L’entrepreneuriat musulman, entre dynamisme et réseau

Par Al-Kanz

Longtemps le marché du halal a été un marché peu organisé. La France a toujours compté des entrepreneurs musulmans. Mais, longtemps, ces derniers ont travaillé simplement pour gagner leur pain. Aujourd’hui, la donne a changé, car les entrepreneurs musulmans eux-mêmes ont changé.

Cet article a été publié dans le numéro 1 d’Al-Tijari, magazine destiné aux professionnels de la filière alimentaire halal.

entrepreunariat musulman

Longtemps le marché du halal a été un marché sinon informel, à tout le moins peu organisé. La France a toujours compté des entrepreneurs musulmans. Mais, longtemps, ces derniers ont travaillé simplement pour gagner leur pain.

Le patron musulman était un salarié à son propre compte. L’essentiel était de gagner de quoi nourrir sa famille, payer son loyer et éventuellement mettre de côté assez d’argent pour aller en vacances au bled. On travaillait pour soi, parfois avec d’autres entrepreneurs, mais rarement dans une perspective commune.

L’entrepreneuriat communautaire musulman était celui d’une communauté qui ne se pensait pas comme un réseau, mais comme la somme d’individualités. S’il y avait bien des entrepreneurs musulmans, il n’y avait pas d’entrepreneuriat musulman et encore moins de réseau. Aujourd’hui, la donne a changé, car les entrepreneurs musulmans eux-mêmes ont changé.

Tout le monde s’accorde à dire aujourd’hui que le marché du halal pèse lourd et a vocation à peser encore plus lourd. Les raisons de cette vigueur sont à chercher non pas dans l’économique, mais dans le sociologique : les musulmans d’aujourd’hui consomment différemment des musulmans d’hier.

Ils consomment différemment, parce qu’ils sont différents sociologiquement, économiquement et professionnellement. Enfants d’immigrés de la première génération, ils sont globalement plus aisés que leurs parents, plus instruits et surtout plus en accord avec la réalité française, ce pour une raison simple : ce sont de bons petits français, au sens sociologique ; ce qui a pour conséquences directes de nouvelles façons de consommer. Et d’entreprendre.

Ainsi, c’est pour accompagner ces nouveaux modes de consommation qu’une nouvelle génération d’entrepreneurs a décidé d’investir le marché du halal. On n’entreprend plus seulement pour répondre aux besoins des consommateurs. On entreprend aussi pour permettre à d’autres entrepreneurs de se développer et de créer de la richesse.

L’entrepreneuriat musulman a dépassé le BtoC pour s’installer durablement dans le BtoB. De fait, ces nouveaux entrepreneurs ont développé, incidemment, tout un réseau qui désormais prend véritablement forme. Des synergies se créent ça et là, et avec elles émergent de nouveaux besoins et de nouveaux projets. Entreprendre aujourd’hui quand on est musulman est définitivement une affaire de réseau. Témoin de cette nouvelle époque, Al-Tijari Magazine nous le confirme.

Entrepreneurs, annoncez dans Al-Tijari Magazine

Que vous dirigiez une petite ou une grande société, tisser des partenariats avec d’autres entrepreneurs est indispensable. Avec Al-Tijari Magazine, il vous est désormais possible non seulement de vous faire connaître auprès de prospects qualifiés, mais encore de trouver vos prochains partenaires professionnels. Edité à 10 000 exemplaires, Al-Tijari Magazine est distribué gratuitement et directement au gérant de sociétés de la filière alimentaire halal.

Pour annoncer sur Al-Tijari Magazine, et bénéficier d’une réduction de 5 % avec le code “Al-Kanz”, contactez la rédaction aux adresses suivantes : [email protected] ou [email protected] Ou remplissez le formulaire en ligne présent sur le site : http://www.altijarimag.com



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (21 commentaires)

  1. AbouAdam    

    La ségrégation socio-professionnel que subit le citoyen francais musulman lambda crée une sorte de destin fataliste à cette portion de la population.

    Désormais elle est poussée par fatalité (pour survivre) vers le sens de l’entreprise et du partenariat.

    Avec l’apparition de cette population libérale et entrepreneuse le paysage socio-professionnel francais risque bien d’être bouleversé durant les prochaines années.

    1
  2. Yus    

    Salam alaykum,

    Le mag sera t-il distribué hors reseaux d’entreprises genre consultation pdf sur leur site? Et qui est a la tête de cette iniative? Le halal ne concerne pas seulement la filiére alimentaire… On attend de voir mais ca m’a l’air plutot sérieux comme iniative.

    @AbouAdam
    Moyennement ou alors faudra attendre encore longtemps. Aujourd’hui y’a trés trés peu d’entreprise “islamique” qui pése économiquement et qui embauche… Donc pour le bouleversement on va encore attendre…

    2
  3. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Yus,
    Les numéros seront prochainement disponibles sur le site in châ’a-Llâh. Qui ? deux frères.

    Sinon, vous vous trompez. Il y a pas mal d’entreprises “islamiques” et qui embauchent.

    3
  4. Soliv'r    

    assalamou aleikoum

    Je salue cette initiative machaAllah.

    Le réseau est important. Il est souvent compliqué de créer le sien pour un petit nouveau et cette proposition de le formaliser via ce magazine est une excellente chose.

    4
  5. Yus    

    @Al Kanz,

    ah oué? du genre? si vous avez une liste d’entreprise “islamique” qui embauchent, ca serait bien de la mettre a disposition, vu le nombre de fréres et soeurs qui galére a ce niveau…

    5
  6. Al-Kanz    

    Yus,

    Contactez donc le SPMF.
    Les sœurs et les frères qui galèrent, est-ce qu’ils achètent chez ces entrepreneurs ? Est-ce qu’ils font passer l’info de ces entrepreneurs ? Est-ce qu’ils soutiennent les actions des entrepreneurs musulmans.

    6
  7. Yus    

    Justement sur le site du SPMF y’a une rubrique offres d’emploi avec…0 offres d’emploi.

    Alors je me pose la question, dans le seul but de faire profiter les frères et sœurs avec diverses compétences et au chômage (hamdulillah je n’ai pas ce souci), quelles sont les entreprises qui recrutent?

    7
  8. Al-Kanz    

    Vous voulez du tout-cuit ? Je ne dispose pas de listes d’entreprises qui recrutent aujourd’hui, là à l’instant T. J’observe des tas d’entrepreneurs qui agissent et font grandir leur entreprise. Et parce qu’ils font grandir leur entreprise, ils recrutent. Ce que je dis, c’est que les non-entrepreneurs ont une responsabilité, celle de soutenir ces entrepreneurs.
    Le problème n’est pas le chômage ni la discrimination, le problème ce sont les musulmans eux-mêmes qui attendent que tout tombe du ciel.

    8
  9. Rikta    

    salam ‘aleycoum wa rahmatoullah

    Alkanz, comment soutenir ces entrepreneurs? Je ne comprend pas bien ce que vous reprochez aux non-entrepreneurs.

    9
  10. AbouAdam    

    @Rikta
    Si un jour vous avez une salle de bain a refaire alors contactez un entrepreneur de ce partenariat.
    Il est vrai qu’il va falloir un peu de temps pour mettre en place un espace de collaborationet d’echange d’informations.
    Mais là aussi il ne faut pas attendre que tout tombe du ciel.
    aidons à creer des espaces de collboration même au niveau du village !!!

    Ce que l’on peut reprocher a certians entrepreneus c’est d’avoir une attitude d’assister.
    On entend souvent je trouve pas de travail car je pense qu’on me trouve trop bronzé etc … et hop on preferera swe reposer sur les assistances sociales.
    Ca c’est l’attitude du looser/perdant de qqun qui n’arrivera à rien meme si on lui propose un job sur un plateau.

    Il faut changer cette mentalité d’assistanat.
    Il faut avoir l’esprit d’entreprise et creer soi même son business et rien attendre des autres.

    Ca c’etait l’attitude des mouhajiroons des premiers émigrants musulmans lors de l’hegire.
    A medine ils ne se sont pas reposer sur l’aide des ansars mais sont devenus des grands commercants, artisants etc …

    Je vous rapelle qu’en andalousie les muuslmans furent les plus grands artistesm artisants, agriculteurs , bâtisseur, écrivains, tellement grands que les conquistadors n’ont pas pus les exterminés d’un coup (comme les juifs , )car la société tout entiere reposait largement sur leur travail

    10
  11. FM    

    Salam alikoum,

    Je félicite ce genre d’inititive et serai là au besoin pour la faire avancer du mieux que je peux incha allah….
    Prenons nous en main car il m’est de plus en plus insupportable de voir les non musulmans exploiter nos valeurs, nos produits et notre richesse culturelle pour s’enrichir sur notre dos ! !!!!
    Nous vivons un nouveau colonialisme : Que se soit pour exploiter le marché du halal ou les richesses de nos pays d origine…

    Les non-musulmans ne veulent QUE l’argent du beurre .
    Chers frères et soeurs soutenons nous les uns les autres au lieu de perdre nos énergies en critiques infructueuses, ne restons pas à moisir chacun reprochant à l’autre de faire trop ou pas assez…..ne jouons pas leur jeu, nous ne devons plus etre dupes bon sang car pendant que nous nous divisons ils nous dirigent comme des moutons.

    A bon entendeurs.
    FM

    11
  12. Rikta    

    @ AbouAdam

    barakAllahou fik pour ta réponse. De mon coté, c’est déjà une évidence d’appeler des frères pour ce genre de tache (travaux, réparation, etc). A la base, je ne le faisais pas par soutient, mais par communautarisme. Maintenant sa sera un peu diffèrent inshaAllah.

    12
  13. Rikta    

    @ AbouAdam et aux autre,

    as salam ‘aleycoum wa rahmatoullah. (dsl ds la précipitation j’ai oublié de passer le salam)

    13
  14. Amoureuse d'ALLAH    

    Salam alaykom
    Mes frères, mes soeurs je souhaite de tous mon coeur que nos entrepreneurs appliquent à 100% la charia islamique, ça sera la meilleure façon de montrer le vrai visage de l’Islam qui tient compte de l’employé et de ses droits,vous allez attirer l’attention vers la douceur de l’islam envers cette couche qui se suicide un peu partout dans les sociétés qui tuent…Vous serez un bon exemple à suivre partout en Europe qui souffre de la crise économique…
    Qu’ALLAH vous garde, vous protège enchaALLAH!
    Merci Alkanz, bravo!

    14
  15. VIADO    

    bonjour l’entreprenariat est une solution pour TOUS, ET pour les personnes avec ambition, ouverture, sereinité, et reflexion, venez reseauter le lundi pour entreprendre sur LE REZO, conseils et formations gratuites/payantes (dif, formation continue, OPCA…) Vivre de ses gains est simplement donner un sens à sa vie,bien à vous,

    15
  16. Yus    

    Attention a pas tomber dans un discours dangereux du genre “oui faut tous se bouger, tous devenir entrepreneur, pour faire avancer la oumma, être libre ect”, tous les musulmans malgré leur sincérité, bonne volonté, et plein d’autre valeurs, on ne peut pas devenir tous entrepreneur…c’est pas un jeu et peu son vraiment capable de tenir la baraque, géré une entreprise en 2010 il faut de vrai compétence et tout le monde ne les possède pas…

    16
  17. hak    

    salam aleykoum,
    Très bon site que je viens de découvrir, pour ce qui est de l’auto entreprenariat cela est très intéressant motive tout le monde néanmoins cela suppose d’avoir des connaissances en la matière ou bien un entourage qui pourrait nous orienter or ce n’est pas à la portée de tous le monde. En outre, je pense qu’il faut prendre en compte le type de société dans laquelle nous vivons, où minorité en france et qui plus magrhébine reste une situation peu aisée, pour permettre d’acquérir une confiance en soi, et de vouloir changer les choses, la mentalité fataliste nous rattrappe toujours. En bref, bon courage à tous et que Dieu nous donne la force de se battre dans ce monde où rien est acquis.

    17
  18. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Yus, il n’a jamais été question de dire “devenez tous entrepreneurs”, mais plutôt “que tout le monde se bouge” et n’attende pas que tout tombe du ciel. On ne peut pas tous devenir entrepreneur, mais on peut tous soutenir des entrepreneurs, soutenir des projets associatifs, faire passer une info, contacter des médias, écrire un mail à un industriel, faire un rappel à ses soeurs et ses frères, s’occuper de la mosquée, etc.

    18
  19. Yus    

    Complétement d’accord avec toi Al Kanz, chacun participe a son niveau,
    juste j’alertais quand a ce message qu’on entend des fois “oué si tu veu être libre t’a qu’a monter ta boite c’est facile”, faut faire attention!

    19
  20. FM    

    salam à tous et à toutes

    Méfiez vous des proposition de création en auto entreprise :
    Certains peu scrupuleux peuvent proposer de travailler avec vous en tant qu’auto entrepreuneur, prestataire de service, agent commercial en vous valorisant le coté “propre patron” liberté, confiance accordée, etc..Etc…
    Il s’agit simplement pr eux de ne pas vous employer en tant que salariés et de se libérer des cotisations et autres charges salariales, frais professionnels etc etc et ensuite à vous de récupérer un bénéfice entre ce que vous proposez comme service ou vente de produit et ce qe vous pouvez investir pr l’activité….
    N EST PAS PATRON QUI VEUT EN SOMME..

    Ceci étant dit, je ne conseille à personne de renoncer à un projet en tant que chef d’entreprise MAIS faites vous accompagner, étudier votre projet, SERIEUSEMENT, il y a les boutiques de Gestion Espace, les associations de créateurs, les retraités anciens patrons pr vous aidezINCHA ALLAH que toutes les entreprise de nos frères et soeurs réussissent.

    FM

    20
  21. Fathi    

    assalamou aleikoum

    @ FM

    Je rejoins ton propos sur la création d’A-E seulement parce qu’on vous a proposé un job nécessitant de passer en A-E pour l’obtenir.

    Un “frère” entrepreneur assez connu propose des contrats en AE à ttes personnes désirant distribuer ses produits…et wallahi les résultats sont catastrophiques, surtout que c’est une majorité de sœur qui acceptent ce genre de “travail”, si on peut appeler ça un travail, car prête à tout pour travailler avec leur hijab.

    DOnc prudence et méfiance…

    assalamou aleikoum

    21

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
CLOSE