Islamophobie : le centre islamique Avicenne (Rennes) de nouveau tagué

Par Al-Kanz

Le centre islamique été tagué deux fois en ce mois d’avril.

Islamophobie. Cible le 12 avril de tags islamophobes, le centre islamique Avicenne de Rennes (Ille-et-Vilaine) a été une nouvelle fois tagué dans la nuit de jeudi à vendredi 30 avril. C’est la troisième fois depuis 2019 que le lieu de culte est victime d’inscriptions islamophobes.

Lire – Centre islamique de Rennes : une dizaine de tags islamophobes sur les murs

Selon France Bleu Ille-et-Vilaine, les inscriptions islamophobes ont été repérées par une patrouille de police dès 4h30 : « On vous avait prévenu », « Français réagissez », ainsi que le hashtag #Rambouillet, en référence à l’assassinat de la fonctionnaire de police Stéphanie Monfermé, et, comme lors de la précédente dégradation, des tags invoquant le catholicisme.

Une croix et « Deus vult » (« Dieu le veut », en latin), le cri de guerre associé aux Croisades – contre les musulmans — et aux chevaliers templiers, figurent en effet à côté d’un croissant et d’une étoile barrés. « Le temps des croisades est terminée, l’heure est au bon sens », a tweeté samedi Nicolas Guillou, curé à Notre-Dame de Rennes, tout en disant son « soutien fraternel en ce ramadan ».

Plus tôt dans la semaine, à Dole (Jura), un père de famille, Adil Sefrioui, a été victime d’une tentative d’assassinat islamophobe. Tout comme les propos racistes de Christian Tommasini, président du Yachting Club de la Pointe Rouge, à Marseille, cette agression a suscité une timide indignation.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.