spot_img
- Publicité -spot_imgspot_img

Nabila, 9 ans, raconte à Washington comment les Etats-Unis ont tué sa grand-mère

Dans la même catégorie

Mardi, une petite fille pakistanaise prenait la parole devant des membres du Congrès américain à Washington. Venue du Waziristan, une région montagneuse du nord-ouest du Pakistan, Nabila Rahman a quitté pour la première fois son pays pour raconter la peur, les larmes, la mort.

Il y a une semaine, les drones tueurs de Barack Obama ont assassiné sa grand-mère. Paris-Match raconte.

C’était le 24 octobre 2012, la veille de l’Aïd-al-Adha (…). Nabila récoltait des légumes dans un champ attenant à la maison de sa grand-mère, avec sa petite sœur Asma, âgée de 5 ans, et six cousins. (…)

Quand soudain, «deux clics» ont retenti, selon le récit de l’adolescent. «J’ai vu deux lumières brillantes tomber là où ma grand-mère se tenait. Puis tout est devenu noir», poursuit sa sœur. Leur mamie, âgée de 67 ans, a été projetée à 20 mètres et est morte sur le coup. Zubair, lui, a reçu des éclats d’obus dans la jambe gauche, et a dû être opéré à deux reprises déjà. Sa famille a dû contracter un prêt pour payer les soins. Quant à Nabila, elle été blessée à la main. «J’ai essayé de la bander mais le sang n’arrêtait pas de couler.»

Nabila, 9 ans, en guerre contre les drones

En mai dernier, après bien des dénégations, l’administration du prix Nobel de la paix américain, Barack Obama, avouait publiquement avoir tué le jeune Abdurrahman, 16 ans, ainsi que son cousin et des civils qui comme lui se trouvaient dans un restaurant, où le garçon déjeunait. Son tort : être le fils de son père.

abdurrahman al-awlaki
En mémoire de Abdurrahman – Facebook

Lire et diffuser pour ne pas oublier : – Al-Awlaki : les Etats-Unis reconnaissent le meurtre de citoyens américains

- Publicité -spot_img

Plus d'articles

9 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles