Vivre ailleurs : l’Algérie

Par Al-Kanz

Après la Tunisie et le Qatar, cap sur l’Algérie avec Stéphanie.

alger
Alger – ©Damouns

Après la Tunisie et le Qatar, cap sur l’Algérie avec Stéphanie, Française de souche, comme l’ont dit désormais, qui a émigré avec mari et enfants dans le pays d’origine de son conjoint.

Al-Kanz : Vous venez il y a à peine quelques semaines d’émigrer en Algérie. Qu’est-ce qui vous a poussé à franchir le pas ?
Stéphanie :
C’est l’envie de mieux pratiquer notre religion – ce qui nous paraissait moins facile en France – qui a motivé notre départ. Quel bonheur d’entendre l’adhan (appel à la prière) dès l’heure de l’office d’avant l’aube (fajr) ! Quel changement de ne pas avoir l’impression d’être terroriste parce qu’on porte un hijab ou une longue barbe, comme c’est le cas de mon mari. On peut sans problème prier pendant les heures de travail, trouver facilement où prier à l’heure quand on est à l’extérieur, profiter de nombreux dourous (cours) dispensés dans les différentes mosquées aux alentours. Nous sommes aussi contents de ne plus avoir à faire subir aux enfants quand arrive décembre les préparatifs de Noël et autres fêtes telles que Pâques. Bref, nous pouvons désormais mener notre vie de musulmans comme nous l’entendons sans pour autant devoir justifier nos choix.

Al-Kanz : Si votre époux est algérien, vous, vous êtes française. Comment se passe l’installation d’une Française, que l’on dirait aujourd’hui « de souche », dans un pays comme l’Algérie ?
Stéphanie :
Je pense que sans mon époux mon installation aurait été bien plus difficile, peut-être utopique administrativement parlant. En revanche, Française convertie à l’islam, je suis très bien accueillie par les Algériens. Il est évident que pour une Française de souche, il y a certaines us et coutumes, en dehors de l’islam, qui relèvent d’un choc des cultures, mais rien n’est insurmontable. Il faut s’adapter à certaines façons d’être et/ou de faire qui peuvent parfois surprendre. En dehors de cela, en Algérie, on trouve une qualité de vie différente, qui nous ramène aussi à l’essentiel sans pour autant que cela soit non plus l’âge de pierre, bien au contraire. Rappelons aussi qu’il ne faut jamais oublier pourquoi nous faisons hijra (émigration).

Al-Kanz : Avez-vous eu des appréhensions après avoir pris la décision ? Après coup, maintenant que vous vivez en Algérie, ces doutes étaient-ils justifiés ?
Stéphanie :
Oui, j’avais beaucoup d’appréhensions et de questions : vais-je m’acclimater à une mentalité différente ? à un nouveau cadre de vie matériellement plus difficile ? mes enfants vont-ils bien réagir à ce grand changement ? est-ce que je trouverai la même offre de soin pour mes enfants ? etc.
Je pense qu’il est tout à fait normal d’avoir des appréhensions. C’est un grand changement pour tout le monde de sauter ainsi le pas et de l’imposer à ses enfants. Mais au final, je me rends compte que je me suis inquiétée pour rien. Les enfants s’adaptent plutôt bien, moi aussi alHamduliLlah (louange à Dieu).

Al-Kanz : Combien de temps s’est-il passé entre l’idée de partir et le départ lui-même ? Qu’est-ce qui explique ce laps de temps ?
Stéphanie :
Nous nous étions dit, mon époux et moi-même, que nous partirions un jour, sans nous fixer de date, même si mon époux souhaitait partir avant que notre premier enfant ne rentre en CP, ce afin de faciliter son intégration scolaire en Algérie. Nous avons commencé à mettre un peu d’argent de côté. Nous nous sommes renseignés ça et là sur les possibilités et les formalités quant à la hijra. Et puis l’année dernière, en 2012, aux alentours du mois de mai, les choses se sont précisées. Mon époux était impatient de partir et moi j’en avais assez du climat islamophobe qui règne encore aujourd’hui en France. Nous devions partir en janvier 2013. Mais, un heureux événement est venu bouleverser nos plans. Nous avons attendu la naissance du petit dernier, puis son passeport et nous sommes partis. Nous avons tout fait très vite après la naissance : le passeport et les documents administratifs auprès du consulat pour effectuer le certificat de changement de résidence (CCR).

Nous sommes arrivés ici en juin 2013 alors que le dernier n’avait pas encore deux mois. Allah nous a beaucoup facilité les choses alHamduliLlah. Nous n’avons pas rencontré de grandes difficultés. En arrivant à Alger, nous avons séjourné dans un appartement de la famille de mon époux pendant deux mois le temps de trouver notre logement. Bien installés chez nous, nous avons inscrit notre ainé de six ans, dès la rentrée, dans une école privée à double programme (arabe et français). Il apprend l’arabe progressivement tout en apprenant à lire et à écrire en français. Le changement pour lui est ainsi moins rude.

Al-Kanz : Comment voyez-vous votre avenir en Algérie ?
Stéphanie :
J’espère que nous pourrons y rester définitivement in cha’a-Llah et y vivre, tout comme j’espère que nos enfants s’y sentiront chez eux. Nous manquons encore de stabilité, car mon époux ne travaille pas encore. Une fois que nous aurons des revenus stables et que nos enfants seront à l’aise avec l’arabe, je pense que nous nous sentirions beaucoup mieux. Nous pourrons alors envisager l’avenir un peu plus tranquillement. J’espère à l’avenir avancer dans mon apprentissage de l’arabe et de la religion et me sentir plus à l’aise ici, tisser des liens sociaux, voyager et découvrir ce grand et beau pays et voir mes enfants s’y épanouir.

Al-Kanz : Pensez-vous un jour revenir vivre en France ? Quel regard portez-vous aujourd’hui sur votre pays natal ?
Stéphanie :
A ce jour, je suis déçue de mon pays la France, déçue de voir cette montée du racisme, cette montée de l’islamophobie. Je ne me sens plus chez moi alors que je suis française depuis quinze générations. Là-bas, j’avais peur que mes enfants se fassent agresser, car ils ne portent pas le nom qu’il faut. Je ne supportais plus non plus le fait que l’on considère que je suis incapable de penser par-moi même parce que je porte le voile.
Je ne sais pas si je reviendrais en France. En tout cas, si ça devait arriver, ce serait je pense parce que nous y serions contraints. Ce qui est certain, c’est qu’aujourd’hui je ne le désire pas.

Al-Kanz : Pour finir, que diriez-vous pour convaincre les prétendants au départ que l’Algérie est un pays où il fait bon émigrer.
Stéphanie :
Je vais vous raconter une anecdote : j’étais là depuis une quinzaine de jours, lorsque me baladant dans la rue une dame m’adresse la parole. Je lui dis que je suis désolée, car je ne comprends pas l’arabe. Elle me regarde et me répond avec un grand sourire que je suis la bienvenue, en toute simplicité.
Il est évident et naturel d’avoir peur de tout quitter, notamment ce confort superficiel que nous avons en France (et ce n’est pas si simple). L’Algérie est un pays où l’on peut pratiquer sa religion, un pays où les Français sont bien reçus et où presque tout le monde comprend le français. Pour nous, le fait que mon mari soit algérien a évidemment contribué au choix de ce pays pour notre hijra.

A vrai dire, je ne conseille pas un pays en particulier, mais je conseille à chacun de choisir le pays musulman le plus facile pour lui et de mettre toute sa confiance en Allah pour le reste.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (53 commentaires)

  1. Babidi    

    Article qui tombe à pic ! n’hésitez pas à nous redonner de vos nouvelles dans l’avenir ! Moi j’ai peur de l’Algérie avec le service militaire de 2 ans, l’administration qui complique la vie, et la corruption omniprésente . Du moins ce sont les retours que j’ai … Mais il y’a les élections présidentielle bientôt.Je vous souhaite bonheur et sérénité ! :)

    1
  2. andre sylvie[GT-I9100P]    

    je suis française convertie à l islam. ici en france ce n est pas facile tous les jours. se faire respecter en tant que telle. l Algerie est une terre merveilleuse et y vivre est mon souhait car elle me ressemble, je m y sens bien et en accord avec moi même. qu Allah nous protege

    2
  3. stephaniie[GT-I9300]    

    je suis jalouse hihihi lool

    3
  4. salim [iPad 4]    

    Personnellement je pense qu’être francais de souche est un avantage dans les 2 pays (france et algerie) !
    Et un inconvénient d’etre Maghrébin dans les 2 …
    J’ai pu remarquer comme tout le monde qu’ici on nous déteste, ca tout l’monde le sait, mais au Maghreb c’est pas mieux …
    Quand un francais arrive c’est tapis rouge, gateaux, thé de bienvenue et « bienvonu missiou »
    Par ailleurs l’inverse … Lol
    Avrai dire les mentalités Algériennes j’aime pas trop (étant d’origine Algérienne je suis bien placé pour le savoir)
    Ils détestent les Noirs qu’ils considèrent comme de la ******, leur semblables c’est pas mieux (surtout de france, peut être une haine que l’autre soit en france, ce qu’ils considèrent comme la terre promise à savoir : Cotoyer des francaises, l’alcool qui est culturel, le RSA …) et tout ce qui est francais de souche c’est Maître Blanc !
    Après ce n’est que mon avis, moi qui suit né en france et qui voulait repartir dans mon pays d’origine, j’ai vite désillusioner …
    Les États Unis à finalement été l’endroit le plus adéquate malheureusement

    4
  5. Najet    

    Salam Alikoum

    beau témoignage de hijra religieuse, pour Allah et préserver son dîne,

    qu’Allah vous préserve et vous aide dans la recherche d’emploi, amin,

    Wa Salam,

    5
  6. Célia    

    Assalam aleykoum,

    C’est un très beau témoignage! Mais qui ne reflète pas toute l’Algérie malheureusement.
    Etant de Kabylie je peux vous dire que je ne me suis pas sentie a mon aise quand j’y suis allé cet été habillé d’un jilbab.Dans cette région les hommes qui portent la barbe ne sont pas bien vu de même que celle qui porte le niqab.

    En tout cas dans mes montagnes,mon jilbab ne passait pas inaperçu,je devais être la seule a le porter et même en ville on me regardait étrangement. Autant vous dire que ça ne m’a pas trop changé de la France,voire même en France on me regarde moins. Pour la barbe c’est pareil,c’est mal vu un homme qui a une longue barbe,la-bas tous les hommes sont rasés de près.D’ailleurs a peine mon père avait une barbe de 3 jours qu’on lui disait de se raser sinon il allait ressembler a un terroriste.

    En tout cas si je devais faire la hijra je n’irai pas en Algérie,en tout cas pas dans ma région car la religion n’y est pas assez présente.

    6
    • Najet    

      Salam
      malheureusement il est vrai que la religion a traumatisé beaucoup de gens pendant les années de terrorisme, et beaucoup ne peuvent plus voir une barbe ou un jilbab. et la kabylie n’est pas en reste…
      Alger fait figure d’exception à ce niveau avec énormément de qamis jilbab en toute tranquilité, ainsi que Constantine où la mlaya est un jilbab ancré depuis des millénaires.

      6.1
  7. salah    

    l’Algérie est un pays ou il ne fait pas bon vivre il faut savoir qu’en Algérie le système de santé est catastrophique l’administration est corrompu a tout les niveaux la sécurité routière n’existe pas la délinquance est en constante augmentation le système éducatif est pas du tout au point a chaque fois que j’y vais le pays régresse ça me fait mal au coeur de voir mon pays dans cette situation

    7
  8. zorango    

    moi qui est algerien depuis des generations, je dis que ce couple resistera au max deux ans, l’algerie ,helas, est tres loin de niveau de vie qui se trouve en france, etquestion racisme, c’est apeu pres la meme chose, l’education et les enseignements sont tres mediocres… bref un pays de tiers monde ceci est la realité… salam

    8
  9. abdnour [iPhone 4S]    

