spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Abidal : son cancer, ses voitures, sa foi

Dans la même catégorie

Abidal lit le Coran
Eric Abidal, chapelet à la main, lit le Coran dans l’avion pour l’île de la Réunion (juin 2010)
capture d’écran du site http://www.fff.fr

Abidal est un footballeur français. Le football spectacle, ce n’est pas notre tasse de thé. La jet-set non plus. A contrario, il nous plaît de lire, de voir, d’entendre des riches, des bien-dotés, se rappeler qu’ils sont comme tout le monde.

Dans le cas d’Eric Abidal, la maladie, un cancer, l’a ramené à se défaire d’une certaine vanité, vanité de la gloire, vanité de la richesse, vanité de ce monde superficiel dans lequel les footballeurs professionnels baignent. Il le dit en conférence de presse. Reste plus qu’à laisser tomber le foot…

Article précédentJe ne peux pas prier
Article suivantHajj 2011
- Publicité -spot_img

Plus d'articles

29 Commentaires

  1. reste a laisser tomber le foot parceque (ca n’engage que moi) qd on voit que c’est une religion pour certains ca fait peur en plus il n’y a aucune valeur dans ce jeu qd on vois que les supporters se battent en allant jusau’a tuer pour defendre une equipe c’est choquant sans compter l’argent la prostituion etc…. desolee si mes propos choquent certains
    salam aleukoum

  2. MachAllah !
    Et avec humilité en +.
    J’avais été très émue par son retour sur le terrain et par l’acclamation de son public, je le suis encore + quand j’écoute cette vidéo ! ! !

  3. Salama alikoum,

    Moi aussi g pas compris la phrase « Reste plus qu’à laisser tomber le foot… », vous pensez que le foot n’est pas compatible avec la religion???

    @ambra, moi je suis pas d’accord, le foot c une religion starfellah pour certains ms pour d’autres c simplement un sport, mon mari ne rate pas un match, il est à fond dedans, ms quand y’a l’appel à la prière pendant le match il ne se pose pas la question, se lève directement c’est tout, je pense qu’il faut faire la part des choses, la prostitution c pas seulement dans ce milieu, y’a bcp de joueurs dont on entend pas parler et c tant mieux.

    Salama alikoum

  4. Malheuresement, amba, vous avez raison. Même si je ne déteste pas en soit le foot, en tant que sport, le monde du foot, je le hais profondément. C’est un univers malsain, malhonnête et où les apparences et l’argent sont rois. Ne parlons même pas de la prostitution et autres dérives décadentes du « foot business » (qui n’a plus rien de sportif, vous l’aurez compris).

  5. nadinad ne le prenez pas pour vous je ne juge personne et encore moins la foi de votre mari je ne suis pas une sainte mais je pense que sheitan a semer des graines partout ou ca lui etait possible et que on ne voit pas forcement le mal ou il est `j’aime le sport mais pas de cette facon 🙂

  6. Salam,

    Certains commentaires sur le foot me font penser que nous exigeons des autres ce que l’on est pas capable de s’imposer à nous même. Essentialiser le football et les joueurs parce que les médias véhicules des affaires certes déplorables, c’est finalement un peu le même procédé que nous subissons quand ces mêmes médias montent en épingle un fait divers qui touche la communauté musulmane et que les gens en profite pour verser leur haine sur l’ensemble de notre religion. Car il s’agit bien de haine ici aussi, si j’en crois le commentaire de Look.
    Si l’on devait abandonner tout ce qui a été touché par un scandale (prostitution, argent…) on ne ferait plus grand chose… Ne serait-il pas plus opportun d’encourager le frère Eric Abidal dans son comportement afin de faire la dawa auprès des autres footballeurs? Ne sommes-nous pas les lieutenants de Dieu sur Terre? Comment partager notre foi et notre science (aussi petite soit-elle) si l’on choisit constamment la politique de l’autruche et qu’on en profite pour se sentir supérieur aux autres?

    Wa Salam

  7. Salam
    Abdrahmane
    Mettons -nous d’accord : le foot à la télé est une distraction.
    Une distraction peut être utile et peut être futile voire même nuisible.
    Or le foot (à la télé) avec ce qu’il porte en lui comme choses illicites (haram) ne peut être que nuisible (jeux d’argent, amour passionnel du ballon,de son équipe, mauvais exemples pour les jeunes, perte de temps, report des prières…..)
    Personne ne peut dire que c’est illicite de regarder un Match de temps en temps (finale de la Coupe du Monde pour ma part) mais personne ne peut nier le fait que ce soit un monde Malsain.
    Pour ce qui est d’utiliser ce monde pour la darwa, c’est insensé !
    Ce serait comme aller en boite pour faire la darwa ou en
    Concert…

    Salam

  8. Salam aleikum,
    11 raisons pour délaisser le foot insha’Allah :
    1- c’est un sport qui ne prépare à rien, à part savoir courir
    2-les tenues, les vestiaires, douches, etc….la 3awra des hommes est exposée. Et ce n’est pas très saint de regarder des cuisses pendant 90 minutes, je passe les ralentis douteux.
    Continuons avec investissement de :
    3- son capital temps (notamment match tv),
    4- sa mémoire (trop bien de connaitre le nom de tous les joueurs et qui a marqué un but de la tête a la 33ème minutes en 1984 contre le Portugal pour la coupe de je ne sais quoi),
    5- son esprit critique (analyses avant, pendant et après match),
    6- son temps de conversation (on a l’occasion de se rencontrer, on parle foot)
    7- sa fierté et honneur, je revendique une appartenance à ma tribu foot, et on se trouve une cause commune, moi et le hooligan d’en face, je ne reviens même pas sur la risée historique entre l’Algérie et l’Egypte, cette événement a synthétisé la Peste et le Choléra de la Oumma à savoir le nationalisme et le foot.
    8- son identité (je me déguise en clown avec des maillots de foot, même si je dois mettre un logo qui comporte une croix, Lions, etc.. et honorer le nom d’un joueur sur mon dos même pendant la salat (j’ai vu un Maillot Henry près de la Kaaba et un Messi à Medine)
    9- son argent (je vais même pas m’attarder sur le cas du Qatar, ça se passe de commentaire).
    10- son capital révolte (quand on est plus révolté par une erreur d’arbitrage que par une injustice faite à la Oumma .D’ailleurs c’est surement vérifiable avec un tensiomètre), Mohammad Hassan en parle très bien. (y a pas mal de fatwa sur le foot si vous faites des recherches)
    http://www.dailymotion.com/video/xbltxu_mohamed-hassan-honte-a-la-oummah-du_webcam
    11- ses ambitions : combien d’enfants (en voyant comment la société et le papa adorent le foot), rêvent d’être des joueurs et apprennent la sunna de leurs idoles par cœur en nourrissant l’espoir d être des joueurs au lieu de se préparer à un métier à sa portée tout en suivant la guidée prophétique. Evidemment pour ce qui est d’apprendre les valeurs de la fraternité, le respect, Bla bla…notre deen nous suffit. Je me réjouis quand même pour les personnes de cette industrie qu’Allah a guidé vers l’Islam.
    Si vous me répliquez qu’il y en a qui joue au ping pong, il faut être honnête, et estimer un problème aussi à ses proportions. J’ai bien conscience que beaucoup de frères sont « tombés dans la marmite » mais il faut continuer notre retour au deen.

    Wa salam

  9. Abdrahman, je comprends tout à fait ce que vous dites. Et me concernant, je persiste et signe : je hais vraiment le monde du foot, dans le sens où c’est devenu du foot business. Maintenant, c’est vrai que ma haine se nourrit de ce qu’on voit dans les médias, le nier serait mentir. Mais elle se nourrit aussi de mon opinion personnelle, de mon analyse critique, et de ma propre vie : comme dit le message plus, j’en ai vu des jeunes qui se jettent dans cette aventure non pas pour le sport en lui-même, et ce, même s’ils sont talentueux. Mais bien pour le monde qui entoure le football : l’argent facile (vous savez que même dans un petit club national vous gagnez des sommes astronomiques?!), les filles, le matérialisme, l’apparence (ils veulent tous devenir les futurs C. Ronaldo, quelle ambition…). Aujourd’hui, clairement, le foot est pour moi presque incompatible avec l’Islam. Evidemment, je ne juge pas les footballeurs, d’ailleurs, j’admire Abidal pour sa prise de conscience, et qui sait, peut-être n’est-il jamais tombé dans les dérives propres à sa profession, peut-être a-t-il toujours placé l’Islam avant le foot?
    PS : le message précédent est très complet et très juste, à mon sens.

  10. Salam’alikoum

    Je comprend que certaines personnes aient une aversion pour tout ce qu’il y a autour du foot.

    Mais le foot, c’est comme toute chose de ce bas monde, il faut savoir l’utiliser à bon escient et se restreindre uniquement à ce qui n’est pas antinomique avec notre religion.
    C’est comme Internet…Il y a plein de choses sur Internet qui sont abominables (violence extrême, voyeurisme, débauche, turpitude etc.). Est-ce une raison pour blâmer le tout Internet et se priver de ce moyen de communication ? Non.
    Le même commentaire peut être fait pour la parabole. Il suffit de se rendre au Maghreb où beaucoup de personnes sont fixées sur Nilesat (avec des chaines quasi-exclusivement arabes) pour se rendre compte qu’on a du meilleur (Iqra, Alafasy, Al Majd channel…) et du pire (Les Rotana music, aflam, MBC etc.) sur un même satellite. Après, tout dépend de ce que chacun cherche : celui que recherchera des programmes sérieux, il les trouvera, celui qui veut regarder des filles à moitié nues en train de chantonner , il les trouvera également.

    Et bien pour le foot c’est similaire. Ce n’est pas parce qu’on apprécie ce sport, que l’on est attiré par toutes les affaires de prostitution, le hooliganisme qui l’entourent, et surtout qu’on le place au niveau de la religion (starfellah).
    Ce que je déplore c’est que beaucoup de footballer musulman (ou plutôt d’origines musulmane), ont tendance à partir à la dérive une fois qu’ils sont dans ce milieu (les chamakh, benzema etc.)

    A contrario, je pousse tout un chacun à s’intéresser au cas d’un joeur exemplaire qui joue au FC Séville, de mère française et père malien : Frédéric Kanouté. Il a notamment permis d’éviter la fermeture de la mosquée de Séville moyennant une belle subvention de sa part.

  11. As-salâmu ‘aleykum,

    @ikonklast: Je ne suis pas vraiment d’accord, car pour ma part (ainsi que des frères que je connais), je joue en club depuis 17 ans, et pourtant je ne regarde pas les matchs car je n’aime pas, et je te rejoins là dessus: passer son temps devant TOUS les matchs est une perte de temps flagrante. Mais il n’y a pas de mal à regarder un match de temps en temps.

    Je ne suis pas d’accord non plus lorsque tu dis que cela ne prépare à rien si ce n’est à savoir courir. Jouer au foot (ou autre sport collectif), permet également de gouter à l’esprit de solidarité, d’entraide, au dépassement de soi-même, connaitre le résultat d’un travail collectif en passant par l’effort individuel, et ce par du concret, à savoir l’action sur le terrain. Et dans ce sens cela permet également d’avoir un corps sein, un défouloir notable, qui permet au moral d’avoir le désir de s’investir concrètement dans certaines actions, de se dépasser aussi dans d’autres actions.

    Le foot est avant tout un sport, et il doit être pris comme tel, ni plus ni moins. Ce n’est pas le flocage d’un nom de star sur un maillot qui fait du musulman un vendu de 1ère.

    Je te rejoins plus ou moins sur les différentes idées.

    Ce qui est condamnable c’est l’engouement exacerbé de certaines personnes pour un simple sport (exemple récent: Egypte – Algérie), car j’aurais bien voulu les voir aussi dévoué, passionné, volontaire, etc… pour leur frère et soeur opprimés à travers le monde !

    Qu’Allah nous guide.

    Wa salam

  12. Je ne sais plus où est-ce que j’ai entendu ça : « Si les musulmans mettaient toute la hargne et la passion qu’ils mettent dans le football pour leur religion, la Palestine serait entre nos mains. Les israeliens s’enfuiraient des terres d’Islam sans même combattre ». SoubhanaLlah ! c’est juste des gens qui courent derrière un bout de cuir.
    Wassalam ‘alaykûm.

  13. Salam,

    Ali vous m’otez les mots de la bouche, je suis assez d’accord avec vous.

    Interdire, haram, haine… Je suis désolé mais je n’adhère pas à cette façon de régler tous les problèmes. Dieu nous a doté d’un cerveau et d’un coeur, sachons nous en servir en distinguant le bien du mal dans tout ce qui nous entoure sans tomber dans la facilité de toujours tout rejeter.
    Quelque soit le rapport qu’entretien les alkanznautes avec le foot, j’observe que chacun est concentré sur le ballon plutôt que sur ceux qui s’en servent ;). Le foot en soi n’est pas un mal, c’est son utilisation comme modèle de société qui peut poser problème. Alors laissez ce pauvre ballon qui ne vous a rien fait…

  14. Pauvre abidal il a eu un beau comportement et il se retrouve dans une affaire d’apostasie, prostitution, de bataille entre supporters allant jusqu’à ce tuer, de débauche…

    Pauvre muslim qui apprécient partager un match avec d’autres ils apprennent en lisant les commentaires qu’ils ne sont que des écervelé, des adorateur d’autres qu’Allah puisqu’ils ont choisi le foot pour religion, des passionnés prêt a ce battre pour leur équipes alors qu’ils n’œuvrent pas pour leur religion ( bah oui ils aiment le foot ils peuvent pas adorer Allah en même temps ! )…Certains renient leur religion en allant jusqu’à le pratiquer ! ! ! !

    Relisez les accusations et jugements que vous écrivez avant de poster les commentaires mes frères et sœurs, trempez vos flèches dans le miel, aimer le foot ce n’est pas forcement être H24 dedans, le faire passer avant sa religion, aimer la débauche…

    Cela peut être apprécier taper le ballon le dimanche après midi entre frère a coté de la mosquée entre dhur et ‘asr pour se défouler un peu physiquement, resserrer les lien en partageant une activité, ensuite on arête de penser au foot, on va prier ensemble, puis un cour ou une petite conférence,…je parle pour mon cas en tout cas

  15. Assalamou alaykoum

     » Cette épreuve m’a beaucoup changé  »

    Ce propos d’Abidal me rappelle un dire de l’imam Ahmed (qu’Allah lui fasse miséricorde), qui à chaque fois que je m’en rappelle me fait frissonner, on rapporte de lui :  » Si ce n’est les épreuves, avec quoi allons nous rencontrer notre Seigneur »

  16. Mais arrêter de tout mélanger. Ce qui est véritablement mis en cause, en tout cas pour moi, c’est que le foot aujourd’hui a perdu tout son aspect sportif. « Alors laissez ce pauvre ballon qui ne vous a rien fait » OK, je veux bien, le problème, c’est que justement il n’est plus question du « ballon », mais plutôt du monde qui entoure ce « ballon », ce sport. Vous ne pouvez pas nier le fait qu’aujourd’hui, le monde footbalistique est très malsain, et peu compatible avec l’Islam.
    Ce n’est pas la pratique d’un sport qui est remise en question, ce serait absurde! Et si c’était vraiment de sport dont on parlait, il n’y aurait pas eu tout ce débat. On parle d’un mode de vie qui est très loin des préceptes et valeurs islamiques et qui a pris le dessus sur le foot.

    (Je sais, je me répète beaucoup mais j’aimerais qu’on comprenne la nuance qui est faite).

  17. Mashallah, que de débats sur la phrase de conclusion de ce texte ! Mon frère Al-Kanz, il ne manque plus que ton propre commentaire sur cette phrase pour clore le débat … ou le raviver encore plus 🙂 !

  18. salemoulikoum,
    Le foot quand il devient une passion est certes illicite, je pense aux gens qui s’enerve et s’emporte quand leur equipe favorite perd ou quand on depense son argent dans l’achat de maillot de tel ou tel equipe pour la supporter ( je ne parle meme pas des logos avec des croix( barca)), mais apres dire que le foot est illicite tout simplement c’est un peu dur…
    il faut etre un peu souple dans le fait de prononcer haram et hallal, et elhamdoullilah que le prophete sws nous indique  » apportez la facilité et non la difficulté » car à ecouter des freres tout est haram……

  19. Assalamoualicoum
    Ces mêmes qui critiquent le foot devraient également arréter leur propre abonnement Internet. Il y a du malsain sur le net aussi. Mais après il suffit juste de savoir en faire bon usage.

    Un musulman fait du bien et on voit le mal dans son bien ! SubhanAllah.
    Je pense pas que c’était l’idée de départ (et même d’arrivée) de l’article. WAllah ou Ahlem

  20. Personnellement, le simple fait d’en venir à s’opposer là dessus sans prendre en considération les impératifs liés à l’Islam me semble suffisant pour considérer le foot (ainsi que d’autres sports qui rendent fou des foules entières) comme néfastes.

    Car d’après ce que j’ai pu lire, certains ne se rendent pas compte que cela va à l’encontre d’un certain nombres d’enseignement du prophète (SAW) et tente de minimiser la chose par des comparaisons qui ne tiennent pas la route. Heureusement que d’autres se réfèrent à la source unique à laquelle chacun doit se reporter en premier lieu.

    1. Le fait qu’il y a du mauvais dans d’autres choses ou que l’on fait d’autres choses blâmables n’est pas une excuse pour tout autoriser.

    2. Avant même la question de l’excès, il faudrait se pencher sur le simple fait qu’il y a dans le foot (du moins au niveau professionnel) et d’autre sport, une tenue vestimentaire qui ne convient pas au musulmans, ni sur le terrain, ni derrière un écran.
    Ainsi, non seulement il faut cacher « les parties honteuses de l’homme qui s’étendent du nombril aux genoux compte tenu de la parole du Prophète (saw) : « la région comprise entre le nombril et les genoux est à cacher ». (Hadith jugé « beau » et rapporté par Ahmad, Abou Dawoud et Dara Qutni). C’est aussi l’opinion de la majorité des ulémas. »
    Mais il ne faut pas non plus regarder ces parties « compte tenu de la parole du Prophète (saw) : « Que l’homme ne regarde pas les parties honteuses de l’homme et que la femme ne regarde pas les parties honteuses de la femme » (rapporté par Mouslim) et de sa parole à Ali (P.A.a) : « Ne regarde pas les cuisses d’un mort ni celles d’un vivant » (rapporté par Abou Dawoud et jugé authentique).  »
    source: http://www.islam-qa.com/index.php?ln=fre&ds=qa&lv=brow se&QR=5693&dgn=4

    3. Une fois que le point précédent a été considérer, le fait de parler de mesure revient à dire qu’un verre d’alcool ou une cigarette, c’est acceptable.

    Bref cela me rappel l’histoire d’une jeune fille qui pratiquait le foot avec un voile ou celle de cette joueuse de tennis « musulmane » qui ne voyait pas de conflit entre sa petite tenue sur le court et sa religion.

    D’ailleurs, quelles seraient les réactions si on ne parlait pas d’un homme mais d’une femme? Car bizarrement, on a souvent tendance à minimiser les obligations religieuses lorsqu’il s’agit des hommes et a être plus strict concernant les femmes.

    C’est en étant si complaisant et en se disant que ce n’est que ci et que ça que l’on se retrouve avec des musulmans qui ne voient plus aucun problème à regarder en famille du tennis féminin ou du patinage artistique, et je ne parle pas de tout le reste qui rentre dans les maison par la télé.

    W’Allah-o-Alam

  21. salam,
    Foot ou pas foot,
    La recherche contre le cancer à besoin de fonds,
    Alors si Abidal le souhaite qu’il n’hésite pas à apporter son soutien financier 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles