L’argent, ça pose plein de questions

Par Al-Kanz

FoulExpress parle d'Easi. Homo Economicus mangeait surgelé, courrait 17mn30 par jour, lisait le Wall Street Journal pour savoir comment va le monde et n’avait qu’un objectif dans la vie : maximiser sa fonction d’utilité, soit l’épanouissement matériel et financier sous contrainte de satisfaction des besoins primaires et… pas grand chose de plus. Homo Economicus était…

FoulExpress parle d’Easi.

Homo Economicus mangeait surgelé, courrait 17mn30 par jour, lisait le Wall Street Journal pour savoir comment va le monde et n’avait qu’un objectif dans la vie : maximiser sa fonction d’utilité, soit l’épanouissement matériel et financier sous contrainte de satisfaction des besoins primaires et… pas grand chose de plus. Homo Economicus était le prototype de l’individu qui tire les conclusions rationnelles du système capitaliste.

Pas étonnant, donc, de constater qu’il plaçait son argent avec un seul objectif : en avoir plus, plus vite, de manière plus régulière et de façon plus certaine. Son apparence de rationalité tendait plutôt vers la folie, mais la presse financière célébrait chaque jour ses choix, bons ou mauvais.

Inutile de dire que Mr Easi ne voyait pas les choses de cette façon. Pour lui, l’argent ne valait que s’il avait une utilité concrète au service des hommes. A quoi sert une richesse financière qui augmente la misère sociale ? A quoi sert un bout de papier vert là où il manque le minimum élémentaire ? A quoi sert de gagner de l’argent sans le mettre à la disposition d’une économie plus juste ?

Pour lire la suite, cliquez sur le lien suivant : Easi Man contre Homo Economicus



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
CLOSE