spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

La circoncision religieuse sur le point d’être bannie en Islande

Dans la même catégorie

circoncision
© Celal Erdogdu

L’Islande est sur le point de devenir le premier pays européen à interdire la circoncision masculine, selon le quotidien britannique The Guardian, qui rapporte l’information.

En 2012, en Allemagne, après qu’un tribunal condamna la circoncision pour raisons religieuses, le Bundestag, le Parlement allemand, adopta une loi qui mit fin au vif débat qui traversa le pays : musulmans et juifs furent de nouveau autorisés à pratiquer la circoncision autre que pour des raisons médicales. La loi fut alors dénoncée par une partie du corps médical et des associations anti-circoncision.

Lire – Circoncision : l’Allemagne vote son autorisation

Avec l’adoption de la future loi islandaise, un cap sera franchi en Europe : toute personne pratiquant une circoncision pour des raisons autres que médicales pourra encourir une peine pouvant aller jusqu’à six ans de prison : le projet législatif en cours considère en effet que la circoncision des jeunes garçons constitue une violation des droits des enfants et est incompatible avec la convention des Nations Unies sur les droits de l’enfant, précise le Guardian.

Cette fois, aux critiques attendues des juifs et des musulmans s’ajoute la dénonciation par le cardinal Reinhard Marx, président de l’Eglise catholique de l’Union européenne, d’une « attaque dangereuse » contre la liberté religieuse et et de « la criminalisation de la circoncision ».

Cette loi concernerait une infime minorité, puisque l’Islande ne compterait que quelque 250 juifs et 1 500 musulmans, pour une population totale d’environ 336 000 habitants.

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

2 Commentaires

  1. Ce que les gens feront c’est probablement économiser pour partir le faire ailleurs. Un peu comme les couples qui vont y faire des chirurgies esthétiques moins couteuses ou des gpa, du tourisme médical comme l’on dit. C’est d’ailleurs probablement pour cela que l’on tente d’imposer nos codes dans les pays musulmans, afin de bannir ces préceptes pas seulement chez nous mais pour les bannir tout court. Bannir la crédulité des enfants est une impossibilité. Lorsqu’un enfant voit une mouche parler dans un dessin animé il trouve normal qu’une mouche parle. Pour lui tout ce qu’il voit, tout ce qu’on lui dit est vrai. Si on veut bannir ce qui n’est pas la raison il faudrait cesser de faire croire aux enfants que les mouches parlent. Le problème c’est l’on a besoin de croire pour vivre. De raconter des histoires plausibles ou surréalistes. Adulte on a besoin du cinéma, de lecture, de philosophie, d’art. La foi n’est pas seulement une religion, avoir foi en l’avenir par exemple. Elle est partout

  2.  » le projet législatif en cours considère en effet que la circoncision des jeunes garçons constitue une violation des droits des enfants  »

    ????????????????????

    Un rapport, fournit une liste de 122 produits «fabriqués sous la contrainte ou par le travail des enfants ou les deux à la fois, dans 58 pays», allant de l’Afghanistan, à la Corée du Nord, en passant par l’Ouzbékistan, l’Inde, l’Argentine ou encore la Russie. Les enfants sont utilisés en premier lieu dans les champs (coton, canne à sucre, tabac, café, riz ou cacao), puis dans la production de biens manufacturés (vêtements, tapis, chaussures de sport) et enfin dans l’extraction de minerais (or, charbon ou diamants), indique l’étude.

    Ainsi, les fraises d’Argentine, les chaussures de sport du Bangladesh, l’or et l’argent de Bolivie ou le caoutchouc du Cambodge sont exportés sur les marchés internationaux grâce au travail des enfants.

    MAIS BON S’ACHETER DES NIKE ET MANGER DES FRAISES IMPORTÉES C’EST MOINS GRAVE !!!

Répondre à Poupougne Annuler la réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles