Si le glacier fond, on tombe

Par Al-Kanz

WWF mène campagne contre le réchauffement climatique et la préservation de la planète. Résultat. Source : Adsoftheworld

WWF mène campagne contre le réchauffement climatique et la préservation de la planète. Résultat.

écologie fontes glaciaires

écologie fontes glaciaires

Source : Adsoftheworld



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (13 commentaires)

  1. Ras el Hanoot    

    Subhan’Allâh… Pourquoi ce n’est jamais des musulmans qui produisent ce genre de campagne pour la cause d’Allâh ?

    1
  2. Muhammad    

    Assalamou ‘alaykûm,

    Très belle campagne, merci Al Kanz de nous faire partager :)

    @ Ras el Hanoot : WWF a une cause, et se bat pour, les musulmans doivent en faire autant, au lieu de causer, surtout que notre cause est énorme !

    2
  3. Ras el Hanoot    

    Au lieu de causer, oui.

    Wa ‘aleïkoum as-Salâm wa rahmatullâh.

    3
  4. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Ras el Hanoot,
    La bonne question, c’est que dois-je faire moi à mon niveau pour qu’on en vienne à faire des choses de qualité. C’est la seule question qui vaille, les autres questions, c’est de la littérature.

    Muhammad,
    Jetez un oeil dans les archives, vous ne devriez pas être déçu (commencez par les plus anciens billets de la catégorie Marketing : https://www.al-kanz.org/category/marketing/page/16).

    4
  5. Ras el Hanoot    

    Wa ‘aleïkoum as-Salâm wa rahmatuLlâh,

    Cher al-Kanz, je ne crois pas qu’il y ait de bonnes ou de mauvaises questions.

    Malheureusement, la question que vous avancez, la majorité des musulmans ne se la pose pas, très peu voir trop peu ont cette motivation de servir la cause d’Allah et de venir en aide a son frère, sa sœur, avec ses humbles capacités plutôt que de servir la cause de son compte en banque ou autre et donc, de sa kiffance personnelle.

    Cette question littéraire comme vous la définissez, relève un constat bien réel.

    J’ai plus d’espoir et d’attentes en la nouvelle génération de muslim wake upés, fiers de leur projet de vie qu’est l’Islam.

    Wa kheir in shâa Allâh.

    5
  6. Ras el Hanoot    

    Je m’attendais à ce genre de réaction classique. :)

    Je n’ai pas réagi pour ouvrir le procès de quiconque, je ne suis pas celle qui fait les comptes, le jour n’étant pas arrivé (sauf scoop inédit) et je ne pense pas (sauf scoop inédit bis) que vous déteniez ce pouvoir .

    Cela étant dit, Allâh sait ce que chacun de nous a fait et je n’entrerais jamais, tant qu’Allâh me le permettra, dans ce cercle malsain et ostentatoire à souhait, de : “moi j’ai fait et moi et moi et moi et toi t’as rien du tout” et je vous demande sincèrement pardon pour cela.

    Votre intervention n’apporte donc, rien de constructif.

    6
  7. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Autant je trouve aussi qu’il n’est pas très productif de demander à quelqu’un ce qu’il fait, autant le “Allah sait ce que chacun fait” ou “ce que je fais, c’est entre Allah et moi” est certes en théorie vrai, mais en pratique il est souvent – je ne dis pas, Ras el Hanoot, que c’est votre cas – la façon facile de botter en touche. La réalité est que ceux qui font sont une infime minorité. Voilà quinze jours un imam pestait contre les beaux parleurs et tous ces croyants pratiquants qui vont à la mosquée mais qui ne font quasiment rien.
    Si les musulmans faisaient, non seulement ça se saurait, mais surtout ça se verrait. Dépasser les polémiques et les échanges stériles et faisons les comptes. Pas à titre personnel, mais à un niveau plus macro. Le constat est triste, pour ne pas dire dramatique si on regarde tout cela sous un certain angle.
    D’où la seule question qui vaille : “qu’est-ce que moi je fais ?”, qui peut aussi se poser autrement : qu’est-ce que je n’ai pas fait ? que dois-je faire”

    Les musulmans ont oublié qu’ils doivent être “ceux qui croient ET accomplissent les bonnes oeuvres”. La foi en islam n’est jamais déconnecté de l’action. Et ce qui nous accompagnera avec nous dans la tombe, c’est… nos oeuvres.

    7
  8. Ras el Hanoot    

    wa ‘aleïkoum as-Salâm wa rahmatuLlâh,

    De la même façon que le triste constat est une réalité, la “façon facile de botter en touche” en est une autre, je ne démentirais pas ce côté de l’être humain (bien présente, malheureusement.)

    La foi se traduit forcément par des actes, et le plus bas échelon de la foi, c’est le fait de retirer un obstacle du chemin. Donc, on peut agir concret et agir vaste. Toutes les pierres mises à l’édifice avec conviction ne sont pas forcément visibles aux yeux de tout un chacun mais elles sont bien là, al hamdu liLlâh.

    Les musulmans sont bien là, ont des idées et du potentiel. Si elles ne se voient pas aujourd’hui et que l’on s’en plaint, j’ai la profonde conviction que demain ce sera le cas. Certaines choses prennent du temps, d’autres en font perdre, le tout reste à en gagner.

    Wa kheir in shâa Allâh.

    8
  9. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Je crois n’avoir pas vraiment compris votre commentaire.

    9
  10. Ras el Hanoot    

    Wa ‘aleïkoum as-Salâm wa rahmatuLlâh,

    C’est très simple : vous dites que si les musulmans oeuvraient, cela se verrait. Je dis que l’oeuvre ne se matérialise pas forcément par un édifice au milieu de la place. Que l’oeuvre est vaste et que la capacité de chacun est propre à l’individu. Je perçois la Oummah comme à l’aube d’une nouvelle ère : le passé ne sera plus futur, bi idniLlâh.

    Sur ce, occupons nous de notre glacier !

    10
  11. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Je n’ai jamais parlé d’édifice au milieu de la place ni d’aucune œuvre. Vous parlez d’avenir, je vous parle de présent. Il suffit d’ouvrir les yeux, même pas d’interpréter ni d’expliquer, juste d’ouvrir les yeux pour voir que les musulmans ne font et n’agissent pas. Tant qu’on ne voudra pas admettre ce constat, on n’avancera pas.

    Le gros problème, c’est que c’est toujours à cause de l’autre (que cet autre soit l’Etat, les islamophobes, les juifs, les Marocains, les Algériens, etc.). D’où ces réactions exaspérantes qui consistent à toujours dire “oui, mais que font ceux-ci et ceux-là” et jamais “que vais-je faire moi pour que les choses changent”. Nous ne sommes pas des faiseurs, nous sommes des beaux-parleurs.

    11
  12. Ras el Hanoot    

    Wa ‘aleïkoum as-Salâm wa rahmatuLlâh,

    Je vous ai dressé le tableau de ce présent dès mon premier commentaire, ce qui m’a valu la réaction de “j’aime pas israël” à savoir mes projets personnels.

    Ni vous, ni moi ne sommes à convaincre. J’ai cru comprendre qu’on était d’accord sur cela.

    Je préfère dire qu’il y a de beaux-parleurs parmi les musulmans et non pas coller tout le monde dans ce “nous”.

    Fraternellement.

    12
  13. Justine    

    Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi ta’alâ wa barakâtouhou,

    http://www.dailymotion.com/video/xg9qib_lord-stirling-le-gulf-stream-est-mort-s-t_tech

    + lire commentaires très intéressants des pseudos page 1 “theidealscenario” et page 2 “le_tout_puissant_is_back”

    Pour avoir fait des recherches sur le sujet dans le cadre de l’écriture d’un article en quatre volets relatif à l’islam et l’écologie, je rejoins tout à fait les idées de ces deux pseudos.
    Il faut savoir que WWF n’est que le futur ministère de l’écologie du Nouvel Ordre mondial ; son idéologie repose sur le malthusianisme. Je vous invite à vous informer sur le sujet.

    Wa salâm

    13

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
CLOSE