spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Mosquée de Valence : le forcené n’a pas crié « Allahu Akbar », d’autres oui

Dans la même catégorie

fusillade mosquée valence

Valence. Contrairement à une fausse rumeur relayée sur les réseaux sociaux, une fois n’est pas coutume par les milieux d’extrême droite et islamophobes, le forcené ayant attaqué les soldats en dirigeant sa voiture contre eux n’a pas crié « Allahu Akbar » (Dieu est Le plus Grand). Plusieurs témoins ayant assisté à l’attaque, puis à la fusillade qui s’en est suivie, l’attestent.

Lire – Valence : « c’était une attaque contre les soldats qui protègent la mosquée »

En revanche, en début d’après-midi, plusieurs milliers de fidèles réunis à quelques mètres du parking où l’attaque a eu lieu ont été entendu prononcer de concert, très distinctement et à haute voix – quand même ! -, « Allahu Akbar ».

Selon nos informations, les individus de type musulman n’étaient pas seuls. Alors qu’un silence de cathédrale régnait dans la salle, leur chef s’est levé, a tourné le dos à l’assistance et comme ça hop ! d’un coup sans prévenir ni coup férir s’est mis à dire tout fort tout haut au micro « Allahu Akbar ». Didon.

Leur chef s’est levé, a tourné le dos à l’assistance et a dit « Allahu Akbar ».

Galvanisés, les milliers d’hommes et de femmes présents sur place ont alors à leur tour entonné un « Allahu Akbar ». Pas une seule personne n’a quitté l’assemblée pour alerter l’un des quatre soldats en faction devant le bâtiment. Plus significatif encore, quelques minutes après, la même scène se reproduit : le chef proféra derechef un « Allahu akbar », puis les milliers de suiveurs reprirent tout aussi derechef et en choeur, ma bonne dame, un « Allahu Akbar ».

Bref, pas de « Allahu Akbar » dans la voiture du forcené, mais tout plein de « Allahu Akbar », au moins coooooomme ça, et pas très loin du lieu de la fusillade une heure avant l’attaque. Aucune enquête n’a et ne devrait être diligentée : dictature socialissse !

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

4 Commentaires

  1. Salam alaykoum
    Afwan mais pas compris l’article.. qu’y a t ‘il de special dans le fait que des fideles aient crié Allahu akbar qques heures avant?..

  2. Aleykoum Salam
    Simplement pour dire que l’intelligence des personnes fréquentant les réseaux islamophobe qui véhicule cette information n’ont pas réussi à faire le lien entre cette description et ce qui s’apparente à une prière commune dans une mosquée

  3. Salam alikoum ,

    Pour moi il s’agit d’un article teinté d’ironie. Le chef étant l’imam qui a mené la prière du vendredi devant les centaines/milliers de fidèles réunis.

    Comme ça que j’ai compris l’article. Ma3a salam

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles