Netanyahu en prison : une pétition pour un débat au Parlement britannique

Par Al-Kanz

Une pétition hébergée sur le site du Parlement britannique demande l’arrestation du criminel de guerre, actuel gestionnaire des Territoires israéliens.

papa enfants tues sur la plage
Israël, tueur d’enfants

Lancée le 7 août dernier par un internaute britannique, une pétition demandant l’arrestation du criminel de guerre Benjamin Netanyahu a rassemblé à ce jour plus de 85 000 signatures. Le Premier ministre israélien doit se rendre à Londres en septembre prochain.

Outre-Manche, dès lors qu’une pétition atteint le seuil des 100 000 signatures, son objet peut être débattu au Parlement. Il suffit donc que 15 000 autres signataires se manifestent pour que le gouvernement tienne compte de cette demande populaire.

netanyahu

Netanyahu, suprémaciste et criminel de guerre récidiviste, a organisé, à l’été 2014, le massacre de plus de 2 000 civils, avec le consentement des Etats-Unis et de l’Europe, France y compris. Les signataires, contrairement aux puissants de ce monde, veulent que la justice lui soit appliquée.

Lire – Comparativement 2 168 morts à #Gaza correspondent à 376 680 aux Etats-Unis

Hébergée sur le site du Parlement britannique, la pétition a d’ores et déjà fait réagir le gouvernement de David Cameron qui rappelle que selon les lois du pays un chef d’Etat en exercice est couvert par son immunité. Et d’ajouter que l’Etat voyou d’Israël est un pays ami avec qui le Royaume uni entretient d’excellentes relations bilatérales (The UK is a close friend of Israel and we enjoy an excellent bilateral relationship). Cette attitude cabotine est conforme à une longue tradition britannique, que Tony Blair a aussi su honorer en engageant son pays dans la destruction de l’Iraq.

Au fond, la réaction, attendue, du gouvernement n’a aucune espèce d’importance. Nul n’est naïf : le tueur d’enfants Netanyahu ne sera évidemment pas arrêté parce que 100 000 personnes auront signé une pétition. A contrario, inscrire à l’ordre du jour du Parlement un débat sur son arrestation est un joli coup médiatique.

Joli et intelligent : au-delà du symbole, la société civile prend conscience de son pouvoir lorsqu’elle se mobilise. Une telle pétition, parce qu’elle est hébergée sur le site du Parlement et qu’elle est prise en considération à partir du seuil des 100 000 signatures, rappelle à chacun que sa voix compte dès lorsqu’il choisit de la faire entendre et qu’il l’inscrit dans une conscience collective.

La pétition est accessible à l’adresse suivante : https://petition.parliament.uk/petitions/105446



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (2 commentaires)

  1. Oummi    

    Salam aleykoum. Merci al Kanz de nous faire partager cette information et bonne initiative, mais n’oublions pas que les britanniques et les américains sont les alliés de toujours et ont eux même créé cet état d’Israël, et contrairement aux arabes ils tiennent leurs alliances et leurs pactes, un etat aussi petit entouré de pays arabes et/ou musulmans et qui pourtant arrive à faire vivre cette souffrance aux palestiniens !! Il faut se rendre a l’évidence : l’union des musulmans à travers le monde est un échec total, ils ont toujours préféré se faire la guerre entre eux (sunnites/chiites, capitalistes musulmans/communiste musulmans) plutôt que de se concentrer sur ce qui nous unis : l’obéissance envers Allah, et s’unir face à nos ennemis…. Les palestiniens ne comptent plus sur les musulmans depuis longtemps !! Qu’Allah nous guide et nous pardonne.amine

    1
  2. doudou    

    très bonne idée Al-Kanz, ça montrera au parlementaires que la question de la Palestine n’est pas morte et que personne n’oublie !

    dans le même esprit voici une pétition pour la levée du blocus :
    https://secure.avaaz.org/en/gaza_blockade_aida/?1440413696

    2

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE