Haaretz : « Israël doit cesser de vendre des armes à la Birmanie »

Par Al-Kanz

Alors que la Birmanie poursuit méthodiquement son génocide contre les Rohingyas, Israël continue de lui vendre des armes.

sraeli Super-Dvora MK III myanmar

La photo ci-dessus a été publiée sur le compte Facebook de la marine birmane, pas peu fière de cette acquisition, un bateau de patrouille Super Dvora MK III, fabriqué par Israel Aerospace Industries, une entreprise publique, qui dépend donc des autorités israéliennes elles-mêmes.

Ce commerce, particulièrement choquant, a mené une dizaine de militants israéliens des droits de l’homme à saisir la Cour suprême pour qu’une interdiction de toute vente d’armes à la Birmanie soit prononcée.

Fin septembre, le quotidien de gauche israélien Haaretz appela alors, dans un éditorial, les juges de la Haute Cour et l’ensemble du gouvernement et des députés à « mettre un terme à cette honte ».

« Not only the High Court justices, but members of Knesset and the government from the right, the center and the left should come together to put an immediate stop to this disgrace, in which the State of Israel is arming groups that are committing crimes against humanity ».

Source : Israel is arming criminals

Traduction : « Non seulement les juges de la Haute Cour, mais encore les membres de la Knesset et du gouvernement, de droite, du centre ou de gauche, devraient s’unir pour mettre un terme à cette honte, qui voit l’Etat d’Israël armer des groupes qui commettent des crimes contre l’humanité. »

Rebelote, la semaine dernière avec un autre édito tout aussi franc et sévère, qui exige très clairement d’Israël que cessent ces ventes d’armes à la Birmanie, Etat génocidaire.

birmanie israel arme

Lire – Israel must stop arming Myanmar while it commits ethnic cleansing

Le même jour, dans un autre article, le journaliste Gili Cohen rappelait que ces ventes, toujours d’actualité, sont effectuées malgré l’interdiction et l’embargo qui frappent le Myanmar. Ce commerce entre Israël et la Birmanie est ainsi tant immoral qu’illégal au regard du droit international, dont on sait, avec la Palestine, que l’Etat voyou n’a que faire.

Lire – Israel sold advanced weapons to Myanmar during anti-Rohingya ethnic cleansing campaign

A ces prises de positions s’est ajouté jeudi 26 octobre un appel de l’organisation de gauche Trua’h : The Rabbinic Call for Human Rights, signé par plus de 300 rabbins et responsables communautaires juifs.

Traduction : « Le Talmud interdit de vendre des armes de peur que nous ne nous retrouvions à contribuer à l’effusion de sang. »

En Birmanie et au Bangladesh, la situation des Rohingyas est dramatique. Comme le titre, le site de la chaîne américaine CNN : « Il n’y a qu’une seule conclusion à tirer de la situation des Rohingyas en Birmanie : c’est un génocide »

Lire – There’s only one conclusion on the Rohingya in Myanmar: It’s genocide

Du côté des autorités israéliennes, c’est silence radio.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE