L'affaire Nestlé rend fébrile Panzani et Leclerc

Par Al-Kanz

Nestlé est pris dans une polémique. Alors que rien ne les désignait, Zakia halal (Panzani) et Leclerc prennent les devants et jurent être clean. Comme si chacun tentait de prévenir un scandale qui pourrait les frapper de plein fouet dans un avenir proche.

Zakia halal
Zakia « Halal » – Les émeutes de la faim, version beur chic bon genre

L’affaire Herta, qui dure depuis trois semaines, n’est pas prête de se terminer. Trois semaines très longues pour l’ensemble des industriels qui lorgnent sur le halal et de la grande distribution. Depuis plusieurs mois, ces derniers préparaient tranquillement leur OPA sur le halal avec sinon l’assentiment, tout au moins l’absence d’opposition, des instances représentatives musulmanes. Après deux mois de ramadan consécutifs (2009 et 2010) où chacun a pu jauger le niveau d’acceptation du halal par l’ensemble des Français, l’heure n’était plus aux tergiversations. Il était temps d’investir pleinement le marché du halal, pour le plus grand plaisir du tiroir-caisse. Des certificateurs dans la poche, des consommateurs musulmans jugés incapables d’une quelconque capacité de contestation, des moyens faramineux, tous les ingrédients étaient là pour imposer un halal débarrassé de toutes contraintes. Du halal sans les principes qui le régissent. Le pari était osé. Mais les risques totalement ignorés tant l’impunité sévit depuis des années sur le marché du halal. Que pouvaient-ils craindre puisque le faux halal est devenu la norme au su et au vu de tous ?

Des organismes de certification sans exigences

Jusqu’ici les choses étaient simples : industriels et GMS qui voulaient investir le halal excluaient de facto tout organisme de certification dont le cahier des charges impose un contrôle systématique et permanent des productions. Contrairement à ce qu’écrit, par exemple, un Michel-Edouard Leclerc, il ne s’agissait pas de répondre à un besoin des consommateurs, mais bien d’investir une niche devenue marché de masse. Les consommateurs passaient bien après la rentabilité, qu’il fallait maximale. L’un n’empêche pas l’autre, mais en l’espèce l’un se fait au détriment de l’autre. D’où le choix systématique de la SFCVH-mosquée de Paris et de l’ACMIF-mosquée d’Evry. Ces organismes de certification ont l’avantage de dire « amen » à toutes les exigences des industriels, au mépris des principes islamiques qui régissent le halal : aucun contrôleur indépendant, salarié par l’organisme même et non par le partenaire industriel, – et systématiquement – sur site à chaque production, assommage généralisé, abattage mécanique pour la volaille, matériel de certification dans les mains de l’industriel, etc.

Du halal sans les principes du halal

On voulait donc bien faire du halal, mais sans contrôle indépendant et dans l’opacité la plus totale. On entretenait à cet effet une légende industrielle, un hoax, qui, répété à foison, allait bien finir, croyait-on, par s’imposer : il existe une nébuleuse de définition en matière de halal, ce qui est évidemment faux. A cela s’ajoutait l’excuse parfaite : les acteurs les plus sérieux étaient suspectés de financer le terrorisme international, entendait-on (et entend-on toujours). Aucun industriel n’y croit, mais cela arrange tout le monde de l’affirmer. Dès lors la logique voulait que l’on s’adressât à des organismes de certification respectables, qui, le hasard faisant bien les choses, offrent toute la latitude aux industriels de faire ce qu’ils veulent, comme ils veulent. Et c’est ainsi que la SFCVH-mosquée de Paris et l’ACMIF-mosquée d’Evry couvrent à elles seules environ 70 % du marché du halal. Il faut le répéter : ni l’une ni l’autre n’emploie de contrôleurs qu’elles salarieraient et qu’elles enverraient sur ce site pour effectuer des contrôles systématiques et indépendants. Elles ont par ailleurs choisi un référentiel de certification totalement vidé des exigences du halal pour se plier au bon vouloir des industriels. C’est pourquoi ces derniers n’ont d’yeux que pour elles. Imaginez le label AB ou le label Label rouge sans les contraintes inhérentes à ces deux certifications ? Un rêve pour les industriels et la grande distribution. Une réalité pour ce halal made by SFCVH-mosquée de Paris et ACMIF-mosquée d’Evry.

Qui se sent morveux…

Après l’affaire des saucisses Herta halal contenant du porc, l’industrie agro-alimentaire et la grande distribution sont inquiètes. Certains acteurs sont même en pleine panique. Ils se pensaient intouchables et protégés. Ils ont assisté à la déconfiture du géant Nestlé. Tous viennent de prendre subitement conscience que le halal à papa, c’est fini. S’il a fallu seulement quinze jours pour que Nestlé cède et se rende à l’évidence – à savoir que les consommateurs musulmans sont décidés à ne plus être les dindons d’une farce qui dure depuis trop longtemps –, il devrait en falloir beaucoup moins pour des acteurs économiques de bien moindre importance. Or la semaine dernière, deux sociétés ont choisi de communiquer, alors même que rien, dans l’affaire Herta, ne les désignait directement. Ces deux sociétés sont Panzani, propriétaire de Zakia halal et Leclerc, par la voix de son patron Michel-Edouard Leclerc. L’un comme l’autre ont tenu à dire tout le respect qu’ils ont des consommateurs musulmans (nous y reviendrons dans nos prochains articles in châ’a-Llah). Pourtant, personne ne leur a rien demandé. Nestlé est pris dans une polémique. Zakia halal et Leclerc, le premier partenaire de longue date de la SFCVH-mosquée de Paris, le second en passe de lancer sa propre marque prétendument « halal », prennent les devants et jurent être clean. Comme si chacun tentait de prévenir un scandale qui pourrait les frapper de plein fouet dans un avenir proche.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (32 commentaires)

  1. hamza    

    encore merci pour cette info, en fait du vrais halall ca existe pas si je comprend bien du moin en france

    1
  2. Sando    

    @ hamza : le vrai halal c’est peut-être le casher…^_^

    2
  3. moussa    

    salem si le halal controlé et serieux existe
    il y a des freres qui veille a c que l on mange sois halal

    3
  4. ML    

    Salam aleykoum

    le vrai halal il existe en france mais les organismes comme ARGML et AVS qui contrôle toute la production de l ‘abattage jusqua l’expedition ça dérange l’industrie

    4
  5. Justine    

    Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi ta’alâ wa barakâtouhou,

    Zakia hala et E. Leclerc : pas de bla-bla, mais des preuves, s’il vous plaît.

    Wa salâm

    5
  6. Ariss    

    As salam alaykum

    Sincèrement depuis cette affaire je suis encore plus vigilante ou parano ?? J’ai utilisé hier des haricots rouge Bonduelle et je me demandais si je ne devais pas envoyer un échantillon à analyser :S Oui je sais ce sont des légumes mais bon…qui nous certifie que rien d’illicite s’y mélange ??

    Pour Panzani et Leclerc c’est tout à fait l’impression que j’ai…Doivent avoir bien des choses à se reprocher…

    J’ai pensé qu’il faudrait ouvrir une caisse pour les frais d’analyse…Imaginons aussi un site sur lequel nous pourrions rechercher une marque pour vérifier si un rapport d’analyse a été établit… Les musulmans doivent prendre des mesures importantes…

    6
  7. Kapeka    

    Le halal en france :
    « Donnez-nous l’argent ! »

    7
  8. Minastains    

    Salam 3alikoum,

    dites mois c’est quoi ARGML svp?
    Je connais pas du tout, jusqu’à présent je suis abonnée a AVS et directement aux fermes…
    C’est dommage tout ça, la dernière fois j’étais chez mon frère et ils avaient préparés u couscous, et j’ai pas réussie a le manger, j’avais de sdoutes sur la viande, j’ai fais style que j’avais mal au ventre…
    Voilà a quoi on en est réduit…
    Ok tu manges halal chez toi, et quand tu vas chez ta famille? des amis?tu feintes?

    8
  9. nasrallah    

    @Minastains
    ARGML c’est l’organisme de controle de la mosquée de Lyon
    http://hallal.mosquee-lyon.org/

    9
  10. abdo    

    Assalamo aleykoum,
    @ML
    AVS oui ,ARGML non.
    ARGML -mosquée de Lyon utilise l’électronarcose sur les volailles,donc inacceptable.
    Pour moi ils ne sont pas sérieux car beaucoup d’affaires les ont éclaboussées
    (foi gras à l’armagnac,mortadelle de dinde avec du porc,etc…)
    @Minastains
    ARGML c’est la mosquée de Lyon,ils ne sont pas sérieux.
    Et pour ta famille il faut leurs dire clairement que tu ne mange pas de viandes douteux,
    pour qu’ils prennent eux aussi consciences qu’ils ne faut pas faire confiance au 1er qui te dit que c’est halal (arabe ou pas) et surtout pas aux étiquettes.
    Et attention « il ne faut pas mentir ».
    Wa salamo aleykoum

    10
  11. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Ariss
    ça existe : http://www.halal-verif.com/fr/

    Abdo,
    On ne peut pas parler d’affaire à proprement parler puisqu’il a été établi qu’il s’agissait de boulettes qui ne portaient pas à conséquence (erreur d’étiquetage). Il faut être juste dans ses propos et ne pas déformer la réalité.

    11
  12. nasrallah    

    @abdo oui ARGML utilise l’electronarcose et elle ne se cache pas voir les vidéos a ce propos , c’est pas comme d’autres organismes qui utilise electronarcose apres abattage mais le cache.

    12
  13. hafed    

    C’est comme la révolution du monde arabe, les dictateurs plient sous la pression du peuple et ça se propage.

    La c’est la révolution des assiettes halal ! Il y a un gros qui plie et les autres qui paniquent de peur de perdre leur niche… Mais le peuple continuera à manifester… HS : j’ai trouver du Knacki halal à Carrefour aujourd’hui, j’ai pris une photo, je pensais que c’etait retiré…

    13
  14. Al-Kanz    

    Hafed, c’est précisément ce qui se passe aujourd’hui.

    14
  15. Isabelle    

    Cela fait des années que je n’achète rien de Nestlé. Halal ou pas halal, Nestlé n’a rien d’une compagnie équitable.

    15
  16. Moussa    

    Nasrallah
    C quoi ton problème
    Et qui cache quoi? Le seul qui lance des accusations gratuit c toi

    16
  17. mesli    

    ARGML c’est fiable? Parcequ’il faudrait qu’on m’explique le fois gras qu’ils certifient dans ce cas

    17
  18. Oummsheyma    

    As salam ‘aleykm,

    BarakAllahoufik al Kanz pour tous ces articles où l’analyse est de plus en plus poussée.

    @Moussa
    Sinon je pense que Nasrallah faisait référence à AVS qui a longtemps utilisé l’électronarcose après saignée sans être vraiment transparent à ce sujet. D’ailleurs, l’utilisent-ils toujours pour les dindes ?

    18
  19. OM    

    Salem Alaykoum

    @abdo: peut on parler d’affaire éclaboussant l’ARGML quand ils fournissent les explications, validés par un expert judiciaire démontrant qu’il n’y pas de porc … c’était donc bien une erreur d’étiquetage et non de viande en elle même.

    voici le rapport disponible sur leur site :
    http://www.mosquee-lyon.org/pdf/Communique-ARGML-03-02-2011.pdf

    19
  20. ML    

    merci pour les explication sur l’erreur d’étiquetage j’ai toujour confiance dans l’ARGML et dans leur produits

    20
  21. just    

    Salem,

    @Moussa
    si Nasrallah ne donne pas de noms, par définition ce n’est pas une accusation..

    21
  22. abdo    

    Assalamo aleykoum.

    @OM et @AL-kanz
    Je veux bien admettre que ce son des erreurs d’étiquetages.
    Mais quand on certifie un produit, on le fait jusqu’à l’étiquette.
    2 fois sur 2 produits différents,ça fait beaucoup.
    Je pense que dans le domaine du halal,il n’y a pas de place à la négligence.

    wa salamo aleykoum.

    22
  23. abdo    

    ps:
    A partir du moment ou on utilise l’électronarcose sur les volailles,le halal n’est plus assuré.
    donc l’organisme n’est pas sérieux et tous leurs produits à base de volailles certifiés par celui-ci
    ne sont pas halal.

    23
  24. ML    

    il faut que l’ARGML et les autres organismes serieux comme AVS se mette en accord pour la mise en place de la charte pour empeché les industries de joué sur l utilisation de l’electronarcose et soit disant le bien etre animal ses comme sa que je voie la chose mon chèr abdou en sachant que tout les abattoir sont des societés francaises

    24
  25. nasrallah    

    @abdo salamalaikoum
    tu parles avant ou après abattage?
    @ML tout a fait d’accord les organismes sérieux (pas beaucoup) se mettent d’accord sur une norme pas celle des industriels, qui pourra ouvrir des marchés pour les entrprises agro alimentaires françaises. Cela entrainera l’embauche de plusieurs controleurs et sacrificateurs puisque l’on remplacera les machines belges qui nous fournissent en poulet aujourd’hui.
    wa salam

    25
  26. safir    

    Dèjà pour éviter de manger du porc à son insu n’achetez pas des produits dits halals de marque qui fabrique des produits avec du porcs.
    Donc herta pour moi c’est non même si il avait 2 usines différentes.
    [********]

    26
  27. Mouss    

    Faut arreter d’acheter du « hallal » en grande surface…. Les industrielles se moquent de la religion, et que risquent-ils quand ils trompent le consommateur? Pas grand chose au vue du prejudice pour nous.
    Il faut faire comme avant, prendre sa viande dans la boucherie d’un bon musulman qu’on connait bien.

    Je regrette beaucoup d’avoir crue qu’on pouvait faire confiance à ces organismes de certifications, j’espere qu’ils sont conscient de la GRAVITÉ de leurs faits…..

    Salem

    27
  28. Maxime    

    Arfff… vous allez tous finir par devenir végétariens !

    28
  29. eddofr    

    N’étant pas musulman, je suis forcément novice, sur le sujet.

    Ce qui ne m’empêche pas de trouver choquante l’attitude des industriels prêts à tout et n’importe quoi pour peu qu’il y ai du profit à faire.

    Dés lors, je me pose quelques questions :

    Existe-t-il une définition précise et exhaustive du Halal ?

    Si une définition précise du Halal existe, une certification nationale n’est-elle pas une solution (si on fait une certification pour le Bio, le sans OGM, le Light, pourquoi une certification pour le Halal ou le Kasher) ?

    Est-il nécessaire d’être musulman pour vérifier que l’abattage est conforme aux règles musulmanes ?

    Je lis dans les commentaires, des question à propos de l’électronarcose.
    Si je ne me trompe, cela consiste à assommer l’animal avant de l’abattre.
    Est-ce contraire aux règles régissant le Hallal ?

    29
  30. Haf    

    Oui c est contraire la bete ne doit pas etre maltraitee, electrocutee ou frappee avant. Mais les industriels ont invente un terme pour desinformer, on appelle cela l etourdissement… Comme si recevoir un coup sur la tete ou se faire electrocuter est un etourdissement, il suffit de tester un taser pour se rendre compte que ca fait ultra mal sans pour autant nous endormir, il nous faudrait mettre les doigts dans la prise pour perdre connaissance et ce n est pas sur qu on se reveille… Donc c est pas du tout halal, ni kasher.

    30
  31. Kyle Butler    

    eddofr >> Les conseils de savants (musulmans) ont clairement définis ce qui était licite et illicite en matière de consommation. Il y a des divergences sur certains points mais sur l’essentiel, ils sont tous d’accord.

    Une charte halal n’est pas prête de voir le jour parce qu’il y a trop d’enjeu politiques et économiques. Se mettre d’accord sur une définition rigoureuse du halal ferait beaucoup de marchés à ceux qui aujourd’hui certifient le plus, les organismes rigoureux étant évidemment minoritaires (parce que rigoureux donc pas rentable pour l’industriel qui veut seulement faire des profits).

    Pour ce qui est de vérifier si c’est halal ou non, non pas nécessaire d’être musulman. Les contrôleurs ne font que vérifier que ce qui se déroule sous leurs yeux est conforme aux avis des conseils de savants.

    L’électronarcose n’est pas sur le principe interdit. Mais dans la pratique ça pose de sérieux problèmes: souffrances inutiles de l’animal (interdit unaniemement) et mauvais calibrage des appareils qui font que bien souvent l’animal meurt avant d’être égorgé (également interdit: l’animal doit être vivant quand on l’égorge).

    :)

    31
  32. Khaldun    

    Addofor le sans OGM n existe pas en France ni en Europe d’ ailleurs . En effet , l union europeenne permet un seuil de tolérance de 10 % c est à dire que vous mangez des OGM sans le savoir .

    32

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE