Meyer Habib évoque une « gangrène islamique »… à l’Assemblée nationale

Par Al-Kanz

Mercredi 16 décembre, un député controversé a évoqué à l’Assemblée nationale une « gangrène islamique » sans susciter la moindre réaction. Manuel Valls approuva son propos.

meyer habib islamophobie

Islamophobie. Intervenant à l’Assemblée nationale contre la campagne BDS (Boycott Désinvestissement Sanction), le député controversé Meyer Habib, porte-parole officieux en France du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et de l’extrême droite israélienne, s’en est pris au boycott légitime de l’Etat voyou d’Israël.

Aucun député n’a réagi

Egal à lui-même, jamais décevant, Meyer Habib a multiplié les amalgames aussi fallacieux qu’outranciers. Souillant la mémoire des victimes de Merah (Montauban et Toulouse) ou de Nemouche (musée juif de Bruxelles), le député qui s’exprimait pour le groupe de l’Union des démocrates et indépendants (UDI) a osé l’infâme.

« L’Europe n’a-t-elle rien de mieux à faire quand la gangrène islamique se propage, qu’on a massacré à Toulouse, à Bruxelles et en plein Paris ? », a-t-il demandé à Manuel Valls à qui il s’adressait.

« La gangrène islamique », non pas la gangrène de l’Etat islamique, non pas la gangrène Daesh, la gangrène islamique. Le propos, qui ne souffre aucune ambiguïté, n’a suscité aucun réprobation. Pire, plusieurs députés de l’UDI et des Républicains ont applaudi à la fin de l’intervention de l’obligé de Netanyahu.

« Gangrène juive », « gangrène catholique » ?

Prenant à son tour la parole, le Premier ministre Manuel Valls n’a rien trouvé à redire. Il a plutôt renchéri, n’hésitant pas à criminaliser celles et ceux qui s’opposent au sionisme, doctrine politique.

Imaginerait-on un député français fustigeant la politique criminelle d’Israël évoquer en plein débat parlementaire la « gangrène juive » ? un autre scandalisé par les choix sociétaux du pape évoquer la « gangrène catholique ? cela sans provoquer un tollé dans les rangs de l’Assemblée nationale ? Assurément non.

En revanche, évoquer la « gangrène islamique » est bien naturel. Les mots sont importants. Meyer Habib a osé l’infamie. Manuel Valls l’a validée.


Lire aussi – La « gangrène islamique » devient « islamiste » sur le site de l’Assemblée nationale



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (2 commentaires)

  1. La    

    Salam alaykoum,

    Plus rien n’étonne venant de cet islamophobe notoire.

    1
  2. SR07    

    Il a tous les droits il a la carte du club …

    2

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE