la France, l’Espagne, l’Italie ou l’Allemagne.
    Marie-Hélène MARTIN et son équipe de journalistes Algériens faut-il le souligner, a parcouru inlassablement ce grand pays, en long, en large et en travers pour revenir, quelquefois avec une anecdote ou une recette de cuisine, d’autrefois avec un croquis ou une photo mémorable pour documenter et enrichir le premier guide touristique sur l’Algérie depuis les années 70.
    Ce travail de fourmis a nécessité deux années de dur labeur, dans un pays où l’insécurité n’est pas totalement éradiquée et où la paranoïa ambiante dans la société est à son paroxysme.
    L’Algérie a désormais son guide de voyage, après 30 années de silence radio. Ce magnifique projet a été salué à l’époque par le Président Bouteflika en personne.

    De là qu’un pigiste d’El Watan, de surcroit même pas spécialisé dans le tourisme, vienne déverser sa bile sur l’édition 2010 de ce guide est tout simplement honteux.
    Des propos sortis de leur contexte, des extrapolations douteuses et des interprétations malhonnêtes, dans le seul but de vendre son torchon, alors que le secteur du tourisme est assez mal en point.
    « Féroce attaque contre la destination » ira t-il titrer. car il faut faire dans le sensationnel, çà fait accrocheur. La destination va mal ? Il faut désigner l' »ennemi » de l’extérieur; Le Petit Futé est tout indiqué! Voilà le machiavélique dessein de ce journaliste sournois.

    A l’instar de nombre de secteurs du tertiaire, le tourisme n’a jamais été aussi mal en point dans ce pays : les tour-opérateurs sont dans le désarroi le plus total. Il faut dire qu’avec des années d’absence de projets de relance, des infrastructures obsolètes, un amateurisme flagrant des professionnels et un accaparement quasi-monopolistique de l’Etat de la chose touristique, il n’y avait aucun miracle à espérer.
    La nomination d’un islamiste (voir biographie de Smail Mimoune sur Wikipédia) du MSP (ex. Hamas) à la tête du département du tourisme est venue achever ce secteur déjà agonisant. Les derniers investisseurs du Golfe (EEMAR, SIDAR, EIIC, etc.) ont fui le pays, la poignée de voyagistes téméraires a définitivement tourné le dos à la destination et aucun catalogue ni brochure de tourisme ne parle plus de l’Algérie hormis le tableau noir dressé par la diplomatie française sur son site Web.

    33
  34. halalovore    

    @Apulée de Madaure
    « Ce magnifique projet a été salué à l’époque par le Président Bouteflika en personne. » Ce n’est pas parce que Boutelika qui n’a même pas lu ce guide salue l’édition d’un guide sur l’Algérie comme peu s’autoriser à insulter toute une nation. C’est quoi c’est arguments à deux balles ou on considère toujours les peuples des ex-colonies comme des mineurs. Tant que leur chefs mal élu est content alors c’est bon.

    Le problème n’est pas de savoir si oui ou non l’algérie dispose d’infrustructures touristiques. Tous les algériens le savent que l’algérie n’est pas un pays de tourisme de masse comme le sont bcp d’autres pays du pourtoure méditerrannéen. Il y a qui le regrette d’autre qui s’en réjousse. En vous focalisant sur ce point vous essayer de faire diversions sur les écrits qui sont condamnables. Ici les personnes sont choquées, par des phrases, et ne parlez pas de context, comme « les femmes sont souvent rabaissées, voire battues… Il est toujours normal pour un homme algérien de lever la main sur sa femme, sa petite amie, sa fille…», ou encore « les algériennes sont légères de naissance ». Ces phrase ne sont pas au conditionnel. Ce sont des affirmations en plus des affirmations qui généralise un des comportement extrêmes qui existe dans toutes les sociétés et milieux sociale.

    Mettez-vous bien dans la tête que ce qui blesse ici ce sont les atteintes à l’honneur des hommes et des femmes.

    Enfin la nomination d’un Islamite et alors ! C’est en Algérie que ça se passe et en algérie c’est une composante de la société civile qui a le droit, puisque c’est un parti légal, de gérer les affaires du pays. Parce qu’on serait issu d’une formation de tendance Islamque on ne serait pas compétent pour gerer le ministère du tourisme? Vous n’avez qu’à dans ce cas proposez un ministre issu de votre rédaction qui sait ce qui est bon pour l’Algérie et son peuple.

