Issad Rebrab : « c’est le tour du développement de l’Afrique aujourd’hui »

Par Al-Kanz

Pour Issad Rebrab, PDG du premier groupe privé algérien Cevital, l’Afrique offre toutes les conditions d’un développement économique certain.

L’an dernier, à l’occasion de la première édition de l’Africa CEO Forum, forum des dirigeants des grandes entreprises africaines, Issad Rebrabn PDG du premier groupe privé algérien Cevital, partageait une analyse très optimiste et encourageante pour les pays d’Afrique.

Pour I. Rebrab, le temps est venu à ce continent qui souffre à bien des égards de se développer. Selon lui, les « avantages comparatifs par rapport aux pays européens sont nombreux » et d’en citer trois : 1) le coût de la main-d’oeuvre, 2) les matières premières et le marché intérieur qui est porteur. Voici l’interview en vidéo.

Les opportunités existent, affirme Issad Rebrab. Question : y a-t-il parmi nos lecteurs des entrepreneurs qui, nés ou ayant vécu en France, ont décidé d’investir en Afrique ? Votre retour d’expérience nous intéresse.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (19 commentaires)

  1. Ibrahim Issoufou OUBANDAWAKI    

    Salam Aleykoum! Je suis Nigérien ayant passé plus de 20 ans au Sénégal, USA et France (3 ans) pendant mes études. Diplômé en Business Administration (2005), je rentre travailler dans mon pays touché par la pauvreté et les déficits alimentaires depuis 1990. Pensant trouver les bonnes opportunités d’affaires, je me suis heurté a de nombreux obstacles d’ordre moral. Par la suite, j’ai délaissé l’entreprise familiale pour une carrière dans une grande boite de télécommunications en 2008. Mais la encore, ce fut la catastrophe car la gestion des ressources humaines laissait a désirer malgré les résultats probants que nous avons engrangés. C’est alors que je compris que le plus important n’est pas simplement de gagner de l’argent, mais plutôt de reformer l’économie nationale dont la population jeune est désorientée par des systèmes de mal-gouvernance sociopolitique. Depuis 2012, je’ai créé une SARL pour promouvoir les partenariats d’affaires car le Niger redeviendra l’eldorado des années 80.

    1
    • bourak    

      Salam a3leykoum,
      Je pense que nous pourrions tisser une toile entre nos réseaux et projets respectifs et travailler sur le concept d’une Oumma Business Islamiya.
      Nous proposons avec mes associés des projets structurants et/ou innovants et/ou experts à des décideurs à l’international(fibre optique,rfid,formation,urbanisme,énergies renouvelables,etc).
      Après une étude et une préparation de plusieurs années nous nous lançons réellement cette année alhamdouLLILLAH.
      N’hésitez pas à me contacter si discuter plus en profondeur et plus concrètement vous intéresse.
      Wa salam
      Hichem Bourak

      1.1
  2. benbrahim    

    assalamou alaykoum,

    perso je n’ai pas encore investit mais je compte bien investir incha-Allah au Maroc dans au moins un des secteurs suivants:

    -le tourisme « halal »
    -l’informatique (mon domaine de métier)
    -la boulangerie/patisserie

    c’est vrai qu’un retour d’expérience à partager serait enrichissant.

    d’avance BarakallAhou fikoum

    2
  3. Badre[GT-N7100]    

    Salam , personnellement j ai investie plusieur dizaine de milliers d euro au maroc et aujourd’hui je déconseille formellement toute personne voulant investir au maroc .Aucune administration réactive , la justice n en parlont pas .aucun moyen d exécution
    pour obtenir ses droits .trop de corruptions. Bref , mise a part servir de vache a lait , rien d autre , je tire mon chapeau a ceux qui réussi dans les pays Africains.

    3
  4. Ali    

    Salam ‘aleykoum

    Né au Maroc, résidant en France depuis 30 ans, je n’ai pas cessé de faire des allers retours avec mon pays d’origine (deux fois par an en moyenne ) jusqu’au jour où j’ai décidé, il y a quelques années, d’investir dans l’artisanat marocain.

    Avec tout le respect pour les commentaires de mes frères, parlez d’un manque d’organisation, de la corruption,…etc en Afrique ne nous apporte rien de nouveau.

    D’un point vue entrepreneuriale, je peux vous dire que chaque business a ses obstacles, les obstacles cités sont vrais mais en France ou Angletterre se seront d’autres…et à la fin on entreprend rien.

    J’encourage les alkanzautes d’investir en Afrique en ayant à l’esprit les spécificités locales de ce continent sans cela nous risquons vite d’être deçus.

    Bon courage !!

    4
  5. Karim [iPhone 5]    

    Je suis algérien vie ici en France fraontierre suisse depuis 15 ans j’ai essayer d’investir en Algérie (pâtisserie) ça a durée 1ans j’ai poser les clés sous la porte trop de corruption trop mal honnête il croient qu’on est des vaches a lait et ils croient qu’ont trouve de l’argent par terre ici…
    Bon courage au prochain qui veulent investir
    Et celui qui a réussi nous montre comment il a fait

    5
  6. Baadj farid    

    Salam wa alaikoum,

    Je m’appel Farid Baadj je suis ingénieur en commerce dans le secteur des Télécoms B to B ( telecom, hébètement, cloud, data, ip, voip etc…). Je suis d’origine algérienne je recherche un poste d’expatrier en Algerie ou Maroc enfin pays africain pour apporter mon expérience. Je suis joignable a l’adresse suivante inchallah farid.baadj@hotmail.fr

    Économie est a déplacer en Afrique maintenant dans nos pays respectifs, la bas c’est pas la crise. J’ai rencontrer des francais qui sont expatrier a Alger qui gagne minimum 3000€ net la bas et qui sont pourtant étranger et pas mieux qualifier que nous. Nous devrions nous servir de lavatange de notre double culture certes, mais les entreprises implanter préfère elle nous ignorer!!!

    6
  7. Nordine    

    Salam alaykoum,

    Je travaille à Gaz de France et ma femme est juriste.
    Nous commençons tout doucement à voir les opportunités car nous aimerions quitter la France pour un pays musulman.
    Tous les 2 d’origine algérienne, on aimerait s’installer en Algerie, je cherche un poste d’expatrié (ou de résidant) dans le domaine de l’énergie.
    Ouvert à toutes propositions : nordean@hotmail.fr

    BarakAllahou fikoum

    7
  8. Wearenet    

    Salam Alikoum,

    ingénieur développeur en France, j’aimerais fortement aller vivre au Maroc avec ma femme afin de pouvoir combiner mon métier avec ma religion.

    Je serais à la recherche d’un poste d’ingénieur développeur PHP/Symfony2 si des recruteurs marocains passent sur ce site.

    N’hésitez pas à me contacter par mail à contact@wearenet.fr

    BarakAllahou fikoum

    8
  9. oweis    

    Salam aleikoum,

    Si je devais investir en Algérie dont je suis originaire, ce serait dans les collectes d’ordures ménagères et/ou ce qui a trait à l’embellissement et l’emménagement du paysage urbain.
    Mon utopie : rendre l’Algérie plus propre, plus beau. Deux qualités qui doivent interpeller les musulmans que nous sommes et dont nous trouvons parés les pays à dominance athée, un comble !
    Le moindre rond-point que je croise dans ma région du sud-ouest est, sinon une œuvre d’art, un magnifique jardin qui me rappelle sans cesse, avec émotion, ce désir que j’ai de transposer la pareille dans la ville algérienne de mes parents.

    9
  10. fayçal    

    salam,

    algerien de 34ans , j’ai tjrs vécu en france ,trouvant pas de travail ici du moins très mal remunere ou en interim , voila maintenant 5ans que j’ai investi en algerie ,grâce à un crédit ansej , j’ai monte une societe dans l’agroalimentaire , la demande fut tel que je n’arrive pas à satisfaire la clientèle ,il y a bcp d’obstacle c’est vrai ,mai ça vaut la peine , j’attend une autorisation pour m’agrandir , on tourne avec 27 salaries , et je partage ma vie entre l’algerie et la france ,3semaines en algerie 1semaine en france , je reste à votre dispositions si vous voulez des conseil pour investir en algerie .

    10
    • Mustapha    

      Salam Fayçal,

      Ton expérience m’intéresse, j’ai moi-même envie d’investir en Algérie dans un futur proche.
      Tes conseils me seuront nécessaires.
      à bientot inchaAllah

      10.1
    • Hmida    

      bonjour Fayçal, peux-tu me contacter, je voudrais investir en Algérie, ton expérience me sera très utile. hmida14100@hotmail.com

      10.2
    • Farid baadj    

      Salam wa alaikoum faycal ton expérience m’intéresser et je souhaite savoir si tune souhaite pas avoir des personnes de mon profil pour t agrandir en algerie inchallah. Je suis d’origine algérienne et je suis cadre commercial. Voici mon adresse inchallah farid.baadj@hotmail.fr ou mon numero 0695358338.

      10.3
    • Fouad M.    

      Salam alikoum,
      Voulant moi meme m’investir dans le domaine de l’agro alimentaire.
      Je souhaiterais obtenir quelques informations sur le marché algérien et sur le particularisme du coté administratif ,
      Etant algerien vivant en France, je souhaiterais savoir si on oeut beneficier de l’ansej.
      Je voudrais avoir votre retour d’experience.
      Salam.
      Fouad.

      10.4
  11. Ali d'AlMuslim Group[GT-I9100]    

    Salam alikoum wa rahmatou’Llah. étant fondateur d’AlMuslim Group en France et AlMuslim Algeria en Algérie, j’avoue que ce n’est pas facile de trouver sa place parmi les corrupteurs. Il y a des domaines qu’il ne faut pas s’approcher car vous aller mouiller vos mains avec l’argent illicite. si vous voulez plus d’infos sur l’Algérie je peux vous conseiller avec plaisir.

    11
  12. salim[GT-I9300]    

    je vous deconseille d investir en algerie car tt est corompu. j ai essayer et je regrette donc ne gaspiller pas votre argent dans ce pays , je suis d origine algérienne.
    Par contre je vous conseille d’investir au Sénégal Cote d’Ivoire Maroc….

    12

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE