Reprise de la omra le 10 août : pèlerins dûment vaccinés et probable hausse des tarifs

Par Al-Kanz

Si l’annonce est officielle, les agences de voyages attendent le feu vert effectif des autorités saoudiennes.

Kaaba Mecca Covid-19
© Ayman Zaid – Shutterstock.com

Après un hajj sans le moindre malade du Covid-19, l’Arabie saoudite, indique la Saudi Press Agency, devrait de nouveau permettre aux musulmans étrangers d’accomplir la omra (ou umrah), le « petit pèlerinage », à partir du 10 août prochain.

L’information est confirmée par un document officiel disponible sur le site du ministère saoudien du Hajj et de la Omra. On y lit que le début de la saison 1443 de la omra correspondra au 1er muharram.

Interrogé par le site de la chaîne de télévision saoudienne Al-Arabiya, Hani Ali Al-Amiri, membre du comité national d’Arabie saoudite pour le Hajj et la Omra, précise que plus de 6 000 agences de voyages et une trentaine de sites Web de réservation sont disponibles pour les futurs pèlerins. Sur place, quelque 500 établissements sont à pied d’œuvre pour les accueillir.

Malgré tout, selon le responsable d’une agence française spécialisée dans le hajj et la omra interrogé par Al-Kanz, il ne s’agit pour l’heure que d’annonces. Les professionnels attendent feu vert et documents officiels des autorités saoudiennes et des opérateurs tels que la compagnie aérienne Saudia Airlines.

En outre, précise le voyagiste, il faut s’attendre à des changements importants dans l’organisation de la omra et une probable augmentation des tarifs. Si les prix des billets d’avion et du visa ne devraient pas beaucoup augmenter, l’hébergement pourrait coûter bien plus cher qu’avant la pandémie : pas plus désormais de deux pèlerins par chambre en vertu des mesures sanitaires contre le Covid-19, comme on peut le lire sur la capture d’écran ci-dessous tirée du document officiel précité, contre au moins quatre en temps normal.

Si l’on sait d’ores et déjà que seules les personnes de plus de 18 ans et vaccinées – deux doses – seront éligibles, il faut encore attendre pour connaître la liste arrêtée des pays dont les ressortissants seront autorisés à entrer dans le royaume et ceux qui y en seront interdits ; liste qui évolue selon la situation sanitaire desdits pays.



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.