    Votre intervention est ridicule. Et vous pourrez peut-être suggérer au rédacteurs de la prochaine version de ce torchon que les Algériens n’ont pas d’humour.

    34
  35. latifa    

    @Apulée de Madaure,

    Je ne peux vous faire entrer que par la grande porte (comme on dit chez nous) car le choix de votre surnom n’a pas été fortuit. J’ai donc hésité à vous répondre mais je le fais quand même rien que pour la mémoire d’Apulée dont l’Algérie est fière, mais que l’Algérie d’aujourd’hui enfante encore dans différents domaines, patience, ça prendra peut être du temps compte tenu des circonstances et contextes des dernières années mais patience!

    Tout d’abord, nous ne nous sommes à aucun moment attaqué à Mme MARTIN tant nous imaginons que ce n’est pas à elle qu’incombe la responsabilité de rédiger un guide sur l’Algérie. Toutefois, il va de sa responsabilité que de relire, corriger, rappeler à l’ordre si besoin il y a.
    Si ce sont ses collaborateurs « journalistes algériens » qui ont osé tenir de tels propos, je me sentirais « doublement » dans l’obligation de leur écrire pour leur exprimer mon dégoût après lecture de certains passages subjectifs. Nonobstant, je le ferai dans les règles de l’art sans me permettre d’écarts car ô combien est facile d’insulter.

    Je suis algérienne, âgée de 24 ans, j’ai vécu une enfance difficile à cause d’un horrible terrorisme qui s’en prenait paradoxalement aux musulmans et que, pourtant, d’aucuns confondent encore avec « l’islam ». J’ai vécu une adolescence plus heureuse et JAMAIS au grand JAMAIS je n’ai été battue par quiconque dans ma famille: ni ma mère, ni mon frère, encore moins mon Père ou mon petit ami! Et en toute honnêteté, dans ma famille et mon entourage proche (cousines, voisines, amies) je ne connais aucune fille ayant été battue. Je ne me permettrais point d’affirmer qu’aucune femme ne l’est en Algérie mais croyez-en ma bonne foi, elles ne sont pas plus nombreuses que celles battues en France ou dans bien d’autres pays tel que le Maroc par exemple (je ne cite pas la Tunisie car ils ne sont que 10 millions d’habitants et ça ne serait pas proportionnel). Je n’aurais jamais permis à un homme de lever la main sur moi, cette idée ne m’effleure même pas l’esprit tant il est vrai que je me sens l’égale de l’homme sans avoir à militer pour cela, c’est une évidence.

    Concernant le passage où on évoque les filles « voilées » à qui le hijab facilite « les choses » je tiens à préciser que celles qui le portent le font de leur plein grè (à quelques exceptions près) et que des filles aux moeurs légères il en existe partout dans le monde, ce n’est donc pas « l’habit qui va faire le moine ». Mais au delà de généraliser ça devient de la provocation pure et simple.

    En ce qui concerne l’aspect où il y a des vérités, à savoir celui des infrastructures hôtelières et de la qualité d’accueil…etc, j’avoue que le gap qu’il y a entre l’Algérie et le rèste des pays du maghreb est flagrant mais sachez que si les tour-operateurs et les autres guides « boudent » -pour vous reprendre- l’Algérie c’est surtout à cause d’une barrière à l’entrée des visiteurs : le VISA (qui en plus d’être difficile à obtenir, coûte assez cher).

    De plus, l’Algérie, ce n’est un secret pour personne, a d’importants gisements de pétrole et de gaz et ses rentrées en devises sont représentées majoritairement par l’exportation de ces derniers, à tort les décideurs pensent que notre économie peut se suffir à cela alors que ces rentrées devraient être la locomotive des autres secteurs.Toutefois, il ne faut pas ignorer les conjonctures et savoir que tout le pays est en chantier. Mais là encore on rentrera dans un autre discours, déjà qu’on a de l’argent en reserve à ne plus savoir quoi en faire! et il y a tellement à faire…Toute cela pour dire que nos voisins ne vivent que du tourisme pratiquement et ce n’est pas le cas de l’Algérie, qui j’espère que malgré cela, investira incessamment dans d’autres secteurs économiques.

    Le guide qui a donc déversé son venin sur les jeunes qu’il JUGE « crétins, frustrés » et les femmes « légères de naissance » ne mérite pas toute cette attention certes, mais que voulez-vous la nostalgie du pays quand on poursuit sa formation au Luxembourg, le nationalisme d’une petite fille d’un martyre de « la guerre de libération algérienne » et peut être le jeune âge; font que je ne puisse me taire face à de tels propos ignobles voire grotesques qui ne veulent jeter l’opprobre sur une Algérie qui a déjà assez souffert.

    Bien à vous Apulée,

    Latifa

    35
  36. latifa    

    @Sonia :

    merci pour ton message, mais je n’irai pas jusqu’à porter plainte. Je me contenterai d’écrire un mail pour exprimer mon indignation face à de tels propos même si je sais qu’en Marketing il y a deux sortes de publicités : la bonne et la mauvaise. Quelque part tant mieux qu’ils en parlent, même avec autant de dénigremebt le nombre des touristes (dont ceux français) va crescendo.

    @Apulée et aux lecteurs : excusez moi en me relisant je me rends compte que ma ponctuation est très mauvaise. Ecrire n’a jamais été mon fort et de plus le temps me fait défaut.

    36
  37. Abdallah    

    @ Latifa,

    Je partage en partie vos arguments.

    Par contre je ne pense pas que les décideurs pensent ceci, loin de là : Sauf certains incompétents bien sûr.

    ——————–
    à tort les décideurs pensent que notre économie peut se suffir à cela alors que ces rentrées devraient être la locomotive des autres secteurs.
    ——————–

    Wa salam

    37
  38. ELSEVILLANO    

    Rue89.com parle également de cette affaire.

    http://www.rue89.com/2010/08/26/lalgerien-rabaisse-et-bat-les-femmes-petit-fute-assume-164030

    Je me permet de cité un des commentaires de Nazim

    Je me demande s’il trouverait normal , le Jean-Paul Labourdette de décrire la France dans un GUIDE TOURISTIQUE de la manière suivante :

     » En France la pédophilie est très rependue , notamment au sein de l’église  »

    « Le Français est Xénophobe et raciste , en 2002 Le pen un politicienne d’extrême droite est arrivé au deuxième tour des élections présidentielles et actuellement Sarkozy mène une campagne contre les étrangers et l’immigration en prétendant que c’est la cause principal de l’insécurité en France  »

    « Une étude à démontré que la majorité des français ne se lavent pas les mains après un passage au toilettes, d’où le nombre éffarant de gastro enterite en France  »

     » La France est le premier pays consommateur de psychotrope au monde, et des millions de français sont alcoliques »

    « En France chaque semaine trop femmes sont assassinées par leur conjoints, les statistiques sur les violence conjugales sont inquiétantes, le Français trompe sa femme très facilement, cela fait partie de la culture française et totalement admit dans la société de française,  »

    Des phrases du genre serait ridicules dans un guide touristique qui concerne la France, non ?

    38
  39. abulcacin    

    Il assume.
    Donc pour lui l’homme algérien est une brute et la femme une femme légère.
    Et puisque des algériens ont dit que c’était la réalité et que Bouteflika et les autorités algériennes n’ont pas réagis et ne réagiront pas alors la messe est dite il n’a rien a retirer de ses insultes.

    39
  40. Abdallah    

    @ Abulcacin

    Avez vous des preuves que les autorités algériennes ne sont pas en train d’agir face à ces insultes ?

    Sinon, arrêtez d’imaginer ou de supputer injustement sur autrui dans cette affaire précise.

    Ramadhâne Saïd

    Wa salam

    40
  41. golfi    

    Le journaleux Il crache dans la soupe

    Page 361 du PF 2009/10 Algérie
    http://www.petitfute.com/guide/109245-jamel-tourisme-collo
    http://www.jameltourisme.com Dirigeant Mourad Kezzar

    Mourad KEZZAR « A la recherche de son tourisme ». Editions SAEC. Alger. 2009.

    41
  42. latifa    

    @Abdallah :

    C’est mon opinion et je respecte la vôtre. Je ne veux pas parler politique mais puisqu’on y est : je préfère penser ainsi, car sinon comment expliquez-vous qu’ils ne fassent rien pour les autres secteurs?ce n’est ni l’argent ni les compétences qui manquent mais « le shéma directeur » qui définisse les priorités et les projets à faire, ce n’est pas aussi compliqué que ça; pour le tourisme il faut d’abord des infrastructures ensuite s’ouvrir en enlevant la barrière du visa.

    De plus, c’est culturel en Algérie on ne veut pas de tourisme, je suis certaine que si on faisait un sondage la plupart n’en voudraient pas. J’imagine que dans ce formu nombreux sont ceux qui pensent le contraire, soit! mais sachons quand même que nous sommes pas l’échantillon le plus représetatif, car l’ALgérie c’est vous, moi, mes parents, mes grands-parents, les chômeurs, mes voisins, les vôtres et tous les autres… N’est ce pas Boumediène qui leur a dit « on n’a pas besoin de tourisme » (manas’hakouche nssirjou sabbat lelgawri) c’est ancré encore. La nouvelle génération pense différemment (j’en fais partie) mais pas tout le monde., il faut du temps encore.

    Cordialement,

    42
  43. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Latifa, personnellement, j’espère que le tourisme ne se développera à l’instar de ce qui se passe dans d’autres pays limitrophes.

    43
  44. latifa    

    @Al Kanz : wa alaykoum salam wa rahmatou allah

    Vous n’êtes certainement pas le seul, j’en ai entendu d’autres en Algérie. Personnellement, comme préalablement dit, je suis pour le TOURISME en Algérie, j’en ai marre de rencontrer des gens qui ne savent pas où est située l’Algérie sur la carte géo (des anecdotes j’en ai eues à la pelle) ou qui me posent des tonnes de questions en pensant que l’Algérie est finalement plus sombre que comme décrite par le petit futé! Mais, parce qu’il y a un « mais », pas pour demain. Il faut d’abord développer le peu d’infrastrucures existantes en créer d’autres, créer une autre image de l’Algérie et inculquer au peuple une culture du « tourisme » pour enfin procéder à l’ouverture du marché touristique. On doit avouer que malgré les effets négatifs qu’on voit chez d’autres pays, ça permet toujours d’apprendre à connaître les autres.

    44
  45. sonia    

    Salam aleykum

    « Ca permet d’apprendre à connaitre les autres » à mon sens oui et non… Au Maroc par exemple le nombre important de touriste et la manière dont le tourisme se déroule, font que les touristes sont aujourd’hui vue comme des porteufeuilles ambulant, dans ces conditions l’échange humain est biaisé voir innexistant.

    Allah ihdina

    45
  46. Artemis37    

    Il faut savoir que les Occidentaux ne font pas du tourisme à proprement dit chez nos voisins mais s’y rendent pour des raisons précises : on leur y fait des offres qui sont punies par la loi chez eux.
    L’Algérie n’acceptera jamais ce genre de touristes chez elle et nous n’encouragerons jamais ces pratiques même au détriment de l’image du tourisme algérien. Un point c’est tout.
    Des femmes battues il y’en a partout dans le monde, des prostituées et des ragots aussi… Des horreurs pareilles, il y’en a partout dans le monde ! Le « Petit pas Futé » a omis de dire que seules les femmes Algériennes se sont battues auprès de leurs pères, de leurs frères et de leurs maris pour l’indépendance de leur pays, et qu’elles étaient les premières à sortir dans la rue pour manifester contre le terrorisme. Pendant ce temps, le monde nous regardait bras croisés, se demandant comment et quand cela allait finir pour l’Algérie.
    Mais non ! L’Algérie restera toujours debout et fière de ses hommes comme de ses femmes, et toi le Petit CON, tu peux écrire ce que tu veux, nous n’avons pas besoin de ta bénédiction pour connaitre nos valeurs.

    46
  47. figormaster    

    comme tout professionle du tourisme en algérie, les propos du petit futé nous ont fait mal. mais je voudaris aussi rétablir une vérité que les autorités de ce pays n’ignorent pas. des centaines de cadres hoteliers ont été formés par l’algerie independante et jusqu’au milieu des années 1970 l’algérie figurait parmi le peloton des pays recepteurs de toursites au niveau du maghreb et du monde arabe.
    ou sont passés ces compteneces? pour la plupart partis à l’étranger et nombreux parmi ceux qui sont restés ont été marginlaisés et remplacés par des managers incompetents mais disposant de solides relations au niveau de la nomenklatura.l’algérie peut redorer son toursime et cela passe nécéssairement par l’encouragement du secteur privé et le developement du partenariat avec des chaines etrangères , unique moyen de rattraper le temps perdu.

    la venue de quelques chaines europeenes et americaines ( starowwd, accor, hilton, bientôt Marriott) augune d’un avenir certain pour le tourisme algerien dans la region. et je voudrais citer les propos o combien flateurs d’un haut cadre executif de la chaine americaine starwood, à l’égard des employés du sheraton oran « … je suis frappé par la jeunesse des employés, leur maitrise des langues étrangères, et du savoir faire de la chaine ».

    L’algerien pour peu que les conditions soient reunies, sait prodiguer une bonne prestation et sait recevoir.quand a ceux qui disent que l’algerie n’a pas besoin de developper son toursime . ils ont vraiment tort. car en dehors du tourisme et de l’agriculture , quelles industries de substitution notre pays dispose, le jour ou nous epuiserons nous ressoures petrolières.
    nous n’avons de leçons a recevoir de personne, et le petit futé reste un guide que les amoureux de l’algérie ne liront meme pas.

    ramadan karim

    47
  48. Elsevillano    

    Le tourisme en Algérie est en train de se développé. En effet la montée du pouvoir d’achat de cette dernière décennie a permis à de plus en plus d’algériens de partir. Il faut noter également une particularité dans le pays c’est que entre 80 et 90 pour cent de la population habite a moins de 150 km de le mer. C’est donc bien évidement le tourisme balnéaire qui est privilégié.

    Ainsi concernant les fameuses infrastructures que tout le monde réclame (notamment les hôtels), les besoins sont moins urgents car le tourisme est essentiellement pendulaire (aller retour dans la journée). Je le redit le fait que les algériens gagnent plus a permis en partie ce développement, et en particulier par l’achat de voiture pour ce déplacer.

    Concernant l’État algérien, il accompagne un peu ce développement en faisant la promotion du tourisme au près d’une part, des autochtones, et ensuite de la diaspora. Et oui les enfants de parents algériens qui maintenant sont grands et travaillent ne profitent plus du bled comme avant. Ils sont de plus avides de voyage à l’intérieur du pays.

    Pour revenir aux infrastructures, malheureusement beaucoup de gens se trompent sur leur état de développement. L’autoroute Est-Ouest même s’il elle accuse un certain retard, est quand même ouverte sur pas mal de tronçon.

    Personnelement et un peu en contradiction avec ce que je disais avant, je souhaite un développement du tourisme pour les algériens en premiers et les gens d’origines algérienne ensuite. Une autre voie de développement serait le tourisme saharien. En effet, nous avons le plus beau désert du monde, exploitons le!!!

    48
  49. najet    

    je n’ai pas mis les pieds en Algérie depuis près de 10 ans malheureusement, mais je peux dire qu’il y a 10 ou 15 ans, la rue était bondée de femmes, voilées ou non, absolument pas cachées au regard, certaines ont le « hjar » qui couvre le visage, c’est peut être ça qui gêne les européens, mais de là à dire qu’elles sont inexistantes ou qu’on ne la connait pas c’est ne pas connaître l’Algérie. L’Algérien est fier de ses traditions, parfois machistes certes, mais qui ont fait de l’Algérienne une femme respectée partout dans le monde arabe et connue comme l’une des plus intouchable; alors la prostitution, ça faire rire même si c’est un rire jaune malgré tout. Elle existe mais est confinée à la clandestinité el hemdoulilleh. Pas de chance pour les pervers en tous genres, l’Algérien n’est pas prêt à brader sa femme, sa soeur, ou sa petite amie pour quelques pièces, même en euros ou dollars. Voilà pourquoi l’Algérie a si mauvaise presse en Occident. que l’on critique les installations hôtellières, certes, mais rappelons que ce pays a subi 15 ans de guerre civile, bien aidé des occidentaux d’ailleurs, or, le pays est toujours debout et ne plie pas, il a juste quelques retards à combler, ce qui est le cas progressivement il me semble. quant aux commentaires sur les vacances des algériens chez leurs voisins, je précise que les infrastructures algériennes sont saturées chaque année d’algériens qui voyagent intra muros, et d’immigrés. l’Algérien prend des vacances, et ce pays ne peut accueillir tout le monde, ceux qui le peuvent vont chez les voisins chercher le confort des hôtels de standing, c’est leur droit, c’est une manne financière reconnue par les pays voisins, et il faut préciser que le coût de la vie y est beaucoup moins élevé qu’en ALgérie, d’où aussi cet attrait.
    La France a perdu sa meilleure colonie, elle peine à décrocher des contrats commerciaux pourtant juteux par ce paternalisme qu’elle essaie de maintenir. N’attendons pas de leur part des compliments en retour, d’autres Etats, notamment du moyen Orient, ont compris eux comment travailler avec l’Algérie, soyons patients inchallah. et là je m’adresse aux ALgériens avant tout, car eux sont les premiers à critiquer l’ALgérie oubliant que ce pays se construit tout seul, contrairement

    49
  50. najet    

    à d’autres anciennes colonies.

    50
Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE