spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Le visa omra désormais disponible en ligne et en 24 heures

Dans la même catégorie

La libéralisation de la omra, dit « petit pèlerinage », se poursuit. Tawfiq Al-Rabiah, ministre saoudien du Hajj et de la Omra – et ex-ministre de la Santé – a annoncé jeudi 2 juin lors d’une conférence de presse qu’obtenir un visa spécial omra est désormais possible en ligne et en seulement 24 heures. Les futurs pèlerins pourront en outre choisir hôtel et modalités de transport.

D’une validité de trois mois, le visa omra permettra à leurs détenteurs, s’ils le désirent, de faire du tourisme et de visiter l’Arabie saoudite sans « restrictions géographiques entre les régions », a précisé le ministre.

Jusque-là, il était obligatoire de passer par une agence de voyages agréée et d’attendre quelques semaines pour se voir délivrer le sésame. Cette nouveauté s’inscrit dans le projet Vision 2030 qui vise à atteindre à l’horizon 2030 30 millions de pèlerins par an.

Depuis le 27 septembre 2019, date à laquelle le visa touristique a été mis en place par les autorités saoudiennes, recourir à un professionnel pour effectuer une omra n’était déjà plus nécessaire.

Lire – Voici comment préparer votre omra à la carte avec un visa touristique

Selon des professionnels que nous avons interrogés, la mesure ne concerne que certains ressortissants étrangers. En France, les résidents doivent continuer à demander leur visa par le truchement d’une agence de voyages, tandis que les nationaux, ceux disposant d’un passeport français, sont éligibles et peuvent utiliser ce nouveau service.

Lors de sa conférence de presse, Tawfiq Al-Rabiah a tenu à rassurer pèlerins du monde entier et professionnels du hajj en confirmant que cette édition comptera bien un million de croyants.

Lire – Hajj 2022 : seuls 9 268 pèlerins partiront de France cette année

Depuis plusieurs jours, des bruits de couloirs laissent entendre que les quotas, annoncés en avril dernier, pourraient être revus à la baisse et que les dizaines de milliers de pèlerins d’Europe, des Etats-Unis et des pays du Commonwealth pourraient tout bonnement ne pas accomplir leur hajj cette année.

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles