spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Soda : toujours trop de sucre

Dans la même catégorie

Dans certaines régions du monde, il n’y a pas de cancer du sein ni de cancer de la prostate, rappelait il y a quelques années David Servan-Schreiber.

Dans l’entretien ci-après, ce dernier qualifiait le sucre d’« engrais pour le cancer »

Le cancer se nourrit donc avant tout du sucre. En 2009, nous partagions quelques photos sur la place bien trop grande du sucre dans notre alimentation (voir : Du sucre, rien que du sucre, encore du sucre).

Petite piqûre de rappel aujourd’hui avec la photo suivante.

sucre soda
Via @TheMuslimGeeks

On continue ou on se reprend ? Pas convaincu ? Consultez donc une infographie consacré aux dégâts des sodas sur l’organisme : Les dégâts des sodas sur la santé.

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

9 Commentaires

  1. Salam alaykoum,

    frère al Kanz, si tu es anglophone, y’a un certain William Davis, cardiologue de son état qui parle (très bien, j’ai été assez convaincu) du BLÉ comme source majeure de la plupart des maux que tu cites dans l’article sur les sodas (obésité, ostéoporose, diabète, etc. et même troubles mentaux et dépression). Pour lui, le sucre ou les matières grasses sont relativement bénins s’il n’y avait pas le blé qui leur préparait le terrain, voir cette conf par exemple :
    http://www.youtube.com/watch?v=qeyKvCkxp2o

    Pour les francophones, son livre (qui a été un best-seller chez le chaytane al akbar 🙂 ) est traduit en français sous le nom « Pourquoi le blé nuit à votre santé ».

    Servan-Schreiber passe d’ailleurs à coté de ça car il parle lui-même de la « farine raffinée » mais préfère se concentrer sur le sucre (la conso chinoise de sucre n’est pas si négligeable que ça : 10kg/an/habitant).
    Une étude dans ce sens :
    http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/ijc.2910530606/abstract

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles