Second voyage d’affaires de la SPMF à Dubaï en 2012

Par Al-Kanz

Du 15 au 22 février, l’association patronale SPMF organise son second voyage d’affaires à Dubaï.

En février 2011, l’association patronale SPMF (synergie des professionnels musulmans de France) organisait son premier business travel à Dubaï. Il s’agissait alors de permettre à des entrepreneurs musulmans de se retrouver en un même lieu au même moment dans un cadre privilégié pour pouvoir échanger, sympathiser et in fine permettre l’émergence d’une véritable dynamique collective. La première édition fut un succès, pendant et après, puisque nombre d’entrepreneurs présents ont pu depuis développer ensemble des partenariats, trouver des opportunités commerciales qu’ils ne soupçonnaient, consolider un réseau jusque-là informel. Cette année, les entrepreneurs viendront de différents horizons : agro-alimentaire, communication, informatique, finances, etc.

Pour la seconde édition, qui aura lieu du 15 au 22 février in cha’a-Llah, la synergie des professionnels musulmans de France a décidé de convier une quarantaine de participants. Comme l’an dernier, les entrepreneurs devraient être reçus par Saeed Lootah, fondateur du conglomérat Lootah Group – et de la Dubaï Islamic Bank – qui déjà l’an dernier avait accueilli chez lui le groupe pendant toute une après-midi. Outre une visite de la Dubaï Islamic Bank et des sites de production de la société Al-Islami Foods, propriété du groupe Lootah, une soirée networking devrait être organisée avec des expatriés français et des hommes d’affaires émiratis, in cha’a-Llah.

Cette année, une formation aux règles du commerce en islam devrait nous être dispensés pendant le séjour.

Second voyage d'affaires de SPMF à Dubaï en 2012

Même s’ils ne restent plus beaucoup de places, vu que les participants du premier voyage ont presque tous décidé de participer à cette seconde édition, si vous êtes entrepreneurs et que ce voyage vous intéresse, n’hésitez pas à envoyer un mail très rapidement – les formalités doivent être closes la semaine prochaine – à : contact @spmf.info.

Entrepreneurs, comme nous, devenez membre, adhérez au SPMF


Entrepreneurs musulmans, rejoignez l’association patronale SPMF et profitez d’un réseau ciblé et de services qui favoriseront vos affaires : soirées networking, formations, développement du carnet d’adresses, appels d’offre réservés aux membres, business travel, etc.

Devenez membre premium : SPMF premium

Devenez membre classic : SPMF classic



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (6 commentaires)

  1. Ali le rebel    

    salam aleykum,

    Dubaï…. LOL
    J’ai du mal à faire la relation dans ma tête entre les mots “dubaï” et “islam”.

    1
  2. karim    

    @Ali
    Alaykoum Salam,
    C’est clair qu’au niveau Islam : Dubai Vs la Mecque, ca tient pas la route,
    cependant, à Dubai :
    – On trouve une mosquée tous les 500 mètres (y compris dans les centres commerciaux),
    – Les écoles locales ne pratiquent pas la mixité (du moins pas toutes), les enfants sont la priorité, et on y apprend le coran,
    – On s’y sent grandement en sécurité,
    – La propreté y est nickèle,
    – A priori on y mange halal (sauf quand les poulets DOUX ont décidé de s’incruster),

    Bien entendu on échappera pas aux clichés des locaux qui roulent en voitures de luxe, qui polluent, qui se gavent de fast food qui traitent les ouvriers comme des moins que rien… Voilà après avoir pesé le pour et le contre, quand on est musulman on y rêve parfois d’y vivre…

    2
  3. Médo    

    salam,

    je me suis inscrit mais je n’ai pas encore eu de réponse…

    3
  4. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    Médo, c’était le week-end.

    4
  5. Abouadem    

    Salam,

    Juste une petite remarque.
    Ce matin en écoutant la radio, j’ai eu la nausée ! (encore une fois)

    J’apprends que des “jeunes” élus et entrepreneurs issues de la diversité ( des arabes et de noirs) ont pris l’initiative de sollliciter des fonds auprès du Quatar pour développer des projets.

    Ainsi, le Quatar a mis en place un fonds doté de 50 millions pour financer des projets viables dans nos banlieues.
    Au lieu de s’en féliciter, dê se rejouir que dans les banlieues, il n’y a pas que des rmiste-tire au flancs- feinéants -assistés- bon qu’à dealer et à enburquiner les femmes, non ! au lieu de cela, c’est un feu nourri (une fois de plus)
    Et voilà qu’on nou sorts encore le joker du communautarisme.

    Quoi que l’on fasse, que que l’on dise, on nous reprochera toujours quelques choses.
    Donc n’usont surtout pas l’énergie à leurs démontrer le contraire.

    Faisons ce que nous avons à faire, faisons le bien, avec sérieux et application et accrochons nous fermement à notre religion.

    Désolé, pour le hors-sujet, mais j’avais besoin de me lacher.

    Ce second voyage est encourgeant. Je prie Allah qu’il soit suivie d’autres et j’espère que les entrepreneurs musulmans de France seront demain les acteurs incoutournables dans les pays musulmans. J’espère qu’un jour que pas un seul contrat signée par une entreprise française ou l’Etat français avec des acteurs du monde arabo-musulmans ne passent par “nous” (le nous étant bien entendu, les acteurs de confession musulmanes , sérieux et qui se sont bougés)

    Peut-être un rêve, mais ce n’est que par nous même que nous pourrons compter réellement dans ce pays et nous faire entendre.

    Wa salam

    http://www.rmc.fr/editorial/208943/le-qatar-drague-nos-banlieues-a-coups-de-millions/

    5
  6. ali le rebel    

    Salam aleykum, oui Karim je suis d’accord avec toi sur les points positifs, c’est sur et certain que nous aurions moins de contrainte à pratiquer la bas plutot qu’ici :)
    Cependant, les fameux clichés que tu cites, c’est ça qui me dégoutes et me font demander si ces gens ont réellement compris ce qu’était l’islam.
    Sans parler de cette facheuse tendance qu’ont les musulmans actuels de copier les occidentaux dans leur modernisme.
    Vaste sujet qui malheureusement n’auras pas d’issus, si ce n’est celle que Dieu nous réserve le jour du jugement dernier.

    6

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
CLOSE