Islamophobie : des croix gammées sur la future mosquée de Charleville-Mézières

Par Al-Kanz

La future mosquée de Charleville-Mézières vient d’être une nouvelle fois vandalisée.

Islamophobie. Jeudi matin, des inscriptions islamophobes et antisémites, dont deux croix gammées, ont été découverts sur les palissades et un mur de la future mosquée de la ville de Charleville-Mézières (08).

Dans un communiqué de presse, publié sur Twitter, Pascal Joly, préfet des Ardennes condamne “avec la plus grande fermeté ces agissements inacceptables” et “et apporte son sutien à l’association de la mosquée et du centre culturel des Ardennes face à ces lâches agissements”.

Boris Ravignon, maire de la Charleville-Mézières, a quant à lui dénoncé sur sur Twitter “ces inscriptions et dégradations à caractère raciste […] tout à fait inacceptables”. Et d’ajouter qu’il “[attend] que leurs auteurs soient identifiés et punis”.

Une enquête a été ouverte pour “provocation et incitation à la haine raciale”.

Vandalisé en 2017 par une bande de jeunes, ce chantier fit déjà l’objet de dégradations islamophobes en 2013.

Lire – Mosquée de Charleville-Mézières : tags islamophobes sur le chantier

Pour finir, indiquons que l’association de la mosquée et du centre culturel des Ardennes (AMCCA) porte ce projet de mosquée depuis 2003. Seize ans plus tard, l’édifice n’est toujours pas achevé : comme la quasi-totalité des mosquées en France, le financement dépend des dons des fidèles.

Pour soutenir le projet de mosquée, rendez-vous sur la page Cotizup : https://www.cotizup.com/mosquee08

mosquée Charleville Mézières Cotizup



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.