spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Birmanie : treize enfants meurent dans l’incendie d’une mosquée

Dans la même catégorie

Hier, mardi 2 avril, treize adolescents musulmans sont morts dans l’incendie d’une mosquée à Rangoun, ancienne capitale birmane. Sitôt le drame connu, les autorités du pays, soupçonnées de soutenir et d’encourager les violences contre les musulmans du pays, ont conclu à un accident causé par un accident lié à un problème électrique.

Au moment du drame, soixante et onze personnes se trouvaient dans le bâtiment, qui abrite une mosquée et une madrassah. Seize enfants dormaient dans un petit grenier. Lorsque les flammes ont atteint la cage d’escaliers, les victimes ont été prises au piège, sans pouvoir s’échapper du fait des barreaux aux fenêtres. Seuls trois enfants ont pu fuit, les seize autre ont péri.

Plusieurs témoins ont fait état d’une forte odeur d’essence dans tout le bâtiment. Or, selon un responsable a indiqué que personne n’utilise d’essence dans cette mosquée. Très en colère face à un gouvernement qui refuse de considérer toute piste criminelle, les musulmans ne croient absolument pas à un accident.

Qu’Allah accueille en Son Paradis ces enfants et protège les Rohingya des attaques islamophobes menées par les moines, lesquels sont soutenus pr les autorités birmanes.

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

6 Commentaires

  1. Ayant obtenu l’information de sources victimes présentes sur place…Je tiens a préciser qu’il s’agit effectivement d’une action d’origine criminelle, menée sous couvert du gouvernement lequel a expressément demandé au président de la mosquée de démentir les faits et conclure à une panne électrique sous peine de répression…

  2. Amine, qu’Allah nous guide et pardonne notre inaction. Comment se présenter à dieu lorsque l’on devra tous rendre des comptes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles