Eau : crise au Yémen

Alors que l’on prévoit le doublement de la population d’ici 2035, le Yémen est durement touché par une pénurie d’eau. Sanaa, la capitale, devrait même être à sec dès 2015, à cause notamment de l’irrigation illégale des plantations de qat. The Guardian consacre un photoreportage sonore à cette crise. Cliquez sur l’image suivante pour y […]

Alors que l’on prévoit le doublement de la population d’ici 2035, le Yémen est durement touché par une pénurie d’eau. Sanaa, la capitale, devrait même être à sec dès 2015, à cause notamment de l’irrigation illégale des plantations de qat.

The Guardian consacre un photoreportage sonore à cette crise. Cliquez sur l’image suivante pour y accéder.

Crise d'eau au Yemen



N'attendez-plus. Rejoignez-nous sur Twitter en cliquant sur le bouton suivant :

Téléchargez l'application Al-Kanz sur votre smartphone et votre tablette !

Téléchargez l'application Al-Kanz dans l'Apple store Téléchargez l'application Al-Kanz pour Android

Vos réactions (4 commentaires)

  1. Oummsheyma    

    As salam ‘aleykoum,

    Le qat est-il l’arbre qui fournit ce qui est maché, qui sert de drogue?

    1
  2. Al-Kanz    

    as-salâmu ‘alaykum

    précisément oui

    2
  3. Oummsheyma    

    As salam ‘aleykoum,

    alors il serait peut-être temps d’arrêter les irrigations illégales!…
    Surtout quand on voit les effets que produit cette plante.

    3
  4. Fathi    

    assalamou aleikoum

    La culture du qat n’est pas prête de s’arrêter. Dans un reportage, au même titre que le pb d’eau, on y apprend que le yemen rencontre un grave pb d’approvisionnement en céréales et autres fruits. Les cultures de qat plus rentables remplacent les cultures céréalières et fruitières.

    4

Écrivez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères sur les 1 000 autorisés

Sites Partenaires : Fisabilik | ADABéo | Oumzaza | Aïd moubarak | Ramadan