spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Trappes : le policier « irréprochable » poursuivi pour incitation à la haine raciale

Dans la même catégorie

null
Page Facebook du policier de Trappes, supprimée après notre article

Quelques jours après le contrôle controversé de Trappes effectué par J. L., agent de police, son avocat Thibaut de Montbrial, interrogé par Le Point, dressait le portrait d’un policier modèle :

« C’est un policier irréprochable qui n’a jamais connu de problème disciplinaire, et encore moins de problème de violence. Il est policier depuis dix ans à Trappes et n’a jamais défrayé la chronique. »

Deux jours plus tard, le 26 juillet nous mettions en ligne quelques captures d’écran effectués par nos soins sur la page Facebook du même agent de police. A de très rares exceptions près, cette information fut largement ignorée des médias.

Ce black-out n’a malgré tout pas permis au policier de s’en tirer à bon frais : en septembre dernier, J. L. et un autre agent de police ont été mis en garde-à-vue par l’Inspection générale de la police nationale, la fameuse « police des polices ».

Lire – Trappes : garde-à-vue pour le policier « irréprochable » et un autre agent, ami sur Facebook

Cette garde-à-vue a contraint l’avocat du policier de mettre de l’eau dans son vin. Interrogé sur les propos de son client il y a quelques jours, le conseil reconnaissait « un humour plus ou moins fin sur l’islam » (sic). Ligne de défense aussi grotesque que l’évocation d’une instrumentalisation des événements de Trappes lors de sa plaidoierie.

Lire – Trappes : la grossière stratégie de l’avocat du policier « irréprochable »

Les efforts de Thibault de Montbrial n’ont pas suffi à convaincre le procureur Vincent Lesclous, qui a décidé d’ouvrir une information judiciaire contre l’agent de police J. L. pour « incitation à la haine et à la discrimination raciale ». Un juge d’instruction va mener l’enquête. Selon toute vraisemblance, V. Lesclous et Thibault de Montbrial n’ont pas la même définition du qualificatif « irréprochable ».

Rien ne dit qu’il y aura jugement ni condamnation. Toujours est-il que cette fois le rouleau compresseur médiatico-politique, avec Manuel Valls en démiurge, n’a pas réussi à étouffer l’affaire. C’est en soi une avancée non négligeable.

Pour voir ou revoir les captures d’écran de la page Facebook du policier, cliquez sur le lien suivant : Le policier de Trappes sur Facebook : « oui, je sais qu’on se régale »

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

21 Commentaires

  1. As Salam Aleykoum,

    Barakallahoufikoum pour Al Kanz !! Vous êtes un poids précieux dans notre oumma !

    Qu’Allah accorde longue vie à ce site!

  2. As Salam Aleykoum,

    Le temps ou nous courbions l’échine sans dire un mot face à ceux qui nous insultaient est révolu.
    Notre oumma est débout.

    Merci à ceux qui animent et font vivre ce site.
    Qu’Allah, le très haut, nous aide et pardonne nos fautes.

  3. Assalamou’alaykoum

    Il y a un manque de professionnalisme certains, espérons que tous les policiers ne soient pas de cette trempe. Ce qu’ils doivent comprendre c’est que les musulmans ne sont pas des sous hommes et qu’ils n’ont pas à subir leur condescendance et haine. Ce n’est pas plus la colonie, il n’y a ni dominant ni dominé, nous sommes tous égaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles