spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Refus d’habilitation : un agent aéroportuaire « condamné au chômage par le préfet »

Dans la même catégorie

Ismaël D. est agent d’escale à l’aéroport d’Orly, au sud de Paris. Pour exercer ce métier, il convient d’être régulièrement habilité. L’agent reçoit un badge qui lui permet de circuler, et donc de travailler, dans la zone aéroportuaire.

Le 25 février 2015, Ismaël D. se voir refuser par le préfet le renouvellement de son habilitation car, prétendument, « la moralité ou le comportement de l’intéressé ne présente pas les garanties requises pour la sûreté de l’Etat ». Le 12 mai 2015, le tribunal administratif de Versailles annule la décision préfectorale et oblige le préfet à renouveler l’habilitation d’Ismaël D, qui peut alors de nouveau travailler.

C’était sans compter la détermination du préfet qui le 22 mars 2016, plus d’un an après son premier rejet, signifie une seconde fois à l’agent d’escale son refus de lui renouveler son habilitation. Malgré la précédente annulation par le tribunal de Versailles, le préfet a motivé sa décision par le même motif : « la moralité ou le comportement de l’intéressé ne présente pas les garanties requises pour la sûreté de l’Etat ». Depuis, Ismaël D. est « condamné au chômage ».

Dans la vidéo suivante, Ismaël D., soutenu par le collectif contre l’islamophobie en France, revient sur sa situation.

Pour adhérez au CCFI, cliquez sur le lien suivant : http://www.islamophobie.net/adherez.

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

1 COMMENTAIRE

  1. As Salam alaykoum,
    Avec l’aide du TOUT PUISSANT je souhaite de tout cœur que le CCIF parviendra à faire que ce père de famille retrouve son travail amine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles