Hajj et H1N1 : spot de prévention et d’information

Par Al-Kanz

Hajj. Le virus H1N1 continue d’inquiéter. Mais plutôt que d’interdire aux pèlerins de se rendre à La Mecque, nombre de gouvernement ont choisi la prévention et l’information, à l’instar de l’Egypte.

Hajj. Le virus H1N1 continue d’inquiéter. Lors d’une réunion en juillet dernier, les ministres arabes de la Santé ont émis quelques recommandations visant à ralentir la propagation de la grippe A (voir Hajj 2009 : interdit aux moins de 12 ans et aux plus de 65 ans). Beaucoup craignaient l’interdiction. Plusieurs mois plus tard, c’est la prévention qui prévaut. Comme en Egypte.

Une animation pour prévenir la pandémie

Le ministère égyptien de la Santé, outre toute une section du site officiel consacré à la grippe A, vient de lancer une animation, réalisée en partenariat le Johns Hopkins University Center for Communication Programs, et destinée aux futurs pèlerins qui doivent se rendre à La Mecque en novembre prochain in châ’a-Lâh.

Hajj 2009 et H1N1
Captures d’écran de la vidéo consacré au hajj 2009 et au H1N1

La vidéo mise en ligne aujourd’hui est disponible sur Youtbe. Pour la visionner, cliquez sur le lien suivant : Hajj H1N1

L’Arabie saoudite recommande, mais n’interdit pas

Quant à l’Arabie saoudite, le ministre de la Santé a recommandé, samedi 26 septembre, aux femmes enceintes, aux personnes âgées et à tous ceux atteints d’une maladie chronique de ne pas accomplir leur pèlerinage à La Mecque, cette année. La encore, il semble que les autorités saoudiennes ont préféré prévenir plutôt qu’interdire, ce qui devrait satisfaire tous ceux qui considèrent que l’on en fait trop autour du virus H1N1. Le ministre a précisé par ailleurs que tous les pèlerins feront l’objet d’une attention particulière à leur arrivée en Arabie saoudite. Les cas suspects seront immédiatement mis en quarantaine, puis hospitalisés si la maladie se confirmait. Enfin, la vaccination contre la grippe A devra être opérée deux semaines avant le départ pour le hajj.

Préparez votre hajj sans souci

Si vous préparez le hajj et même si vous êtes jeunes, pensez à lire le Guide du hajj sans souci. Téléchargez-le en cliquant sur l’image suivante :

Guide du hajj sans souci



Soutenez Al-Kanz, téléchargez l'application sur votre smartphone.

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (5 commentaires)

  1. Oummsheyma    

    As salam ‘aleykoum,

    J’ai un petit peu du mal à m’y retrouver: les enfants (et personnes âgés) sont-ils réellement interdits ou est-ce une recommandation? Et le vaccin sera-t-il obligatoire?

    1
  2. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    D’après ce que j’ai compris, il n’y aura pas d’interdiction. Mais le vaccin est obligatoire.

    2
  3. bidar    

    D’après mes infos le sevice médicale pour les pélerins n’est pas très efficace a moins de passer par des hopitaux privés ,
    Si jamais vous tombez malade c’est un doliprane pour tous types de maladie a moins que cela a changé depuis.
    Alors pour le virus j’éspère qu’ils vont se mobiliser sinon c’est la catastrophe.

    3
  4. Abdallah    

    Assalam ‘alaykoum,

    Concernant la qualité des services médicaux, il est vrai qu’elle est variable en fonction des représentations des pays (les Bi’ta). Généralement, chaque Bi’ta est équipé d’un centre de soins avec des équipes médicales venues de différents pays.

    La France n’a pas de Bi’ta, ce qui amène les citoyens français venus avec un passeport français à aller soit dans une Bi’ta qui les acceptent (ex: Bi’ta algérienne) soit de se rendre dans un hôpital public ou privé.

    L’année dernière j’ai assisté un chef de groupe qui s’était faire renversé par une voiture sur une autoroute. Le pauvre a failli y laisser sa vie. Résultat, je trouve qu’il a été très bien pris en charge dans un hopital public de Mecca.
    Celà fait quelques années, les hopitaux de plus en plus recrutent des médecins étrangers : egyptien, libanais, algériens, marocains.

    Beaucoup de pèlerins français sont généralement binationaux (algériens, marocains), la plupart préfèrent venir avec leur deuxième passeport puisque justement la France n’a pas de représentation et ni de centres de soin.

    Wa salam

    4
  5. Mahdi    

    « …disponible sur Youtbe… »

    5

Écrivez votre commentaire

Indiquez une adresse de messagerie existante. Elle ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | Oumzaza | Al-Kanz Consulting | Muslimpress
FERMER
CLOSE