« Séparatisme » : les projets des musulmans « doivent être choisis, décidés et impulsés » par eux-mêmes

Par Al-Kanz

Emmanuel Macron souhaite mettre les musulmans sous tutelle.

Vendredi 2 octobre, Emmanuel Macron a choisi d’officialiser son virage partiel à l’extrême droite. Partiel puisque les mesures annoncées sur un ton tantôt paternaliste, tantôt martial, ne concerneront que les musulmans ; quand bien même compte-t-on, dans la liste à la Prévert déroulée depuis plusieurs semaines par Gérald Darmanin et Marlène Schiappa, des pratiques présentes dans d’autres communautés religieuses, mais pas seulement.

Dans un communiqué de presse, la plateforme L.E.S. Musulmans relève à raison que le président de la République contribue à produire les amalgames contre lesquels il prétend lutter, à conforter l’islam consulaire avec lequel il affirme vouloir en finir, à fouler du pied la laïcité qu’il affirme vouloir renforcer. Extraits.

Dans ce discours, malgré des précautions de langage, le président a traité dans le même mouvement de la (bien évidemment) nécessaire lutte contre le terrorisme et, en même temps, des pratiques religieuses des musulmans.

Le président entend lutter contre les amalgames… en contribuant à les produire.
Le président entend lutter contre l’islam consulaire… avec l’islam consulaire.
Le président entend renforcer la laïcité… en s’ingérant dans ce que devraient faire les fidèles.

[…]

Tous les projets qui concernent les musulmans doivent être choisis, décidés et impulsés par ceux-ci, puisque c’est de leur religion qu’il s’agit et que la laïcité prévoit depuis 1905 l’indépendance du politique et du religieux.
[…]

C’est enfin le temps de renouveler et de rétablir l’entière place des citoyens musulmans au sein de la République, dont ils ne sont pas des invités mais des membres de plein droit, qui ont leur propre voix, leurs propres choix et leur volonté propre, comme tout citoyen au sein de la nation.

Pour lire le communiqué dans son intégralité, cliquez sur le lien suivant : Réaction suite au discours sur le « séparatisme »



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.