spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Moussa au Bangladesh lance Bani Street pour les enfants des rues

Dans la même catégorie

Moussa Bani Street
Moussa et des enfants

Bloqué au Bangladesh depuis plus de six mois, Moussa, injustement emprisonné pendant 70 jours, puis relâché en liberté conditionnelle avec interdiction de quitter le territoire, a choisi l’action à la plainte.

Plutôt que de se morfondre, malgré son épreuve, l’humanitaire français a décidé d’agir en faveur des enfants des rues en lançant l’association Bani Street.

Voici par ailleurs ce que dit Moussa en parlant de ces enfants qui mendient dans les rues du Bangladesh.

“Je me suis très vite lié à eux et j’ai rapidement compris que je pouvais apporter beaucoup plus qu’un plat de riz. Mais par-dessus tout, ce qui m’a donné envie de réaliser ce projet, c’était de les voir mendier à chaque fois qu’ils en avaient l’occasion, même quand je leurs apportais de la nourriture, et ça, dès l’âge de 5-6 ans ! Je me suis dit : “ il faut que je les sorte de là !“

Le lancement officiel de Bani Street aura lieu ce soir vendredi 24 juin à 19h30 au 1 rue du Mail 75002 Paris.

Au programme :

– présentation de l’association et du projet
– projection d’une vidéo
– échange avec Moussa et l’équipe
– buffet dînatoire

Retenez par ailleurs l’adresse du site : http://www.banistreet.com et le compte Twitter @Bani_Street.

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

1 COMMENTAIRE

  1. Salam aleykoom sa rahmatuLLAH

    Que Dieu porte secours à Moussa et le raffermisse dans la foi, Amin.
    Que Dieu secours de toute urgence ces petits gamins mendiants, à 5/6 ans un enfant doit être dans le cocon de la tendresse familiale et non dans la mendicité , exposé aux dangers de toutes sortes….
    YA RABBI, secoure-nous. Amin.

    Wa Aleykoom Salam Wa rahmatuLLAH.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles