Ramadan : cocorico ! votre iftar est désormais français

Par Al-Kanz

Ce mot arabe a fait son entrée dans le dictionnaire.

Si l’ascendance de la population française devait se mesurer aux nombres de mots hérités d’une langue tierce, il serait plus juste de dire « nos ancêtres les Arabes » que « nos ancêtres les Gaulois ». Astérix porterait un qamis, Obélix mangerait du chameau et le roman national français emprunterait plus aux peuples d’Arabie qu’aux Celtes.

Bien peu de gaulois dans le français

« Notre français d’aujourd’hui doit bien peu à cette langue celtique [le gaulois, NDLR]. Au total, même en cherchant bien et en raclant les fonds de tiroir, il nous resterait entre 200 et 250 mots issus du gaulois. Quantité dérisoire en comparaison des quelque 65 000 termes contenus dans la partie “noms communs” d’un Petit Larousse illustré. »

Source : Miche Feltin-Palas, Le Français, une si fabuleuse histoire, Larousse, Paris, 2020.

200 à 250 mots pour le gaulois contre pour l’arabe quelque 500 mots – auxquels il faut ajouter un certain nombre de mots scientifiques qui ont trait notamment à la faune, la flore, l’astronomie.

Et depuis 2020, le mot iftar, entré dans Le Petit Robert, dictionnaire de référence s’il en est.

Le Petit Robert, 2021

Mais pas encore dans Le Petit Larousse, comme on peut le constater ci-dessous.

Le Petit Larousse 2021 – © Ghislaine Compagnon

Nuançons quelque peu : pas dans la version papier du Petit Larousse, certes. Mais sur le site Internet de notre dictionnaire national, l’entrée « iftar » est bel et bien présente.

© Capture d’écran du site Larousse.fr

Ce qui est d’ailleurs aussi le cas sur le site du Robert.

© Capture d’écran du site
Lerobert.com

Cocorico, le mot iftar est dans le dictionnaire ! Mais rendons justice à un autre dictionnaire, en l’espèce le dictionnaire Hachette. Dans l’édition 2020 (voir ci-dessous), le terme y figurait déjà.

© Dictionnaire Hachette 2020 – © @fa.ri.da_25

Cette entrée dans les dictionnaires a une incidence sur notre façon d’écrire « iftar » : comme vous le savez, à l’écrit, il convient de distinguer les mots étrangers en recourant à l’italique et non au romain. Quid lorsque le mot d’une autre langue que le français fait son entrée dans le dictionnaire ? Bonne réponse ! On ne l’écrit plus en italique. Le mot est naturalisé français, cocorico, bis repetita… douze ans après le mot « chorba ».

Lire – Chorba et bendir dans le Petit Robert 2009

A votre avis, quels seront les prochains mots arabes qui pourraient entrer dans le dictionnaire ? Cette année ou dans les prochaines années ?

Rappelons pour finir, à toutes fins utiles, que le mois de ramadan 2021 – 1442 devrait débuter aux alentours du 13 avril prochain.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.