Dominique Vidal : certains “signataires de ce texte sont des fourriers de l’antisémitisme en France”

Par Al-Kanz

Fils et petit-fils de déportés juifs, le journaliste Dominique Vidal revient sur le manifeste islamophobe publié dans Le Parisien.

dominique vidal

Dominique Vidal est un journaliste, particulièrement connu des lecteurs du Monde diplomatique dont il fut rédacteur en chef adjoint, et auteur de nombreux ouvrages sur le Proche-Orient, sur les juifs, sur les banlieues françaises, sur les médias, sur l’extrême droite et sur Israël.

Son père Haïm Vidal Séphiha, linguiste et professeur des universités, a été arrêté en 1943 puis déporté à Auschwitz-Birkenau, dont il réchappa contrairement à son grand-père mort en 1945 à Dachau. Quant à sa mère, juive aussi, elle fut cachée pendant l’Occupation dans la petite commune du Chambon-sur-Lignon, en Haute-Loire, comme le journaliste le précise dans un article publié en mars 2017.

lire – Dominique Vidal : Qui protège les fascistes juifs ?

Dans une courte interview accordée au site d’informations Orient XXI, le journaliste et essayiste répond aux trois questions suivantes :

– Y a-t-il une montée de l’antisémitisme
– Faut-il réécrire le Coran ?
– Critiquer Israël est-il antisémite ?

Il réagit au texte islamophobe contre un prétendu “nouvel antisémitisme” publié le 22 avril dernier dans Le Parisien et signé par plus de 250 personnalités publiques.

Lire – Le manifeste contre le prétendu nouvel antisémitisme (brillamment) démonté point par point

Dominique Vidal relève, notamment, que “ce texte prétend lutter contre l’antisémitisme en développant une islamophobie rarement vue dans un texte de ce type”.

Le dernier ouvrage de Dominique Vidal s’intitule Antisionisme = antisémitisme ? : Réponse à Emmanuel Macron (lien Amazon).

antisionisme antisemitisme



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

FERMER
CLOSE