Trappes : garde-à-vue pour le policier « irréprochable » et un autre agent, ami sur Facebook

Par Al-Kanz

Le mois dernier, deux policiers ont été mis en garde-à-vue par la police des polices suite à des propos islamophobes postés sur Facebook.

null
Page Facebook du policier de Trappes, supprimée après notre article

Islamophobie. Lundi 22 juillet, nous révélions les dérapages racistes de fonctionnaires de police sur une page Facebook tenue par des policiers et destinée à des policiers.

Lire – Trappes : quand des policiers dérapent sur Facebook

Le lendemain, l’Inspection générale de la police nationale, l’IGPN (la police des polices), ouvrait une enquête en vue d’identifier les auteurs des propos litigieux.

Trois jours plus tard, nous consacrions un long article cette fois à la page Facebook de J. L., policier « irréprochable » – selon les termes du ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, et de son avocat Thibault de Montbrial – qui a procédé au contrôle d’identité controversé sur une jeune mère de famille qui porte le niqab, cet été à Trappes.

Rappelez-vous. Des policiers affirmaient « se régaler » lors des émeutes.

Policier de Trappes fin de service

Un autre suggérait d’envoyer l’armée. Un troisième déprimait à l’idée qu’on laisse en vie les émeutiers.

pauvre france policier trappes

Notons que ces propos ont été tenus sur Facebook. Les policiers étaient derrière leur écran et non en pleine action, hormis le policier « irréprochable » qui posta ses messages depuis son téléphone mobile, depuis Trappes. Il est quelque peu embarrassant, à tout le moins inquiétant, que des fonctionnaires de police regrettent qu’on laisse en vie des émeutiers, aussi violents soient-ils.

Cet été, Thibault de Montbrial, interrogé par Le Point, indiquait que J.L., l’auteur du contrôle d’identité, « est un policier irréprochable qui n’a jamais connu de problème disciplinaire, et encore moins de problème de violence. Il est policier depuis dix ans à Trappes et n’a jamais défrayé la chronique. » Or, selon Le Monde, ce policier « connu pour être régulièrement partie civile dans des procédures d’outrage et rébellion ». Simple coïncidence évidemment, dont il ne faut strictement rien déduire…

Ce policier est si irréprochable que son avocat, dans le procès intenté contre l’époux de la jeune femme en niqab, a décidé non pas d’en rester aux faits qui, selon la version policière, innocente son client, mais de botter en touche pour faire diversion en… accusant « les salafistes qui ont instrumentalisé l’incident ».

Lire – Trappes : la grossière stratégie de l’avocat du policier « irréprochable »

La stratégie est grossière. Pour autant, Thibault de Montbrial n’est pas un mauvais élève de première année de droit, ce procès n’est pas une étude de cas. L’avocat évite donc le zéro pointé pour cette initiative absurde et, une fois encore, particulièrement grossière. Ouf !



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (5 commentaires)

  1. nsytou [iPhone 4]    

    Salamou alaykoum frères et sœurs. La solution à tous ces actes islamophobes est de répondre par des actions en justice afin de faire valoir les droits des « citoyens franco-musulmans » ceux que j’appelle les « CFM » en d’autres termes tous musulmans français. Soyons réactif et unis après cette longue période de non-chalence qui leur a laissé l’occasion d’en arriver là. Ne baissons pas les bras!!! A transmettre a tous bon- entendeurs.

    1
  2. laz78[GT-I9505]    

    salam alikoum.

    Rien entendu sur BMF ou LCI ou d autre média tv….qui etaient les 1er a en parler en boucle d une emeute non fondée….

    2
  3. Faytiss    

    Salam Aleykoom,

    Voilà, une sœur qui a choisi un certain type d’habillement pour se conformer a sa religion se retrouve condamnée à 6mois de prison dont 4 avec sursis mais 2 FERME !!! Soubhannallah !!!!
    Quand je pense que la lettre minable de justification d’une agence de poulice a été publié ici avec encouragements des internautes à lui pardonner. La police et l’état qui autorise sa violence EUX ne pardonnent RIEN au musulman qui refuse de raser les murs. Où est la justice ?

    Wa Aleykoom salam.

    3
  4. boris Toufik [iPhone 4S]    

    Salamaleykoum
    On connaît les suites de cette garde-à vue ?
    Mise en examen? Non lieu?
    Baraka Allahou fikoum!

    4
  5. Al-Kanz    

    as-salamu ‘alaykum

    Le policier a été mis en examen le 30 janvier dernier. L’information vient d’être rendue publique.

    5

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE