Viande halal : "Reconvertie, j'ai été surprise"

Par Al-Kanz

Une lectrice d’Al-Kanz.org nous a récemment envoyé un courriel qu’il nous semble intéressant de partager avec vous.

Viande halal :

Une lectrice d’Al-Kanz.org nous a récemment envoyé un courriel qu’il nous semble intéressant de partager avec vous.

Reconvertie, j’ai été surprise quand j’ai gouté à ma première tranche de steak halal. Après un bismillah [au nom de Dieu], j’allais attaquer à découper la viande quand mon couteau qui d’habitude tranchait dans du beurre à dû batailler ferme avec un jeu de poignet pour venir à bout d’une chair remplie d’un réseau de tendons. C’est clairement de la viande de second choix.

Je n’ai jamais retrouvé chez un boucher, ou grande surface la qualité des viandes non halal, quelque soit le type de bête. Peut-être que je ne sais pas chercher. Si ma mère n’élevait pas des poules, j’aurais oublié ce que c’était qu’un poulet fermier. De formation agro-alimentaire et assurance qualité, j’ai visité une usine de transformation de produits halal. Des dindes entassées dans des caisses où il ne restait pas un cm2 pour qu’elles respirent, une partie morte, des bêtes écrasées sous les roues, où est le halal ? Il ne peut rimer ou difficilement avec industrialisation à outrance.

La productivité à dire bismillah Allahu akbar existe ! Je n’ose pas imaginer ce que cela devient au bout de huit heures de boulot… Sans parler de la VSM, de la peau dans les pâtés. Ça c’est pour le rendement ! Votre site enfin tend à me rassurer même si je pense que le chemin va être difficile pour qu’enfin qualité, conditions d’élevage, respect du rituel islamique ne fasse plus qu’un.

Chez les professionnels de la boucherie, vendre de la mauvaise ou de la moins bonne qualité aux musulmans, est une pratique courante. A chaque maillon de la chaîne commerciale, de l’abattoir au boucher, y va de sa petite musique pour justifier ce qui n’est très souvent que du mépris et la volonté d’engranger un maximum de profits. Récemment, un professionnel nous confiait que le commercial d’un abattoir refourguait systématiquement des bêtes de piètre qualité à ses clients bouchers musulmans. De même, chez nombre de ces bouchers, le choix de ne pas choisir de viande de qualité est justifié par… le refus du client de mettre le prix. Le prix ! A les entendre, il n’y aurait que les musulmans qui sont préoccupés par le prix et, pire encore, ces consommateurs seraient si pingres qu’ils préfèrent du très bas de gamme à de la viande de qualité.

Au fond, tenir ces propos arrange particulièrement les bouchers et autres professionnels de la viande : pourquoi se risqueraient-ils à vendre de la viande de meilleure qualité vu que leurs clients ne l’achèteront pas, vous demanderont-ils. Circulez, y a rien à voir. On vous la fait à l’envers pour vous vendre de la viande de piètre qualité, mais évidemment pas à un piètre prix. Les premiers dindons de la farce sont les consommateurs qui ne paient pas leur viande au juste prix. Il est temps qu’ils se prennent en main, et qu’au-delà du halal la question de la qualité deviennent une priorité.

Crédit photo : Hanoi Mark



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (39 commentaires)

  1. Justine    

    Assalâmou alaykoum wa rahmatoullâhi ta’alâ wa barakâtouhou,

    Après avoir mangé du poulet fermier (parfois label rouge), il m’est impossible de revenir à la volaille de batterie.
    Pour être sûre d’en avoir, je passe commande une semaine à l’avance par téléphone à mon boucher attritré.
    S’il y en a pas, je me rabats sur le poisson, mais pas d’élevage.

    Wa salâm

    1
  2. Alinaute    

    Assalamou alikoum wa rahmatou Allahi wa barakatouh,

    Bienvenue à toi ma chère soeur dans la religion de la Paix.

    En parlant de comportement “limite” chez nos frères boucher, il n y a pas si longtemps, la veille du Aid Al-Adha, la boucherie non loin de chez-moi, pratique un rituel pour le moins étrange sinon loin de la Rahma (issu du nom du Miséricordieux) : le monsieur facture un mélange de tripes d’agneaux 15€ et quelques, alors une semaine avant la fête ça ne coûtait que 7€.

    Je pense que toute la chaine du halal est grippée : de l’industriel au distributeur !

    Allah yeltaf, aime !

    Salem ;)

    2
  3. Justine    

    Assalâmou alaykoum,

    @ Alban Ali : Ah, vous pas musulman d’élevage, vous pas connaitre ! Bien, bien, bien… :-))

    http://www.dailymotion.com/video/xdvssk_pieces-a-conviction-assiettes-tous_webcam,

    Wa salâm

    3
  4. Justine    

    Assalâmou alaykoum,

    @ Anissa :
    Nous, nous avons fait le choix de diminuer à la fois la quantité de viande et la fréquence de sa consommation.
    Il faut soulever un point important en rapport ave le halal : la femme est souvent la première contrôleuse de la halalité de son panier alimentaire. Alors si en plus elle ne travaille pas et qu’elle favorise le fait-maison, de véritables économies budgétaires peuvent être réalisées pour être dirigées vers des produits alimentaires de qualité. Résultats des courses (c’est la cas de le dire !) : un mari content, des palais heureux et une santé florissante. :-)

    Wa salâm

    4
  5. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Anissa,
    Le prix est pour tout le monde un facteur très important.

    5
  6. youssef    

    salam a tous,
    vous n’etes pas obliger de manger de la viande tous les jours, de plus ce n’est pas trés bon pour la santé, notre prophetes MOHAMED sas nous a d’ailleur mis en garde contre l’excés de tous et n’importe quoi (le sucre, le sel….) sous toute ces formes; alors mettez le prix qu’il faut sur de la viande de bonne qualité et soyez moin gourmand de viande, vous verez la difference.

    6
  7. samira    

    salem

    c’est lamentable sobhanAllah……..nous hamdullilah on a nettement diminué notre consommation de viande et on achete AVS pour etre sur que ce soit halal….maintenant faut qu’on fasse un effort sur les oeufs, ne plus consommer des oeufs industriels….

    7
  8. bella    

    salam aleikum

    nous sommes nombreux à penser que la viande hallal est de pietre qualité …malheureusement ….donc depuis 12 ans que je suis converti je mange tres peu de viande j’en achete quand un nouveau boucher ouvre “pour gouter” …
    Comme carolina avoir du bio hallal serait l’ideal a nous de prendre les devants et de se renseigner aupres des producteurs ..et de se mettre a plusieurs ..certains y ont deja penser et surtout passez à l’acte

    8
  9. fs    

    Assalamoualicoum,
    @Carolina,
    Est ce possible qu’un boucher non AVS puisse avoir certains morceaux de viande AVS?
    Mais vous devez vous même vous poser cette question.

    Je comprends parfaitement votre ras le bol. Mais certaines choses me gènent dans votre commentaire :
    1- “et parle mal français (bien qu’il soit en France depuis 1968)” Il vous l’a dit qu’il était là depuis 1968?

    2- “D’ailleurs le mot FIN n’a pas sa place dans les boucheries halal.” Problème de bouchers et non de boucherieHalal

    3- ” du coup on laisse tomber car de toute façon le boucher ne fera aucun effort “Ce n’est pas une solution surtout quand, comme vous, on a un esprit, MachAllah, qui est très critique.

    Mais le Halal ne devrait il pas par définition être bio ?
    Je vous rejoint du reste

    9
  10. rim-k    

    pourquoi ne pas importer la viande du royaume-uni ou de pologne ?

    10
  11. Ali Poste    

    Salam alaykom

    barakallahou fik al kanz pour ce mail, très instructif à mon sens

    Soubhanallah, j’ai souvent eu le même retour.
    Par la grâce d’Allah j’ai toujours mangé de la viande Halal(un seul l), je ne peux donc pas comparer

    Mais je me dis que ce mail soulève un problème plus important encore, ne nous faudrait-il pas une reforme de l’alimentaire
    Dans le sens où nous sommes censé consommer du halal sur le plan abattage ET éthique .

    Alors des oeufs ou des élevages dans des conditions atroces, inhumaines, sans miséricorde ne devraient pas faire partie de notre alimentation

    Qu’en pensez Vous ?

    11
  12. Ali Poste    

    @carolina

    “A quand la viande halal BIO ? Je me suis renseignée auprès de « savants » pour savoir si la viande BIO ne serait pas plus proche du halal que la viande halal elle-même et les réponses sont peu claires.”

    Cette idée a germé dans l’esprit d’un conférencier, un de nos frères pour qui j’ai beaucoup d’estime,
    mais il arrive à tout le monde de se tromper.

    La viande bio est éthiquement plus proche de nos préceptes que celle que nous consommons actuellement, mais elle ne pourra jamais égaler la viande hallal si elle n’est pas sacrifiée comme cette dernière.

    12
  13. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Pour info, un frère situé dans le 77 a une entreprise agricole bio : http://www.panierlegumes.fr. Elle s’appelle Bioniya.
    Ce serait super que l’on réussisse à mettre en place une AMAP avec viande halal (AMAP : http://www.reseau-amap.org/).

    13
  14. fs    

    Assalamoualicoum!
    Depuis que mon mari devait demander à un frère …
    BarakAllah ou fik Al Kanz pour ces derniers liens !

    14
  15. latifa    

    Salamouhalikoum

    Pour ma part je n’ai jamais vu chez des bouchers musulmans la notion de % de matière grasse dans leur viande hachée, alors que dans les viandes non halal surgelées, on est sur des taux “bons” à 5%
    je serais curieuse de voir combien nos viandes contiennent de MG

    la hallal restant la priorité malheureusement au détriment de la qualité

    15
  16. fs    

    assalamoualicoum,

    J’ai plusieurs fois lu ici sur le site “payer plus cher pour de la qualité” “Manger moins mais mieux”.
    Mais rappelons nous aussi que certains font leurs courses chez les commercants pas chers car ils n’ont pas le choix. Et pour ces gens 10cts c’est 10cts. Je connais une femme machAllah, elle donne ce qu’il y a de mieux selon elle pour son fils : Ecole privé, Sport, Cours particuliers, mais dérrière elle se prive.
    Elle ne jette rien, prends soin de tout et elle achète : plutot que des tomates fraiches pour faire sa tchicha, elle achète de la purée de tomates, elle fait les fins de marché et négocie à chaque fois, elle achète ce qui est moins cher en magasin et regarde chaque page de catalogue promotion… Elle n’est jamais tombée dans des travers comme l’endettement bancaire car elle a toujours su gérer ses finances et pourtant elle vit avec “pas grand chose”.

    Car il ne faudrait pas que des gens comme elle culpabilisent, en lisant ici et là qu’elle aurait dû acheter des oeufs bio plutot que la marque repère. Je pense que ces gens là doivent, à tort, déjà assez culpabiliser de ne pas pourvoir offrir plus à leurs enfants, pour qu’on en rajoute sur leurs épaules.

    C’est mon point de vue.

    16
  17. Justine    

    Assalâmou alaykoum,

    @ Fs : Je ne pense pas que quelqu’un ici essaie de culpabiliser qui que ce soit. Je crois juste, enfin c’est mon cas, que l’on partage des expériences vécues et ce que l’on croit être bien pour notre foi et notre santé. Personnellement, avant d’agir comme je le fais maintenant, j’étais aussi dans la même situation que se trouvent certaines personnes encore.
    L’expérience m’apprend juste que lorsque l’on veut purifier notre spiritualité via nos actes quotidiens, Dieu nous donne des facilités. Heureux sont ceux qui parviennent à remplir les objectifs qui leur attirent la satisfation divine ; bon courage aux itinérants et aux éprouvés, que Dieu les assiste. Que Dieu nous assiste tous d’ailleurs, car les temps sont difficiles pour tout le monde et encore plus pour ceux qui s’acrochent ardemment à leurs précepts religieux.

    Wa salâm

    17
  18. Carolina    

    Assalamou alaikoum,

    @fs C’est bien le boucher qui m’a dit qu’il était arrivé en France en 1968 sinon comment le saurais-je ? Il m’a même dit que la première fois qu’il a vu la neige il pensait que c’était des “trucs” qui tombaient des arbres !

    Pour le reste je crois qu’on essaie d’avoir un dialogue constructif et non pas de juger qui que ce soit. Néanmoins il y a parfois des fausses idées reçues sur le coût réel de la nourriture saine. Les oeufs BIO, par exemple, sont à peine plus chers que les non BIO. Le BIO est toujours plus cher en magasin mais sur les marchés on serait parfois étonné. J’achète un panier entier de fruits et légumes pour nourrir 5 personnes (3 enfants) pendant une semaine à moins de 20 EUR. C’est sûr que les 6 pommes BIO de Carrefour coûteront à elles seules 4 EUR. Il faut donc savoir où l’on achète. Par ailleurs les plats déjà prêts et peu sains dans leur composition reviennent cher contrairement à ce que beaucoup croient.

    Enfin pour la viande effectivement il vaut mieux contacter des éleveurs BIO et voir avec eux si c’est possible de sacrifier les bêtes nous-mêmes. Tout le monde n’a pas la campagne à ses portes et c’est moins évident pour un veau ou un boeuf où il faut être plusieurs familles. Néanmoins à choisir je préfère manger moins en quantité mais mieux en qualité. Allah alam.

    18
  19. moudden    

    Assalam alaikoum
    Heureusement que dans ce monde il y a encore des personnes honnêtes et des bouchers Musulmans qui craint dieu…….Pour éviter des mauvaises surprises il faut éviter a tout prix les boucheries des grandes places ou ils s entassent par dizaines et se font inscrire le mot halal dans toutes les langues mais sans scrupules ils écoulent de la viande de mauvaises qualités et parfois non Halal…. Privilégiez les boucheries de proximité gérées par des personnes connues qui priviligient la qualité et le service .. oua hamdoulilah il y en a.
    Qu’ Allah nous aide

    19
  20. Ariss    

    As salam alaykum

    Trop mal au coeur de lire ceci. C’est trop triste, car si loin de ce que nous a légué notre cher Prophète Mouhammad Sallallahu 3alayhi wa salam. El Amine.

    20
  21. fs    

    Assalamoualicoum,
    @Justine,
    Merci pour ce commentaire. Je suis convaincue, el hamdullah, que votre intention et celle de tous n’est en aucun cas de culpabiliser les gens. Mais des fois on peut le faire sans se rendre compte. Pour ma part tous ces commentaires dont je parle on été riches et constructifs: Je fais partie de celles qui peuvent faire attention au portefeuilles alors qu’elles ont les “moyens” de diminuer la quantité (et ca ne me ferait pas de mal) pour augmenter la qualité. Donc merci car je me remets beaucoup en questions grace à vous. Peu etre aurais je du commencer par cela.
    Mais des fois il faut penser à nuancer ces propos, faire attention à ne pas blesser d’autres. Et je pensais à cette femme et quand j’ai écrit c’était avec beaucoup d’émotions.

    @Carolina,
    Désolée mais cette remarque sur sa date d’arrivée en France ressemblait à d’autres que j’ai pu entendre sur mes parents et cette génération de musulmans dont on a aussi beaucoup à tirer.

    Et j’aime les critiques, le dialogue, les témoignages…

    Salamoualicoum

    21
  22. Justine    

    Assalâmou alaykoum,

    @ fs : Je ne sais plus quel savant (peut-être Muhammad Hussein Ya’qûb), excellent éducateur des âmes, disait que si on remarque un défaut chez un de nos frères ou une de nos soeurs dans la foi, c’est que l’on porte soi-même ce défaut : sinon, comment pourrait-on le détecter chez autrui ?

    Les membres de la oumma atteindront la maturité spirituelle le jour où elle acceptera les remises en cause, les rappels sans être sans cesse sur le qui-vive, la défensive, sans croire que c’est leurs petites personnes que l’on vise ou que l’on vise une catégorie de personnes en particulier. Cela me rappelle un certain article sur les “beurgeois” : notre éthique islamique est claire, elle condamme les défauts, pas les personnes qui les portent.

    Les personnes prétendument culpabilisées ou blessées ne le sont que si leur conscience leur reproche quelque chose. Sinon, elles se disent tout simplement à la lecture des expériences partagées : est-ce vraiment la voie à suivre, j’ai PEUT-ÊTRE encore du chemin à faire ?

    Wa salâm

    22
  23. fs    

    Assalamoualicoum,
    @ Justine : Je ne suis pas sûre d’avoir compris le fond de votre pensée. La citation que vous reprenez est belle et riche d’enseignements. Barak Allah ou fik pour cela. Je ne pense pas que dans notre cas celle-ci s’applique car je n’estime pas que les frères et sœurs qui jugent de manière générale qu’il est important de consommer saint, pointent les défauts des autres. Je vois là juste des conseils, utiles pour moi en tous cas.
    Alors désolée, je n’ai pas de sciences, j’ai juste des exemples de vie, mon entourage. Et quand je vous parle de cette femme pour qui 10cts sont importants, je me dois de nuancer certaines remarques. Je ne suis pas donneuse de leçons, et j’ai lu des commentaires (je ne cite pas qui, pas quoi, et en aucun cas je ne vous « vise » Justine) que je pense un peu durs.
    Quant à la culpabilité elle mène généralement à la remise en question de soi, sinon elle est inutile.
    Mais une maman qui se sent coupable de n’avoir pas les moyens d’offrir de la meilleure qualité alors qu’elle fait déjà tout pour minimiser les dépense, a-t-elle raison de chercher à se remettre en question?
    Et que mon frère ou ma sœur que j’ai pu blesser me pardonne. J’ai fait peut etre preuve de maladresse.

    23
  24. Justine    

    Assalâmou alaykoum,

    @ fs : :-)

    Wa salâm

    24
  25. djceline    

    salemoulikoum al kanz;
    je vous ai envoyé un mail sur les articles doux present cette annee à la mecque et je n’ai tjs pas eut de reponse, peut etre ne l’avez vous pas reçu?

    25
  26. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    djceline,

    ça ne me dit rien. Pourriez-vous me le renvoyer à webmaster @al-kanz.org s’il vous plaît ?

    26
  27. djceline    

    salemoulikoum,
    al kanz,
    je viens de vous l’envoyer de nouveau, cordialement

    27
  28. Oriana    

    Salam aleikoum wa rahmatullah wa barakatu !

    Baraka allahu fiki pour cet article qui m’a noué l’estomac..

    Quelle tristesse, mon père est un petit agriculteur, sa viande est en “transition bio” ( besoin de plusieurs années mais a toujours été très attentif à la qualité de ses productions) et le cours est tellement bas qu’on lui achète les veaux par exemple, moins cher que celui-ci coûte ( insemination, alimentation)..

    Si ma reconversion n’eut été un tel problême, il aurait suffit d’embaucher des musulmans pour procéder à l’abattage de quelques bêtes pour les intéressés, mais par un autre biais, l’idée est possible : pourquoi ne pas s’organiser et acheter directement un animal chez un agriculteur bio ou soigneux et profiter des crénaux laissés aux musulmans dans les abattoirs pour remplir un congélateur avec de la viande saine …?

    Enfin en évitant les discussions sur l’opportunité pour la femme de travailler, je tiens à contester le propos de @justine : on peut travailler et faire toute la cuisine de ses mains, c’est une question d’organisation et d’efficacité. ( oui je prends la mouche lol désolée ma soeur)

    En tout cas post très intéressant !

    Wa salam aleikoum wa rahmatoullah

    28
  29. samir    

    Assalam Aleykoum Wa rahmetoullah

    Mon boucher , vend du Poulet ” Label Rouge ” estampillé Hallal : provenance abbatoir de Orléans 45… dois je faire confiance a cela ?

    29
    • reni    

      aleykoum salam wa rahmatoullah

      si il est musulman vous devriez pas vous poser la question.

      Si il vous dis qu’il est halal, vous pouvez

      29.1
  30. rikta    

    la plupart des boucheries musulmanes ont des prix attractif donc la qualité n’est pas leur priorité, car nous les musulmans en général on vise la quantité et le prix, la plupart des personne ne mettrons pas plus d’argent pour une viande de meilleur qualité.
    En plus la provenance des viandes vienne de l’étranger en général abattu en Belgique, les frais d’abattage sont beaucoup moins cher, qu’en France. Donc les bovins vienne en général des pays bas et Belgique, sachant que leur bête sont piqué par injection aux hormones de croissance qui est strictement interdit en France.
    Au final si une personne veut manger de la qualité avec une bonne race a viande, il faut aller voir directement un éleveur local, choisir une bête qui le ramènera directement dans une abattoir pour abattage rituel et bien sur ce mettre a plusieurs pour partager les dépenses, sa reviendra moins cher qu’une boucherie. Au final en aura la traçabilité l’origine de la bête, l’Age , la nourriture quel consomme.

    30
  31. isqatunidam    

    @rikta
    Pour ce qui est du veau cela est vrai la plupart des veaux abattus pour Paris viennent de Belgique (voir la video AVS abattoir veau (http://www.halal-avs.com/Videos.aspx?id=216) Pour l’hormone de croissance en Belgique un veterianire Karel Van Noppen, a été assassiné en 1995,un fer de lance de la lutte contre la mafia des hormones, dont les produits se répandaient alors largement dans l’élevage flamand. Les Belges et les Espagnols se sont, engouffrés dans la brèche et n’hésitent pas à se servir des traitements hormonaux pour faire “pousser” leur bétail

    31
  32. Hadj Boualem    

    Salamaleykoum

    Je viens de trouver une boucherie halal AVS à Draveil 91 qui fait la qualite que j’achetais quand je mangeais n’ importe où,le boeuf c’est de la genisse quand à l’ agneau ça fait bien longtemps que je n’ai pas mangé de côte première comme ça

    32
    • isqatunidam    

      Bravo a ce boucher mais malheureusement il y en a pas beaucoup qui veulent faire de la qualité et préfère le rendement os viande du jeune bovin élevé au mais. A 18 mois il fait 400kg.

      32.1
  33. caroline    

    On peut accuser les boucher…mais n’oubliez pas une grande partie des consommateurs musulmans avides de “pas chers”. Lorsque l’autre jour on a proposé sur un site de la viande bio halal certifiée AVS, le top quoi! Fallait lire les commentaires…Donc ne jetons pas trop vite la pierre sur les bouchers, ils seraient peut être prêts à vendre de la qualités si les consommateurs seraient prêts a mettre le prix!

    33
  34. Oumsandy    

    Salam aleykoum,

    Je suis choquée de voir qu’en 4 ans rien n’a bougé dans notre communauté. Pourtant c’est simple :

    Viande halal = le musulman des années 70 qui disait “Allaho Akbar” mais qui dans les actes n’était pas halal du tout (pas de prière,bars, alcool, cigarettes, violence conjugale et sur les enfants, vulgarité…).

    Viande AVS = le musulman qui fait le minimum c’est-à-dire qu’il prie quand il peut, qu’il fait son ramadan et qui essaye de donner un peu aux pauvres.

    Viande AVS et BIO = c’est le super musulman qu’Allah attend, celui qui sera mené aux portes du Paradis par le Prophète (ASWS) lui-même tant il était sincère dans sa foi et dans ses actes.

    Alors quel musulman voulez-vous être ????

    Si vous exigez du poulet fermier à votre boucher et acceptez de payer le prix pour que les poulets vivent comme Allah le veut (marcher, courir, manger du grain…) alors voilà les vrais croyants sincères et bons envers les créatures d’Allah.

    C’est à chacun d’être ferme dans le dine.

    34
  35. mhammed antar    

    Salamo âlaykoum,
    Avez-vous entendu parler d’électronarcose?
    Je vous laisse le loisir de chercher

    35

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
CLOSE