    Salem aleykoum
    Je suis algérien, j’étais marier avec une française. Pendent des langues année en et habiter en Algérie pendant 5 ans et puis en et retourner en France en1990 juste ou l’Algérie balancer dans une guerre civil. Mon ex femme,elle c’est convertie en islam un ans après notre mariage.Pendant tous ces année, ce quand elle et retourner en France que sa foi diminue de plus en plus. Et puis elle a décidé d’enlever complètement sont HIjab. Et cela que j’ai compris que je fais une erreur de la ramener en France. Et en plus elle était influencer par c’est parents ils avais peur pour sa sécurité. Pour moi c’était trop tard.jetais coincer par les deux parties c’est parents et le pays qui en guerre. J’ai essayer de la raisonner pour quelle reste musulmane mais en vain, elle voulait pas entendre j’étais impuissant je pourrais rien faire simplement la quitter après je les divorcer.autant musulman je ne peux pas rester avec une femme qui abandonner sa religion.si ce couples partie vivre en Algérie pour préserver leur religion,je souhaite de tout mon cœur qu’il réunisse dans toute le domaine. Par ce que ce n’est pas facile, mais s’ils ont dieu leurs cœurs et puis continue dans l’islam ils irons jamais peur Dieu il sera la dans tout le coter à les aider ( dieu n’abandonnera jamais celle ou celui qu’il l’adore sincèrement ).
    Salem aleykou

    9
  10. Abdel [iPhone 4S]    

    Il ne fait pas bon de vivre en Algérie c’est indéniable.

    10
    • LABEN    

      si, c’est déniable !!! qu’est ce que tu racontes ?? il fait très bon vivre en algerie, après cela dépend ce que tu recherches !!!!!

      10.1
    • abdel    

      il faut faire un choix, ce bas monde ou le paradis, notre prophète (saw) nous dit : « celui qui abandonne une chose pour la face d’Allah, alors Allah lui remplacera par quelque chose de meilleur », et saches qu’Allah ne manquera jamais à sa promesse je connais des frères de lyon qui ont quittés la france en 2005 avec presque rien, ils ne sont jamais revenus,et ils sont très heureux du choix qu’ils ont fait, qu’Allah les raffermisse et nous avec eux amine !

      10.2
  11. BenSalam    

    Bonne initiative, je pense aussi retourner en Algerie, c’est surement plus dure, mais il faut bien que des gens courageux s’y mettent pour assurer un avenir meilleure à nos enfants. Je me demande si il est possible d’abandonner la double nationalité afin de ne pas être tenter de revenir en France ? Si Dieu le veut nous construirons un pays prospère en accord avec nos coutumes !
    Wa salam alikoum.

    11
  12. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Ca ne change rien. Je passe des heures à entretenir ce site, ce n’est pas pour que l’on vienne se servir et que l’on copie-colle sur des sites tiers. C’est un manque de respect du travail accompli.

    12
  13. Un algérien    

    Asalamaleykum,
    Pour vivre en Algérie (au nord dans les petites et grandes villes ; je ne connais pas le sud) :
    -avoir un bon capital de départ
    -ouvrir une boutique (alimentaire de préférence) ou un resto (ça laisse à désirer en générl)
    -côtoyer le minimum de personnes possible que ce soit à la mosquée ou ailleurs
    -acheter une maison au bord de la route (pour éviter les voisins trop curieux)
    -construire un mur d’au moins 5 mètres de hauteur
    -si vous en avez les moyens choisir les quartiers bien fréquentés comme Hydra, El Biar etc
    -se balader armé de préférence (couteau, lacrymo) car recrudescence extrême de délinquance sans foi ni loi, surtout dans les transports en commun, et surtout si vous êtes en famille car ces chacals aiment s’attaquer aux femmes et aux enfants (je parle en connaissance de cause)
    -avoir une voiture
    -garder la nationalité française en cas de maladie car les hôpitaux algériens sont une farce, à moins que vous ayez suffisamment d’argent pour aller en clinique privée.

    13
  14. Najet [iPhone 3GS]    

    Alik salam
    Je te trouve bien virulent dans tes propos et je ne m’entendrai pas trop longtemps sur ce sujet difficile qu’est le racisme. Je ne le nie pas qu’il y a du racisme mais je refuse qu’on généralise, point. Par dailleurs, parler de populace n’est ce pas egalement une forme e racisme?? Enfin je te rappelle que le racisme existe même entre personnes de couleur ou entre arabes d’un même village et enfin entre arabes et berbères. Sur ce bonne continuation, je m’arrête la. Salam

    14
  15. Oumi-fil-Djazair    

    SalamAlaikoum, Je vous souhaite de beaux jours en Algérie Stéphanie.

    Pour nous, c’est l’inverse je suis d’origine algérienne et mon époux est français de souche, cela va faire 10 ans que nous vivons en Algérie avec notre petite famille. Tous mes enfants sont nés ici (Alger) il est vrai que tout n’est pas rose mais quel pays est parfait ?!

    Nous avons trouvé ce que nous espérons : une vie simple et l’apaisement dans nos coeurs.

    Je peux vous dire que nous sommes pas les seuls, il y a de nombreuses familles françaises maintenant installés un peu partout dans les quartiers d’Alger.

    walhemdulilleh je remercie Allah chaque jour de m’avoir offert ce cadeau de vivre loin de la France.

    15
  16. Younes [iPhone 3GS]    

    Depuis plusieurs années, il n’y pas un jour (ou plutôt une semaine) durant lequel les médias parlent de l’Islam… En négatif biensur!! Et pourtant, le nombre de musulmans augmente (Hamdullilah ), les lieux de culte sont construits, des établissements scolaires musulmans se mettent en place (Averroes premier lycée de France!!). L’insécurité à l’égard des musulmans en France n’est pas comparable à celle vécue par nos frères et sœurs dans certains pays « musulmans » (insécurité: dans les rues, financière, alimentaire, sanitaire…). InchaAllah, nous pouvons faire en sorte de vivre notre islam en France… C’est à nous d’agir

    16
  17. AbouNawfel    

    Salam aleykoum

    L’algerie c’est beau!
    Mais je vous rappel que l’Algérie tout comme 193 pays, soit la quasi totalité des 197 États reconnus par l’organisation, est membre de L’ONU.
    Or les membre de L’ONU ont tous signé la charte de l’organisation qui stipule que le conseil de sécurité (soit les 5 pays permanent) sont AKBAR.
    Or nous savons entant que Muslim que seul Allah est Akbar et quiconque stipule le contraire a commis un shirk. Donc un pays qui reconnais la souveraineté de L’ONU n’est pas un pays Muslim. Allahou ehlem

    17
  18. Nadjib3494[GT-P5110]    

    salam wa’likoum freres et soeurs il sera toujours bon de repartir dans une terre dislam qu’elle soit bonne ou mauvaise je parle des gens qui cherchent la tranquillité du coeur

    18
  19. sabrina [iPhone 5]    

    Salem a ´leykum,

    Je voudrais répondre à Oum Ibrahim:
    Avec tout le respect que je te dois, je ne pense pas que ton commentaire était utile ou qu’est ce, il s’agit d’un article sur la hijra, le comment augmenter sa foi et se rapprocher d’Allah azawajel et toi tu entache ce magnifique article qui donne envie de ce rendre dans ce pays avec ton commentaire. Je trouve ça dommage que tu n’ai trouvé que cela a dire à propos de l’Algérie. Je nie pas tes dires juste que le sujet n’était pas la et que tu as peut être freiné des frères et sœurs en disant cela. As Salam a ´leykum.

    19
  20. Abdelhaq [iPhone 4S]    

    Selon Aboû Horëira (que Dieu soit satisfait de lui), l’Envoyé de Dieu, salla Allah u alihi wa sallam, (à lui, bénédiction et salut) a dit: »Ne vous jalousez pas, n’enchérissez pas les uns sur les autres, ne vous haïssez pas, et n’agissez pas avec perversité les uns à l’égard des autres, ne concluez pas d’achats au détriment les uns des autres. Soyez, ô serviteurs de Dieu, tous frères; le musulman est frère du musulman, il ne l’opprime pas, ni ne l’abandonne, et il ne lui ment pas, ni ne le méprise. La crainte de Dieu est ici », et il dit ceci en montrant trois fois son cœur, puis il ajouta: »Le pire de l’iniquité est de mépriser son frère musulman. Tout ce qui appartient au musulman est sacré pour le musulman: son sang, son bien, son honneur ». Hadith rapporté par Muslim.

    20
  21. Abdelhaq [iPhone 4S]    

    Salem aleykoum
    Cette sœur qui a voulez vivre paisiblement dans un pays musulman pour que sa foi grandissent. Est d’autres personnes critique le pays. Si une personne prêtant être musulman ou musulmane il dise une chose bien ou il se taise. ( Haram )
    c’est vrai vous donner votre avis,mais soyez correcte envers toute le mondes. L’Algérie c’est un pays comme les autres il y’a le haut et le bas. Mais elle attirent beaucoup de mondes surtout les converti ( e)
    Salem aleykoum

    21
  22. ecrivain    

    Stéphanie, sachant que des algériens et algériennes de souche, ont quittes l algerie pour l Europe, peux Tu Dire, toi qui est française de souche, si ton installation se passe bien ?

    22
  23. Cynthia    

    Salam halikoum

    c’est avec un grand plaisir que je suis tombée sur vos commentaires sur l’installation en Algérie…
    Je suis française, convertie à l’islam, mariée à un algérien et désireuse de le suivre pour vivre en Algérie…
    Je souhaite prendre ici toutes les informations nécessaire à celle-ci afin de lui faire une grande surprise…

    J’attends avec impatience toutes vos expériences et/ou conseils et/ou commentaires pour m’aider dans mon projet…

    Ramadan moubarak
    Bislamah

    23
  24. ecrivain    

    Cynthia t as reçu mes messages ?

    24
  25. écrivain    

    Sahha ftourak Cynthia

    25
  26. Souheila    

    Assalamu aleykum,

    Serait-il possible d’obtenir l’email de Stéphanie? J’aimerais discuter avec elle, j’ai tellement de questions à lui poser. Moi aussi je suis française reconvertie, et j’envisage de m’expatrier en Algérie avec mon mari et mes enfants.

    Barak alaoufik

    26
  27. um-zakaria    

    as-salamou aleykoum

    j’aimerais juste encourager
    ceux qui desirent emigrer vers l’Algerie.
    si vous cherchez la liberte dans la pratique de la religion, la liberte d’eduquer votre enfant en Islam, la tranquillite du coeur, la chaleur humaine et surtout la recompense enorme d’Allah subhanahou d’avoir quitte un pays de koufr et d’opression pour mieux obeir a votre createur: foncez!

    je suis allemande « de souche » comme vous dites et apres un certain temps d’adaption et de sabr et beaucoup de douas je m’y sens tres bien masha’a Allah!

    maintentant je vois que c’est en europe l’opression ( democratie mais pas pour tous!) et la criminalite ( legalise et ouverte: Impots exagere a des fins inconnues et peut-etre contraire a l’islam ) !
    SubhanAllah il m’est jamais arrive quelque chose en 10 ans ici bifadhlillah! C’est sur qu’il ne faut pas tenter le daible et sortir un portable dernier cri dans un quartier populaire par example, un peu de bon sens est suffisant.

    Eid Moubarak

    27
  28. Nacéra    

    L’Algérie est le pays qui peut convenir à la Hijra si on est prêt à accepter ou supporter un quotidien plus ou moins difficile quand on a des revenus modestes,mais pour la religion c’est merveilleux ! dans toute l’Algérie on peut porter le djilbeb ou hidjab, kamis barbe sans problème ,encore heureux, c’est une terre d’islam quand même, mais attention dans les villages de kabylie c’est un peu difficile car c’est une région assez traditionnelle où la tenue acceptée c’est la tenue berbère par excellence. Mais bon on est pas obligés de s’installer en kabylie. Il y a assez de régions pour vivre sa religion tranquillement.
    Bonne hijra.

    28
    • abizar    

      Nacera; apparemment tu ne connais pas la kabylie,
      1- les kabyle aiment les étrangers;
      2- concernant la religion, chaque village à une mosquée;
      .
      .
      .
      en tous les cas, bienvenus pour ceux qu’ ils veulent visiter la kabylie

      28.1

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE