spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Lettre à ma fille : « Au Paradis, nous continuerons à jouer à cache-cache » in sha’a-Llah

Dans la même catégorie

Mohammed Boonaa, poète touchant et orfèvre des mots, signe ici une lettre à sa fille, ode à l’amour paternel.

A écouter encore et encore, à entendre, à vivre.

Ma fille, je t’aime.

Merci une fois encore à Darifton et son équipe pour cette traduction et le travail accompli depuis tant d’années.

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

9 Commentaires

  1. Assalamoualaykoum wr wb BarrakAllahoufik mon frère pour ton partage et tes efforts. poème très touchant Qu’Allah récompense Darifton et compagnie ainsi que Boona MOHAMED. Qu’Allah Bénisse sa fille et les enfants des musulmans et des musulmanes

  2. Salamoua’laykoum

    A chaque fois que je l’entend ca me donne des frissons soubhanAllah. C’est si beau.

  3. Assalamou aalaykoum.

    Et voila, vous avez encore réussi à me faire pleurer.

    Ma fille, je t’aime… Et vous aussi, mes garçons, je vous aime.

  4. Salam Alaykoum frères et sœurs…Que c’est beau,profond,touchant et d un point de vue émotionnel très fort..Merci et encore merci…

  5. soubhan’allah … c est magnifique, cela m’a emue….qu allah les couvre de sa misericorde ainsi que nous tous… c est tellement dur d etre parent.. mais avec l aide d allah nous y arriveront certainement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles