Islamophobie : le médecin refuse de le soigner car musulman

Par Al-Kanz

Un patient musulman, trop ostensiblement musulman au goût d’un médecine, s’est vu refuser l’accès aux soins par un médecin.

Du serment d’Hippocrate au serment d’hypocrite. Un patient musulman s’est vu refuser l’accès aux soins par un médecin. Ce dernier jugea que le jeune homme un peu trop musulman à son goût, ostensiblement musulman. Merci Guéant.

Communiqué du CCIF
Un nouveau signalement relatif aux pratiques discriminantes au sein du corps médical est parvenu cette semaine au collectif contre l’islamophobie en France. Un médecin exerçant dans le Val-de-Marne a refusé d’ausculter un homme du fait de son appartenance religieuse qui se voyait trop à son goût.

Arrivé à l’heure et bien reçu par la secrétaire, le jeune homme remplit le dossier en attendant d’être reçu par le médecin. Dès qu’il entre dans le cabinet de ce dernier, plusieurs remarques humiliantes se succèdent sur sa tenue (qamis) et sa barbe. Le jeune homme de confession musulmane ne souhaite pas envenimer une situation qu’il ne comprend pas et demande si la tenue dérange au point de ne pas être ausculté. Un cinglant « oui » du praticien, le poussera à partir sans délai.

Le CCIF, contacté par cette victime de la surenchère islamophobe, qui pousse même les personnes qui ont fait serment de soigner tous les êtres humains, sans distinction aucune, à enfreindre la loi, va saisir le Conseil de l’ordre des médecins afin que des sanctions exemplaires soient prises.

Une plainte a d’ores et déjà été déposée par la victime à laquelle ne manquera pas de se joindre le CCIF.

Suite du communiqué : Un médecin refuse d’ausculter un patient car… musulman !

Vous êtes outrés ? Dépassez l’indignation et adhérez au CCIF, dont l’engagement permettra avec votre soutien, d’éviter in cha’a-Llah des drames. Puisque nous attendons évidemment les premiers morts.

Robert Badinter dénonce la

Collectif contre l’islamophobie en France
[email protected]
09.54.80.25.93
http://www.islamophobie.net.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (6 commentaires)

  1. Byla    

    Salam alaykoum,

    C’est une véritable campagne de sensibilisation à mener afin de regrouper les consciences éveillées.

    Barak Allaoufik Al Kanz.

    1
  2. Abou Moussa    

    Assalam ‘alaikum

    Et un de plus, un !
    Sinon dans le même genre il y a aussi celui qui dit à une sœur “d’aller voir un marabout” quand elle exige de se faire soigner par une femme.

    wassalam.

    2
  3. tarik    

    Je respect ce messieur de la video.
    J’essaye parfois de dire la meme chose à mes amis dans mon quartier pour les incités à se révolter.
    Ils sont pourtant noirs, arabes,perces et de confessions musulmane et pour la plupart trés pratiquant.
    2 minutes aprés, ils me disent :
    -Viens tarik, on va manger au quick halal.

    Mais qu’est-ce que tu veux faire, qu’est-ce que tu veux faire !

    3
  4. Al-Kanz    

    Tarik, merci d’éviter d’écrire en majuscules. J’ai corrigé.

    4
  5. Hichem    

    As Salam 3aleykoum Wa Rahmatou li Allah Wa Barakatuhu

    voici l’article 18 de la déclaration universelle des droits de l’Homme :

    “Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites”

    Il ya donc transgression a cet article élaboré par les occidentaux :)

    Wa salam 3aleykoum

    5
  6. Islamophobie : une doctoresse refuse de soigner une jeune femme à cause de son voile    

    […] 2011, c’est dans le Val-de-Marne, toujours en région parisienne, qu’un médecin refuse de soigner un musulman à l’allure trop ostentatoire selon le praticien. Il est rare que ce soit les hommes qui […]

    6

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.