Hajj : moins de visas, des prix qui flambent

Par Al-Kanz

Comme les années précédentes, le hajj (pèlerinage à La Mecque et dans les lieux saints de l’islam) devrait s’accompagner de son lot de difficultés, dont certaines pourraient être évités si les musulmans eux-mêmes se décidaient vraiment à faire le ménage dans un marché parfois trouble. Mais comme sur le marché du halal, on attend que […]

Comme les années précédentes, le hajj (pèlerinage à La Mecque et dans les lieux saints de l’islam) devrait s’accompagner de son lot de difficultés, dont certaines pourraient être évités si les musulmans eux-mêmes se décidaient vraiment à faire le ménage dans un marché parfois trouble. Mais comme sur le marché du halal, on attend que tout tombe du ciel…

Dans un billet publié hier, le site France-Hajj rappelle que le prix du hajj « a plus que doublé » en cinq ans.

– La diminution du quota de visas attribué habituellement à la France (-20 % par rapport à l’année précédente) alors que le nombre de pèlerins augmente sans cesse.

– La diminution du nombre d’hôtels due aux démolitions nécessaires inscrites dans le cadre de la restructuration des lieux saints de la Mecque et de ses alentours. Quand la demande est plus forte que l’offre hôtelière cela entraine inévitablement une hausse des prix de l’hébergement.

Pour lire l’intégralité de l’article, cliquez sur le lien suivant : Hajj 2011 : Le prix du pèlerinage pousse aussi rapidement que les tours de la Mecque



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (17 commentaires)

  1. Justine    

    Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi ta’alâ wa barakâtouhou,

    Franchement, nous oulamas devraient aussi intervenir pour stopper cette escalade des prix.

    Le marché me semble devenir tellement malsain que je n’ai que cette idée depuis trois ans : boycotter le hajj, donc les entrepreneurs qui s’engraissent aux détriments des pèlerins, ceux-là mêmes qui leur ont privé de leur liberté de déplacement et du choix de leur déplacement… sous prétexte de leur garantir sécurité et confort !

    A quand une agence de voyage (puisque c’est obligatoire) qui travaillerait avec des autochtones pour l’accueil des pèlerins ?
    Et si les autorités saoudiennes offraient gracieusement le logis et la nourriture aux pèlerins les moins nantis ? Il faudra donc prouver son niveau de vie. Les Arabes ne feraient alors que reproduire la générosité de leurs ancêtres réputés pour cela.

    Wa salâm

    1
  2. NEB    

    Salam alaykoum,

    Je ne suis pas « fan » des autorités saoudiennes, loin s’en faut. Mais il est indéniable qu’elles offrent beaucoup pendant cette période. Malheureusement, nombreux sont les profiteurs qui s’engraissent sur le dos des pèlerins. Et quel bien mauvais calcul que le leur, quand viendra le Jour où chacun rend des comptes. En attendant, c’est un autre sujet sur lequel les musulmans doivent faire le ménage comme le dit cet article…

    2
  3. green    

    que faire pour stopper cette fausse inflation???

    3
  4. Justine    

    Assalâmou alaykoum,

    NEB,

    Proportionnellement à leurs richesses et aux bénéfices générés par le hajj, que représente la générosité de l’autorité saoudienne ?

    Un petit malin va bientôt nous lancer du hajj discount…

    Wa salâm

    4
  5. smile    

    Salam,

    Justine le hajj pas chère via un site comparateur d’offres Hajj 2011
    http://www.go-makkah.com/
    Je ne sais pas ce que vaut ce comparateur …

    Hajj forfait luxe cela existe déjà version Hard Discount ça ne serait tarder…

    5
  6. Justine    

    Assalâmou alaykoum,

    Smile,

    Jazaki Allâhou khayrane jazilane pour le lien.
    A tête reposée, j’y jetterai mes QUATRE yeux, in châ Allâh ! :-)

    Wa salâm

    6
  7. Oummsheyma    

    As salâm ‘aleykum,

    Et tous les ans une bonne excuse pour augmenter le prix du hajj.

    7
    • fey khodja    

      Le pire pour ce prix ils vous disent hotel 5 étoiles pret de la kaaba,au final la-bas vous ne voyez personne,c’est le desert, ils vous mettent dans un hotel à 2-3 km de la mek et ils vous disent c’est comme ça le hajj il faud soufrir…ils le font tous! toute les agences le font,des voleurs et des haraymi tfouhhh!!!

      7.1
  8. Mouâd    

    Salam alykoum cela montre que lorsque nous avion la possibilité nous y allions pas bah il ne faut pas se plaindre du prix c’est de notre faute comme dit un vieux proverbe  » c’est lorsque l’on perd la chose que l’on se rend compte de sa valeur « 

    8
  9. Abou Sene    

    Salam aleykom,
    Le problème est que depuis que le clan poltico-religieux Saoud s’est rebellé contre le dernier Califat musulman (empire ottoman) à la fin du 19è siècle, le royaume d’arabie saoudite est né et le Califat à été aboli par la suite en 1924 par Mustafa Kemal, avec la bienveillance et le soutien de l’Europe, en particulier le royaume-uni. Les lieux saints sont censés appartenir à tout musulman croyant, libre et respecté d’y aller. Au contraire, on exige de vous un visa (donc je suis un Etranger dans les lieux saints de l’Islam ! le comble !), on vous confisquera vos papiers jusqu’à ce que vous repartiez. Chers « frères » gouvernants saoudiens, que craignez-vous à ce point là qui justifie votre obsession de tout contrôler? le retour du Califat que vous avez trahi naguère? ne vous inquiétez pas, Il reviendra bientôt, Lieux Saints compris, parole du noble Prophète Muhammad Paix sur Lui.

    9
  10. France Hajj    

    Assalam ‘alaykoum

    Le problème avec le comparateur Go Makkah, c’est qu’il est purement commercial. Même si le système semble attrayant à première vue, il est ouvert à toute les dérives, il n’y a aucune vérification du sérieux des agences, ni de leurs partenariats avec les agences agrées, ni du sérieux des forfaits proposés. D’ailleurs le nom des agences sont cachées afin de s’assurer de prendre une commission à chaque réservation par le site.
    Pour nous ce système participe à la détérioration du marché du hajj à notre grand désarroi !

    Il y a des choses à faire ensemble pour stopper cette hausse insolente du prix du hajj. Voici quelques exemples :
    – Mettre fin au système des rabatteurs (commission entre 100 et 500 €) en faisant pression sur les agences agrées qui les utilisent au lieu d’embaucher de vrais agents de voyage.

    – Faire Daawa à certaines mosquées, à certains responsables pour qu’elles ne laissent pas en son sein prospérer les rabatteurs et qu’elles-mêmes (sauf associations autorisées) ne s’aventurent pas illégalement dans ce marché.

    – Militer, agir pour que les agences agrées se multiplient (il n’y en a qu’une quarantaine en France) afin de promouvoir une concurrence. Plus le nombre d’agences agrées sera important et plus les prix seront bas. Celà peut se faire dans un premier temps sous forme d’une pétition que nous présenterons aux autorités saoudiennes.

    – attirer l’attention des autorités saoudiennes sur l’état larvé du marché en France, sur les pratiques illégales. En Arabie saoudite paradoxalement les Rabatteurs ont un statut, ils sont considérés par ignorance. Il faudrait qu’un jour les autorités saoudiennes exigent des rabatteurs, qui sont tous rattachés à une agence agrée, la présentation d’un contrat de travail qui les lient légalement à l’agence organisatrice.
    – etc…

    Si l’on enlève toutes les commissions et les intermédiaires de plus en plus nombreux, le prix moyen d’un hajj ne dépassent pas 2800 € (hotels 500 à 800m).

    Wa salam

    10
  11. NEB    

    Salam alaykoum,

    @ France Hajj
    Vous écrivez « Il faudrait qu’un jour les autorités saoudiennes exigent des rabatteurs, qui sont tous rattachés à une agence agrée, la présentation d’un contrat de travail qui les lient légalement à l’agence organisatrice ». Est-ce vraiment aux « autorités saoudiennes » d’exiger ces documents ? En ont-elles d’ailleurs le droit ? Il me semble que c’est l’un des rôles des « autorités françaises ».

    PS : à titre informatif, le lien d’un document « officiel » http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/IMG/pdf/Guide_pelerins_2010-2011.pdf (pour lequel – je l’espère – l’association « France Hajj » a été consulté ?)

    11
  12. NEB    

    Salam alaykoum,

    @ France Hajj
    Merci pour ces précisions. Il faut se donner les moyens d’avancer, c’est indéniable. Après, la difficulté est l’efficacité et même si la voie des « autorités » semble peu productive, a-t-elle réellement été exploitée? Combien de musulmans contactent les « autorités », s’appuient sur la loi pour faire valoir leurs droits? Très peu, je pense. Après, d’autres voies sont certainement plus profitables à court terme mais restent difficiles à mettre en œuvre ; en premier lieu, par manque d’engagement des individus. Sur ce sujet du hajj en particulier, les « profiteurs » savent jouer sur la corde sensible de la masse qui se fait arnaquer dans de nombreux cas. Qu’Allah accepte leur hajj et nous aide à agir.

    12
  13. Hajj    

    Salam 3alaykoum wr,

    Le seul moyen pour freiner cette inflation est de proposer un projet d’association à but NON LUCRATIF qui se proposerait d’accompagner les fururs pélerins et rembourser le surplus sur le prix après le voyage. Encore faut-il obtenir les visas pour pouvoir se le permettre et d’avoir la structure le permettant. Pourquoi pas un partenariat avec une agence de voyage? Dans la théorie, ça serait beau, dans la pratique, l’être humain aime beaucoup trop l’argent pour monter cela.

    Petit calcul tout bête: un groupe de 100 personnes à 4000 euros en moyenne, c’est 400 000 euros de chiffres d’affaire. De quoi faire tourner la tête de plus d’un.

    13
  14. Alamine    

    Assalamo alaykoum

    L’autorité Saoudienne octroie les visas qu’aux agences agréées. Ce sont les agences qui font du commerce avec ces rabatteurs sur le dos des pélerins. N’oublions pas que le Hajj est la plus grande manifestation (autre que religieuse?) de personne au monde dans un même lieu et en même temps. S’il n’y avait pas des règles de gestions pour réguler les flux d’entrée et de sortie, je n’imagine pas les dégats tant d’hygiène, qu’environnementale et sociale pour ce lieu.
    Une vérité doit être dite, celle que les pays musulmans (pour la grande majorité) voient leur population vivre sous le seuil de pauvreté, ne pas être éduqué, ne pas avoir accès à des fondamentaux de vie (nourriture, eau, etc.). Ces causes peuvent être source de désorganisation (exemple : aller en sens inverse pendant le rajm, jeter les détrituts par terre alors que la pouble est juste devant, etc.)
    Et pour finir, le Hajj est une obligation QUE pour celui qui en a les moyens (financier, physique, psycholigique, etc.) et cela a toujours existé, même au temps du prophète SAWS. Ce n’est pas parce que les moyens de transports ont évolué que le hajj se doit de venir accessible à tous (et biensur qu’on aimerait que se soit le cas). Donc ce problème est une composante de diffèrents problèmes complexes et la solutions n’est pas aussi simple que ça.

    14
  15. moadib    

    concernant le hajj si les autoritées saoudienne ne prenne pas conscience de cela boycottez le hajj . ce ne sera pas la fin du monde quand meme. gardez cet argent pour faire autre chose. excusez moi c’est mon point de vue il est peut etre basique mais enfin.

    15
  16. Justine    

    Assalâmou alaykoum,

    Moadib,

    Surtout qu’en plus, on risque de ne pas manger halal !!

    Wa salâm

    16

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE