Ramadan 2018 – 1439, c’est dans quatre mois

Par Al-Kanz

C’est dans quatre mois que le mois de ramadan débute in cha’a-Llah. Et si nous nous y préparions ?

ramadan LIfeRamadan avec l’ONG LIFE

Le mois de ramadan 2018 – 1439 devrait débuter aux alentours du mercredi 16 mai prochain, in sha’a-Llah. L’observation du ciel à la recherche du croissant lunaire, comme l’islam l’oblige pour déterminer le 1er jour de chaque mois, aura lieu le soir du 29 sha’ban, mois précédent le mois ramadan.

Lire – Début ramadan : abandonner l’observation de la lune n’est pas autorisé

Ramadan au printemps

Contrairement aux années précédentes, cette année le mois de ramadan ne sera pas estival, mais printanier : aucun des 29 ou 30 jours de jeûne ne se déroulera en été, puisque en 2018 les musulmans commenceront à jeûner vers le 16 mai jusqu’aux alentours du 15 juin, soit un mois de ramadan au printemps uniquement.

Ajoutons que les bacheliers seront plutôt contents d’apprendre que, hormis peut-être l’épreuve de philosophie, ils ne passeront pas les épreuves écrites du baccalauréat à jeûn ; ce qui en soi n’est pas nécessairement un problème lorsqu’on aborde le mois de ramadan dans les meilleurs dispositions et/ou lorsque l’on s’y prépare.

Lire – Ramadan : “J’ai jeûné pendant mes examens”

Ce pourrait être différent pour les étudiants qui passent leurs examens de fin d’année plutôt fin mai, début juin. Mais là encore, si l’on se prépare au mois de ramadan, jeûner en passant concours et examens est une formalité.

Et si on se préparait dès maintenant ?

Se préparer au mois de ramadan, c’est évidemment jeûner plus ou moins régulièrement quelques jours pendant les quatre mois à venir pour se préparer physiquement, psychologiquement et spirituellement.

Mais c’est aussi poursuivre – ou plutôt reprendre, la plupart du temps – une lecture plus assidue du Coran. Pendant ramadan, il est très conseillé d’achever la lecture du Coran dans le mois grâce à une lecture quotidienne, soit vingt pages à lire par jour.

Enfin, se préparer à ramadan, c’est multiplier les actes de bienfaisance, particulièrement à l’endroit des personnes en grande (ou petite du reste) précarité.

Commencer à jeûner

Nous sommes encore en hiver, les journées sont encore courtes, soit pour qui jeûne bien moins d’heures à s’abstenir de manger et de boire.

Aujourd’hui par exemple, une journée de jeûne à Paris a commencé à l’heure de la prière du subh, soit 7h04 (voir image ci-dessous), et s’est achevée à l’heure de la prière du maghrib, soit 17h23.

horaire priere

Ainsi, nous sommes dans une période où l’on jeûne un peu plus de dix heures contre plus de dix-huit heures en été et même avant dès la fin mai et jours suivants.

Voir – Horaires de prière pour 36 000 communes en France

Autant donc s’y mettre ou s’entraîner dès maintenant. Quoi de mieux alors que d’observer cette pratique prophétique qui consiste à jeûner deux jours par semaine, le lundi et le jeudi. Celles et ceux qui n’ont pas l’habitude de pratiquer cette sunna (tradition prophétique) pourront saisir cette occasion.

Lire – Jeûner une à deux fois par semaine contre Alzheimer et Parkinson

On pourra aussi jeûner lors des trois jours mensuels dits “jours blancs”. Certains musulmans observent ces jeûnes facultatifs depuis des années, par toutes les saisons.

Ainsi, jeûner pendant ramadan est autrement plus aisé ces derniers que pour celles et ceux qui n’observent que lors de ce mois béni.

Lire tous les jours le Coran

Le mois de ramadan est le mois du Coran par excellence. Pourtant, alors que lire le Coran devrait être toute l’année une activité quotidienne, il n’est pas rare, voire courant, que le Livre saint soit complètement délaissé… même pendant ce mois de vive adoration.

Il devient ainsi difficile d’achever la lecture coranique – soit 600 pages en 30 jours – quand on n’ouvre jamais son exemplaire du Coran le reste de l’année.

Si vous êtes dans ce cas, rien n’est perdu. Il peut être grandement bénéfique de commencer dès aujourd’hui à lire le Coran vraiment tous les jours ?

Etablissez un planning progressif sur une période de quatre mois en commençant par exemple par une demie ou une page par jour, puis deux, trois… jusqu’à réussir à lire au moins vingt pages quotidiennement.

Ainsi, lorsque le mois de ramadan débutera, vous serez à même d’assurer la lecture complète du Livre d’Allah in sha’a-Llah.

S’investir dans une association

Jeûner, lire le Coran, mais aussi faire le bien, agir concrètement auprès des pauvres. Pendant le mois de ramadan, de nombreuses associations, en commençant par celle qui gère votre mosquée, oeuvrent pour que tous les jours les plus démunis puissent avoir un repas le soir venu, à l’heure de l’iftar (repas de rupture du jeûne).

Lire – Ramadan : Au Coeur de la précarité répand la générosité à Paris

En vous investissant dès-à-présent dans une association caritative, vous apporterez votre fraîcheur, votre énergie et votre enthousiasme à un moment où l’équipe qui vous accueillera est dans des conditions autrement moins contraignantes que pendant le mois de ramadan. Par ailleurs, cela vous donnera quatre mois pour vous préparer à être le plus efficace possible.

Voilà donc trois grands chantiers personnels à entamer rapidement si l’on veut optimiser le mois de ramadan prochain. Si vous en voyez d’autres n’hésitez pas à les partager avec nous dans la partie “commentaires” ci-dessous.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (1 commentaires)

  1. aboumariam    

    Assalamou’alaikoum,

    Ca défile subhanAllah.

    Allahumma balighna Ramadhan.

    1

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

FERMER
CLOSE