spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Jeûner le jour Arafat : il faut distinguer l’événement et la date calendaire (qui dépend de son pays)

Dans la même catégorie

En Arabie saoudite, les pèlerins sont aujourd’hui, samedi 10 août, réunis sur la plaine du mont Arafat. Nous sommes là-bas jour de Arafat et 9e jour de dhu al-hijja.

Les quelque deux millions de croyants qui accomplissent leur hajj sont en prière et ne jeûnent pas. A contrario dans le monde, des centaines de millions de musulmans observent un jeûne facultatif, fortement recommandé et hautement méritoire, lié à ce jour exceptionnel.

Lire – Arafat, coeur du hajj et jour de jeûne à ne surtout pas manquer

Mais seuls jeûnent les musulmans pour qui nous ne sommes pas le 9e jour de dhu al-hijja, mais le 8e. Nous avons en effet pu voir dans un précédent article que selon les pays le mois de dhu al-hijja n’a pas débuté le même jour : pour les uns, le 1er dhu al-hijja 1440 correspond au vendredi 2 août, pour les autres au samedi 3 août.

Lire – 1er dhu al-hijja 1440, douzième et dernier mois du calendrier musulman

De fait, il existe un décalage d’un jour dans le calendrier musulman entre les premiers et les seconds :
– pour les premiers, le jour de Arafat correspond au samedi 10 août et l’aïd al-adha au dimanche 11. C’est le cas en Arabie saoudite, on l’aura compris, mais aussi en France.
– pour les seconds, le jour de Arafat au dimanche 11 août et l’aïd al-adha au lundi 12, comme au Maroc ou encore sur l’île de la Réunion.

Ces différences sont régulièrement source de confusion entre le jour de Arafat en tant qu’événement et le jour de Arafat en que date calendaire. Celles et ceux qui veulent jeûner sont parfois déboussolés : dois-je jeûner en suivant le jour de Arafat pendant lequel les pèlerins se réuniront sur la plaine du même nom alors que dans mon pays nous sommes le 8 et non le 9 dhu al-hijja ? Ou bien faut-il que je distingue le jour de Arafat des pèlerins et celui de mon pays, si les calendriers en Arabie saoudite et chez moi ne coïncident pas ?

Sur Facebook, cheikh Mouhammad Patel a répondu cet après-midi à cette question en des termes clairs.

De même, l’imam Ismael Mamode a consacré quelques minutes cette question. Son intervention audio a été publiée sur Youtube.

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles