« Ne serai-je point un serviteur reconnaissant ? »

Par Al-Kanz

Les prières surérogatoires ont ceci de merveilleux qu’elles permettent de parfaire notre pratique qui peine parfois même dans ses aspects obligatoires.

Sheikh Bilal Ismail, d’AlKauthar Institute, revient dans la vidéo suivante, traduite par Darifton et compagnie, sur la nécessité des prières surérogatoires, c’est-à-dire facultatives, pour combler les manquements qui qui abîment nos prières obligatoires.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE