Hajj : entre piété et consumérisme

Par Al-Kanz



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (19 commentaires)

  1. Justine    

    Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi ta’alâ wa barakâtouhou,

    À partir de 5:13 à 8:00

    http://www.dailymotion.com/video/x6qc7_le-message-partie-15_politics

    Wa salâm

    1
  2. Jahvik    

    Masha-Allah. Le titre est parfait.

    2
  3. fs    

    Assalamoualicoum,
    Je ne les juge pas car en attendant eux ils ont fait leur Hajj…
    Mais c’est vrai que ce n’est tellement pas l’endroit pour ca…

    3
  4. Justine    

    Assalâmou alaykoum,

    J’aurais aimé savoir à qui profite la manne du pèlerinage (agences, hôtels, restauration, parfumerie, bijoux, entreprises de construction, etc.).
    Si quelqu’un a une réponse chiffrée à l’appui…

    Wa salâm

    4
  5. muhammad    

    As Salâmu alaykoum,

    Le pèlerinage à La Mecque était pratiqué dès la plus haute antiquité. On s’y rendait pour des motifs religieux, politique et économique. La Révélation n’a rien changé car l’islam est un tout ; il intègre toutes les facettes de l’existence humaine.
    Cela, la pensée occidentale a généralement du le mal à comprendre. On le voit quand il s’agit des rapports entre le temporel et le spirituel, mais aussi dans l’idéalisation ascétique d’une vie religieuse délaissant les biens matériels. Rappelons-nous l’épisode évangélique dans lequel Jésus (S) chasse les marchands du Temple…

    Par contre, ce qui est révolutionnaire, c’est qu’il sera bientôt possible de faire du ski entre deux tawafs, si Dieu le veut !
    http://www.arabianbusiness.com/new-makkah-mall-set-include-skiing-centre-89784.html

    5
  6. fs    

    Assalamoualicoum
    @Muhammad
    Merci pour ce lien. Les commentaires des internautes sont aussi intéressants!
    Non je n’y crois pas ou plutot je refuse d’y croire !
    Si je veux faire du ski je vais dans les Alpes et pas en Arabie et encore moins à Mekkah ! ! …

    6
  7. Abuljoud    

    salam alaykoum si Muhammad,

    que l’Islam englobe toutes les facettes c’est un fait…mais qu’est-ce qui justifie l’Ihram (un dépouillement, un dénument et un état de repentir) si on vient et que sous-prétexte que DIeu nous a permis, certes, de profiter aussi de l’occasion pour faire des emplettes, on change totalement de perspective, on sera alors passé bien à côté de notre pélerinage!

    Le Hajj ne concerne que quelques jours mais l’état d’esprit que le précède et qui le succède, demande une très grande concentration et une préparation. C’est comme si avant de faire une prière obligatoire on faisait deux ou quatre unités nafilas pour se préparer et réussir l’obligatoire.

    En résumé, si aller au centre commercial est de l’ordre de la nécessité (repas, courses sur mesures, cafés pour se régénérer un peu) pas de soucis mais si on passe la majeur partie du temps en dehors des espaces de “spiritualité” dans un voyage dans le but principal est de nous purifier, on sera certainement tombé dans cette MacDonaldisation des esprits et des estomacs.

    7
  8. Justine    

    Assalâmou alaykoum,

    @ Abouljoud : Je vous rejoins complètement, et j’ajouterai même que notre Prophète (paix et bénédiction de Dieu sur lui)était le modèle même de l’ascétisme et de la permanence du souvenir de Dieu. Le Prophète Dawoûd (David, paix sur lui) est aussi cité en exemple pour son jeûne considéré comme le meilleur. Soulaymâne (paix sur lui), a coupé les jarrets de ses chevaux de race pour manifester son repentir, car la beauté de ces bêtes l’a momentanément distrait du souvenir de Dieu. ‘Issa (Jésus, paix sur lui), d’après les sources chrétiennes, ne se déplaçait qu’à pied.

    Dis-moi qui tu suis, je te dirai qui tu es…

    Wa salâm

    8
  9. Muhammad    

    As Salâmu alaykoum,

    Le sujet des rapports entre commerce et religion est inépuisable ! Juste trois petites remarques :

    1. L’ascétisme islamique n’est pas incompatible avec le commerce ou la richesse matérielle. Les Mecquois, avant et après la révélation, ont toujours été des maîtres dans ce domaine. Le Prophète (S) et de nombreux compagnons (R) ne dérogèrent pas à cette tradition.

    2. Dieu nous a permis le commerce pendant le Pèlerinage (II-198).

    3. Il ne faut pas idéaliser nos capacités de renoncement. On tombe des nues quand on voit à quelle vitesse l’exaltation religieuse se dissipe. Au début, on se précipite pour boire avidement l’eau de Zamzam puis, après quelques jours, on retourne au pepsi …

    9
  10. Justine    

    Assalâmou alaykoum,

    @Muhammad : Entièrement d’accord avec vous. Aboû Bakr As-Sidiq (que Dieu l’agrée) a conservé son activité commerciale dans le textil tout en étant calife. Mais comment était sa vie privée ?
    Comment était la vie de Omar Ibnou Al-Khattâb et de son fils ? Et Othmâne Ibnou ‘Affâne, si riche et pourtant si détaché ?!
    Je vous concède que nous sommes faibles, et donc chacun agira selon la force de sa spiritualité tout en étant conscient des rehutes possibles.

    Ni Peps, ni Coc, ni bulles ne rentrent chez moi. C’est eau et fruits frais pressés (vive le blender !)
    J’ai encore une faiblesse : les 40% de café dans la chicorée et peut-être un peu le thé (marocain ou ceux bus sans sucre quand il s’agit d’autres thés).

    Ma démarche peut rendre perplexes voire choquer certaines personnes, mais personnellement je vise l’allègement de mes bagages terrestres… ne sommes-nous pas juste en voyage en ce bas monde ?

    Wa salâm

    10
  11. Djamila    

    @Justine : cela profite surtout à l’Arabie Saoudite, il paraîtrait que le Hadj lui rapporte plus que le pétrole !! mais pour ce commentaire, il faut bien sûr des preuves et je n’ai pas bcp le temps de les chercher…si elles existent…
    Moi, ce qui me choque le plus, ce n’est pas cette société de consommation, même si je ne suis pas entièrement d’accord car après tout, Allah tout Puissant le permet mais seulement après le pélerinage et à moindre mesure je pense…Allah est le plus Savant… ce qui me choque disais-je, c’est ce journaliste qui fait son commentaire au milieu des pélerins qui font leur salat, même si ces pélerins prient en plein milieu du centre commercial !

    11
  12. Muhammad    

    As Salâmu alaykoum,

    @Justine,
    “si riche et pourtant si détaché” : cette formule résumé bien notre propos. Elle fait écho à ce noble verset : “des hommes que ni négoce, ni troc ne distraient du dhikr d’Allâh” (24-37)
    La véritable pauvreté est donc spirituelle et consiste à réaliser sa dépendance complète vis-à-vis de Dieu.
    Question bonus : Vouloir les biens terrestres ou bien vouloir les fuir, n’est-ce pas au fond la même chose ?

    @Djamila,
    Pouvez-vous préciser ce qui vous choque ?

    12
  13. Justine    

    Assalâmou alaykoum,

    @ Muhammad : Pour répondre à votre question bonus, je vais vous parler de mon état d’esprit passé et présent. Lorsque j’avais dans la vingtaine, je ne désirais aucunement être riche, car je ne savais que faire de l’argent que me donnerait Dieu. Depuis une dizaine d’année, comme on dit : “Je ne cracherais pas dessus”. Alors oui, Dieu, si c’est un bienfait pour ma religion et ma vie terrestre, si les biens de ce bas monde ne devaient pas me détourner de ton adoration, oui mon Seigneur Le Riche Pourvoyeur par excellence, fais pleuvoir sur moi la richesse. ^ ^

    Wa salâm

    13
  14. Justine    

    Assalâmou alaykoum,

    @ Djamila : Je regarde très très rarement la télévision, mais je crois qu’une fois la chaîne Méphisto 6 a abordé la question du hadj dans une des émissions de “Capital”. Ce serait bien d’avoir un reportage qui nous expliquerait toutes les ficelles et les réseaux autour du pèlerinage.

    Wa salâm

    14
  15. muhammad    

    assalam ‘alaykum,

    Le musulman riche et reconnaissant est meilleur que le musulman pauvre et patient : ce dernier profite seul de sa patience, alors que le musulman riche profite des bienfaits de sa reconnaissance envers Allah, mais les pauvres aussi profitent de sa generosite, donc il a le droit a plus de recompenses. Quelqu’un a dit : Ce qui est dans da ta main, ne doit pas etre dans ton coeur.

    15
  16. Justine    

    Assalâmou alaykoum,

    @ muhammad : Cette sagesse musulmane (parole du Prophète, paix et bénédiction de Dieu sur lui) est lumineuse et son but en valorisant les riches, c’est de les inciter à donner. Il est dit que si la pauvreté existe, c’est parce que les riches ne donnent pas assez ou pas du tout. Il est bien connu qu’en général ce sont les pauvres les plus généreux, car eux savent ce que c’est qu’être démuni, en état de faiblesse et exposé à toute forme d’exploitation. Les meilleurs aux yeux de Dieu, ce sont ceux qui donnent alors qu’eux-mêmes sont dans le besoin : se rappeler de l’histoire de ce couple qui reçut un hôte, fit coucher leurs enfants le ventre vide et prétendirent une panne de bougie pour laisser leur invité manger à son aise dans le noir tout le repas juste suffisant pour la famille, tandis que le couple, lui, feintait de manger en émettant le bruit caractéristique de ceux qui se délectent d’un copieux repas. Allâh (AWJ) a loué la noblesse de leur geste en immortalisant leur exemple pour l’éternité dans le Coran. Qu’Allâh (AWJ) nous rapprochent de ce modèle, âmîne !

    Wa salâm

    16
  17. Ariss    

    As salam alaykum

    Akhira d’un côté, dunia de l’autre…Ou dunia dans l’autre ? On ne sait plus quoi penser.

    Qui a dit qu’il faut de tout pour faire un monde ? A nous de choisir celui qui nous convient…ou plutôt qui s’accorde le plus à nos convictions…

    17
  18. asma    

    Asalam alaikom,

    Cette année al hamdolilah j’y étais au hajj, et sincèrement , on part la bas en se disant , bon je ne viens pas pour acheter quoi que ce soit mais en profiter un maximum pour les actes d’adoration, mais arrivés la bas, je constate que sur le chemin entre l’hotel et la mosquée il y’a un tas de magasin et comme je ne suis qu’un humain, j’ai commencé par un petit cadeau pour ma fille puis je me dis: “ma nièce a 7 ans et je vais lui ramener ce type de tapis.dattes…etc.

    Je pense que tant qu’on exagère pas, il n’y a pas du tout de mal à faire des cadeau à sa famille au retour.Je pense que c’était conseillé par notre prophète bien aimé. Et avec cette intention la j’ai fait mes achats. D’ailleurs dès que l’azan retentit beaucoup de magasins ne veulent rien vendre, mais pas tous les magasins.

    18
  19. asma    

    notre prophète bien aimé paix et bénédictions d’allah sur lui

    19

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
CLOSE