L’année de l’Eléphant ou quand Abraha voulut détruire la Kaaba

Par Al-Kanz

Le Coran se raconte aussi en à travers des événements comme celui survenu en 570, date de l’année de l’Eléphant.

abraha année elephant

Le Coran regorge de récits et d’allusions à des événements historiques. Les enfants versés dans l’apprentissage du Coran – et les adultes débutants aussi – le découvrent très vite. Le plus souvent, c’est par les dernières sourates, dont la sourate 105 (le Coran en compte 114), que l’on commence à apprendre le Livre saint.

Cette sourate, sourate “al-Fil” (L’Eléphant), fait précisément référence à un événement qui eut lieu en l’an 570 ; un événement si marquant, que les Anciens en firent un repère dans leur calendrier jusqu’à appeler cette année “l’année de l’Eléphant”.

Cet éléphant fut celui d’Abraha, obligé du Négus, souverain d’Abyssinie (ex-Ethiopie). Gouverneur du Yémen, Abraha jalousait la popularité de La Mecque. La suite dans cette animation 3D, en anglais (avec le texte anglais en sous-titre).

Dites, 570 après J.-C., n’est pas simplement l’année de l’Eléphant, n’est-ce pas ?

L’année de l’Eléphant raconté sur le site Aslim-Taslam : L’année de l’éléphant.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
CLOSE